Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17985 photos 1414 albums
6 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des meilleurs articles

Vos articles préférés sur la pêche de la carpe - page 7

Flux RSS des 10 meilleurs articles sur la pêche de la carpe publiés dans les blogs carpistes

sortie payante

Votez pour cet article:Je vote pour cet article78
Article de chnv10 publié le 30 Juin 2008 à 21:52 dans le blog Blog Carpe 91 La pêche ma passion
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Clin d'oeil6 heures de pêche.

 

Après le repérage d’un étang d’environ 4 hectares proche de chez moi je décide de tester ce plan d’eau quelques heures.

 

L’envie ma pris ce dimanche vers midi, en effet ce plan d’eau semble bien sympathique un fond propre avec une eau claire malgré le ciel gris, et pas mal de berge sauvage.

J’ai également rencontré une personne lors de ma première visite qui m’a dit que les carpes sont belle mais très dure à prendre et aussi que très peux de carpiste pratique ici.

Donc me voici, effectivement l’étang est désert.

Le poste que je choisis donne plusieurs possibilités, pêcher en pleine eau ou le long de la berge sauvage.

Il est 15 h 00 et je suis posé 3 cannes pour les pêches dite rapide, 1 en pleine eau avec quelques billes au Saumon dont une 24 mm pour tenter de persuader une carpe de s’en saisir.

Les 2 autres cannes plutôt le long de la berge.

1 avec des bouillettes Tigerfish  et l’autre  Moule / crustacé.

Le temps est clément même si quelques gros nuages menaçant passe au-dessus de moi. Et maintenant je prépare les lignes de mes 2 loustics qui eux aussi sont de la partie ainsi que ma chérie.

La pêche à la ligne ne donne vraiment rien et les gars ont rapidement abandonné le poste pour faire les KaKou plus loin.

Vers 18h30 je commence à somnoler sur ma chaise quand ma chérie attire mon attention sur le fait que mon swinger descend tranquillement et oui c’est bien un départ sur une touche de retour mon cerveau réagit direct, je saute sur ma canne de droite ( Bouillette Tigerfish ) et le poisson est bien au bout, de suite je sens que celui-ci semble honnête par la résistance qu’il oppose. Le combat dur une dizaine de minutes et la voici enfin dans l’épuisette tenue par ma chérie.

 

 Une superbe miroir toute ronde d’environ 16kg

   

                                                   

.

Un superbe poisson bien combatif, un peu érafler en dessous mais certainement due à la fraye.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà une sortie payante et un plan d’eau qui semble très intéressent et qu’il va falloir continuer de tester.

  

Thème: Passion de la carpe | Département: Eure et Loir (28) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - - -

Dadou le retour !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article77
Article de Dadou publié le 21 Août 2010 à 22:33 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Les aléas de la vie !

Bien cher à tous ami(s) carpistes et pêcheurs divers, cela fait bien un petit moment que je ne hante plus les pages de PowerCarpe et ceux de mon site perso, les raisons son celle d'un début de saison difficile, tant pour la pêche que pour ma vie personnel que professionnel. Mais les choses change, et une nouvelle vie ce trouve face à moi avec des hautes et des bas j'en conviens. Les leçons de conduite ce font désiré, ce qui engendre plus aucun déplacement possible sur tel ou tel plans d'eau ou rivière de mon secteur.

Vient après un licenciement prévu, car étant en arrêt de travail prolongé, cela ne plaît guère a mon patron qui pour lui, s'improvise médecin (encore un qui n'a rien compris). Ensuite pour finir changement de vie personnel, car j'ai rencontré une femme gentille qui sait me comprendre, m'écouté, sait ce que le mot Respect veux dire ! Je repars donc à zéro toute ma vie et Barbara sera à mes côtés pour partager mes sessions et mes moments fort dans ce monde qu'elle ne connait pas, ou très peu par mon site (Evolution-carpe-54), ou sur nos pages de PowerCarpe. Voili voilà le pourquoi de mon absence.

                                           

                                                                              Le retour !

Cela fait un bon petit moment que je n'ait pas remis un pied dans le monde carpiste, ce monde ou j'aime me retrouvé, en solo ou acconpagné, en plein coeur de l'hiver ou même le froid vous glacent les orteils, ou en pleine été sous un soleil de plombs qui lui vous laisse une trace de son passage lorsque vous avait le malheur d'enlevé votre tee-shirt, bref, la carpe et ses sensations me manque, et je ne compte pas en rester là ! Je ne suis donc pas du genre à gobé les mouches, surtout sur ce qui me touche, et c'est une fois de nouveau les pieds sur terre et toujours bien debout que je décide de retourner dans ce monde, mon monde (la carpe).

