Accueil PowerCarp
2633 articles 624 blogs
17947 photos 1396 albums
11 enduros 8 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag club

Articles de pêche de la carpe associés au tag club

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag club

info acn

Votez pour cet article:Je vote pour cet article7
Article de Pascalou publié le 4 Mai 2015 à 18:18 dans le blog AUXOIS CARPE NATURE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Après une année sabbatique le club revient en force

difficile pour tous de concilier vie de famille et associative

           mais pour les 17 ans du club on se mobilise .

                                                           

                                             Ce début d'année a permis des changements de cap et l'élection d'une

                                             nouvelle équipe avec l'arrivée d'un nouveau secrétaire et d'un trésorier.

                              Alain le trésorier  Alain trésorier  

                                                                                                                                                  lucien secrétaire   

                                                                                                                                                  Lucien secrétaire

 

 

 

Ouverture pêche de nuit au canal

début Avril nous nous sommes retrouvés au bord du canal,

pluie vent du nord étaient au rendez vous pour cette 1er sortie de l'année

le dicton vent du nord rien ne mord !!!

Ba non !

                                                                quelques jolis fischs se sont invités sur les tapis de réception.

 

                   

  

 

Petit doublé pour Gillou et Alain   Bisou



 

                                                                                                                                                                                     Valentin fait la une

 


 

 

 

Le journal l'Yonne républicaine fait partagé à ses lecteurs

la passion de la pêche de la carpe à travers un article où Valentin 22 ans

  a pu confier ce qui attire les jeunes pour cette pêche et son sentiment

sur ce loisir .

 

 

                 En 2014, Valentin Lévieux a capturé dans le Serein cette carpe commune de 16 kg. - VANDEPUT huguette. ( Y.R )

 

 

Valentin Lévieux, 22 ans, développe depuis toujours une passion pour la pêche en général, et en particulier, désormais, celle de la carpe, de jour comme de nuit.

« Je pêche au coup depuis que j'ai pu tenir une canne, sourit ce jeune habitant d'Athie. Je me suis intéressé à la pêche à la carpe en 2001, grâce à mon oncle. Avec mon père, nous nous sommes lancés dans cette technique très élaborée, nécessitant un matériel sophistiqué. Elle connaît aujourd'hui un bel essor, notamment chez les jeunes qui apprécient aussi le côté aventure et l'esprit festif. »

Très vite, Valentin développe les qualités requises d'observation, de compétences et de patience face à un poisson méfiant et combatif qui peut atteindre de belles mensurations. « Ma toute première carpe pesait 10,5 kg. » À son palmarès, depuis, d'autres beaux spécimens, dont une carpe commune de 16 kg capturée l'an dernier dans le Serein, une carpe miroir de 22 kg prise un an plus tôt au lac de Pont, et son record, une carpe miroir de 25 kg, dans un lac de Côte-d'Or.

Pour vivre sa passion au quotidien, Valentin a décidé de s'orienter vers une carrière liée au milieu halieutique. En 2 e année BTS production aquacole, les stages en pisciculture et leurs perspectives d'embauche ont renforcé ses intentions.

Membre actif du club ACN (Auxois carpe nature), il pratique le no kill (*), comme la plupart des carpistes. Il déplore pourtant la mauvaise réputation des carpistes de nuit. « Souvent considérés à tort comme des braconniers et victimes des incivilités de prétendus pêcheurs, nous avons bien du mal à faire évoluer les mentalités. »

(*) Remise à l'eau du poisson après la pesée et la photo.

 

  Valentin et son oncle session à cabanac bien du chemin accompli .Innocent

 

 

***********************

 

 

Sortie en lac week-end du 1 er mai       

 


                          Le nord côte d'or a la chance d'avoir 6 réservoirs d'eau qui régulent les niveaux pour les écluses

                                du canal de Bourgogne bien peuplé en carpes seul bémol pas de pêche de nuit .....

                   grrrrr !!!  Triste   mais on s'adapte, pour cette session  pêche en queue de lac

                          espérant trouver quelques mémères venues se réchauffer dans les eaux plus chaudes .


                            Pour ce