                                              

Jeudi, il fait beau, mais je n'ai nul envie pour le moment de trempé le fil dans l'eau, non pas par flaîme, mais plus par habitude, car j'aime lorsque je me rends au bord de l'eau sur un poste de pêche, me préparer ma petite place perso pour attirer dame carpe, surtout lorsqu'il s'agit si ont peu dire d'une (reprise du coup de main). Première chose qui me vient en tête et les fameuses pêches effectuer au lupin qui mon souvent sortie d'un capot, ou même rapporter gros !

Tout les ingrédients sont là, il ne reste plus cas, et c'est partie, un peu d'eau un peu de si, un peu de cela, et le tour et joué, elle n'ont plus cas gonflé. Voilà pour ce qui concerne ce qui me servira d'esche et d'amorçage, pour celui-ci nul besoin de me prendre la tête, il me reste un bon 25 kg de pellet, ce qui me suffira pour terminer l'année, un peu plus de 40 kg de maïs en grains lui aussi fêtera noël comme le premier. J'en prépare donc un peu plus ou moins 3 kg, ce qui est largement suffissant pour un amorçage rapide. Pour cette préparation je reste simple, de l'eau et hop l'affaire et joué, sans arôme, rien de rien, juste du naturel à 100%. Reste plus cas !

Dimanche, nous somme en début d'après-midi et nous avions prévue Barbara et moi d'aller tenter dame carpe pour moi évidemment et pour ma belle de mener la vie dure aux poissons-chats du secteur. Mais les choses ne vont pas être si simple pour moi car il me faut comme à l'époque des culottes courte porter du matos à l'os, et dieux sait ce qu'un carpiste à besoin. Bref tout reste simple pour moi, mon fourreau, et mon gros, très gros sac (matos carpe), le tout pour un poids total d'environ 40 kg de charge et je ne compte pas le petit matos pour Barbara à qui j'épargne cette corvée, seul sa présence me suffira.

Un petit coup d'oeil à la fenêtre, soleil avec ici et là quelques petit nuages inoffensif, malgré les dires comme d'habitude d'une météo qui nous annonce des orages violent (puff même pas peur !). Maintenant reste à nous rendre sur notre terrain de jeux. A peine un pas dehors et la chaleur d'un temp lourd et orageux ce fait toute fois sentir, mais pour le moment rien de bien méchant.

C'est au bout d'une bonne demi-heure que nous arrivons au bord des étangs ou il n'y a pas grand monde, ce qui n'est pas plus mal. Un coup d'oeil vite fait sur l'étang ou j'avais décidé de me rendre, peu de pêcheurs si trouve (3 carpistes, et 2 pêcheurs de brochet). Nous nous plaçons sur un secteur de façon à ne pas gêner les autres pêcheurs.

Enfin je peu posé (en transpiration) mon matos au sol. 1ère chose installé mon rod-pod, puis ma 1ère canne qui sera esché de 3 lupins arôme vanille, mais la 1ère galère digne d'un débutant, j'avais oublier de prendre mon aiguille à bouillette (le con !). Grosse panique pour moi, ce qui fait rire Barbara. Je réfléchi un peu et trouve dans tout mon bordel un petit morceau de fil de fer que je forme à la façon voulu. Une fois la chose faite je peu enfin escher mes cannes (quel nase !).

Avant de placer mon montage à l'eau, j'avais pris soin de prendre avec moi une boîte contenant environ 2 kg de pellets, je prépare mon 1er coup en amorçant celui-ci avec quelques pellets, puis place mon 1er montage, ouf en voilà une. Pour la deuxième canne je demande a Barbara de choisir une des billes arôme multiple que j'avais placé dans une petite vérine (pèche melba, banane, fraise, tutti fruitti, chocolat blanc, et pour finir cerise, avec laquel je n'ai jamais rien fait !).

En 1er lieu elle me choisi fraise, et lui fait sentir la bille et du même coup celle à la cerise, et lui redemande de nouveau son choix, ce sera cerise, je pense pour sa forte odeur fruité. Quelques-fois le choix d'une femme peu vous rapporter gros, et j'ai pu le constater à plusieurs reprise. Comme la 1ère j'ai procédé a un amorçage au pellet et place mon montage a quelques chose prêt du coup.

2ème galère lorsque je place ma canne sur le rod-pod celui-ci bascule de côté, pourquoi ? Et comme un gros neuneu je me rend compte que j'ai mis mon rod-pod à l'envers (le nul), la sa craint moi qui veux faire honneur a Barbara en lui montrent le monde carpiste, pour une reprise dur pour moi ! J'arrive tant bien que mal a replacé mon rod-pod, et replace les cannes et toc, le fil de ma deuxième canne et prise sous une patte, une minute après les 2 cannes sont enfin en place.

Puis prépare ma 3ème et dernier canne qui sera escher d'une bille flottante rose vif arôme pèche melba, puis y place un grain de lupin pour y faire un plus visuel. Voilà pour ce qui me concerne, maintenant je peu m'occupé du poste de Barbara et lui prépare sa canne et une amorce toute banal (amorce maison + maïs doux). J'amorce son poste qui ce trouve à environ 3 m en bordure, un grains de maïs doux comme esche et je lui lance sa ligne sur le coup car pour elle ce sera une 1ère au coup. Enfin nous pouvons vraiment nous reposé en regardant le flotteur et les libellules qui passe et repasse devant nous.

 

 

C'est au bout d'environ 20 bonnes minutes que Barbara enregistre sa première touche, je lui explique le principe et ferre son 1er poisson, un satané poisson-chat, ce qui la rend heureuse. Quelques minutes plus tard un petit paquet de bulles remonte en surface, et lui dit qu'il s'agit certainement de tanches, car les chats n'ont pas l'air très vorace.

Bingo une tanche un peu plus franche confirma mes dirent, l'élastique de son scion sort et le poisson oppose un peu plus de résistance et tente de prendre le large, mais avec un peu de doigté le poisson et mis dans l'épuisette, voilà la première tanche de Barbara qui n'en revient pas elle même, car j'estime ce poisson à environ un bon kg.

 

 

 

Le soleil maintenant joue à cache-cache avec de gros nuages, mais la chaleur écrassante et toujours bien présente, autour de l'étang les carpistes et pêcheurs de brochet commence à pliée bagage. Une touche rapide et directe ce produit sur une de mes cannes, enfin une carpe depuis tout ce temps. Je ferre, le poisson  bifurque directement sur la droite de mon poste pour ce diriger en direction de la bordure, ce poisson qui à bien voulu prendre mon esche flottante rose + lupin n'a pas l'air bien gros. peu importe c'est une carpe, et enfin montrer a Barbara un vrais aspirateur comme elles les surnommes, ce qui est chose faite.

C'est après un bref combat que le poisson rend les armes et je dit a Barbara qu'il s'agit d'un petit bébé, qu'elle ne fut pas son étonnement lorsque je lui dit cela. Une belle commune de couleur argent que j'estime à environ 7 kg, je la décroche, photos, vidéo et hop remise à l'eau.

 

                                              

 

Heureux je suis cela fait du bien de sentir le poisson au bout d'une canne et sous ses doigt. Je replace mon montage approximatif sur le coup et retourne en compagnie de Barbara, qui pique son 3ème poisson qui est un chat de nouveau. Peu de temps a prêt c'est une nouvelle tanche qui vient nous rendre visite, un peu plus petite que la première, gardons, chats, et tanches continue la dance pour Barbara qui me dit qu'il serait bien si je pourrait attraper une 2ème carpe avant de plier.

Moins d'une minute après une belle touche directe ce produit sur une de mes cannes et ce coup-ci avec la bille qu'elle a choisi (cerise). Là, le poisson une fois ferrer remonte en surface, puis trace la route droit devant lui pour bifurquer légèrement sur ma droite, je dit a Barbara qui film la scène que le poisson est un peu plus gros que le 1er, que ce n'est pas une commune ce coup-ci et mes dire fut une fois de plus bon, car il s'agit d'une belle miroir au couleur d'été qui ce présente à nous. Une fois sur le tapis de réception, le poisson n'a pas l'air du tout fatiguer pas le combat et ce débat à chaque prises de photos, l'enfer, nous arrivons malgré tout à faire quelques clichés puis remise à l'eau du poisson.

 

   

                        11 kg avec Barbara                                                            Aïe mon avant-bras !        

 

Petit coup d'oeil a mon avant bras droit ou avec les nageoires, la carpe m'avais laisser des marques sans gravité. Et de deux pour cette journée ou le temps devient de plus en plus lourd et orageux car lorsque nous reprîmes notre pêche au coup beaucoup de petite fourmies-volante nous tombent dessus et à la surface de l'eau ce qui provoque une frénésie alimentaire des poissons de surface. Il est tant pour nous de plier avant de prendre la sauce.

Je film le résultat de Barbara  qui a fait environ 4 kg de poissons, ce qui n'est pas mal pour une première pêche avec son homme-poisson. je rentre heureux d'avoir partagé cette première sortie pêche avec Barbara et lui montrer notre monde qui est celui de la carpe, celui de la pêche au coup bien sûr !

 

                          

 

 

                                   Affaire à suivre !                                                             Dadou

Thème: Passion de la carpe | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 13 commentaires
Tags: -

nouvel nuit sur la vienne

Votez pour cet article:Je vote pour cet article77
Article de nicolasb publié le 16 Juillet 2009 à 08:04 dans le blog !!! moi et ma pêche !!!
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour tout le monde, je me suis accordé une petite nuit avant mon hospitalisation ce soir à 17h pour trois jours, PFFFFF j'ai trop les boules qu'ils fassent une connerie!

Enfin, la nuit a été dure car la rivière était coléreuse, beaucoup de courant, beaucoup d'herbes et de branches sont venues perturber le tout ainsi que les rats et les odeurs insupportables.

Toute la nuit des bips, à ne plus savoir si c'est bien un départ ou autre chose, en tout cas j'en ai eu un franc vers 2h30 du mat mais en férant... rien... Horreur !

4h15 départ, un joli barbot vient caresser mon tapis.

Sourire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au final j'ai pu dormir 1 heure ce matin à 5h10 pour me lever à 6h du mat.

dur dur!

Thème: Sessions de pêche | Département: Haute Vienne (87) Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags:

24 h de pêche

Votez pour cet article:Je vote pour cet article77
Article de nicolasb publié le 30 Avril 2009 à 22:43 dans le blog !!! moi et ma pêche !!!
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

 

le poste  avec quelques compagnons de la nature

 elle est belle la nature 

 

 

C'était l'été mais pourtant le temps était trés variable, je crois que j' ai eu toutes les saisons en 24h.

il a plu, il a fait chaud, la nuit était froide...

 

koi koi ???cette oiseau été a 20m de moi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Je suis arrivé en fin de matinée vers les 12h, j'installe mon trépied ainsi que mes cannes... ça pêche on peut s'occuper du campement. Une fois installé " 1h aprés " me voila parti dans la forêt à coté de mon camp ainsi qu'au bord de l'étang à guéter la moindre activité...

 ....7h aprés....départ sur une canne posée en bordure à 1m de profondeur sur un sol sableux bien dégagé, il était 19 h 36...

 

 

11KG

 longue et de belles écaillescarpe miroir de 11k5g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

content de moi, je repositionne la canne au même endroit et je la pose tout à fait à gauche de mon trépied, j'attend trois quart d'heure et départ sur la canne qui est à droite de mon trépied, posée à 10m de mon poste.....

 

Mort de rire

 

14KG

 

 

carpe cuir de 14kg pile14kg pile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

doublement contentCool

 

                                   6K5g

carpe miroir de 6k5g

  

....à 6h20min du mate séance photo sur la seule carpe de la nuit prise à 3h46, la canne était posée à 100m à proximité d'une île remplie de mûres et de ronces avec des bouleaux et un noisetier.

 

 

 .....je l'ai attrapé à la mûre avec une cacahouette

 

 

 

 

 

.....aprés 2h30min d'attente avec mon café chaud départ sur ma canne posée en pleine eau à 80m vers 2m de profondeur. Une belle carpe miroir de 11kg

 

 

 

 

carpe miroir de 11kg

propre et longue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Clin d'oeil

 

 

4 départs et 4 poissons en 24h, de beaux et bons moments que je partage avec vous.........

 

 

Thème: Pêche de nuit | Département: Haute Vienne (87) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags:

610 pages  «3 4 5 6 7 8 9 10 11»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2022 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages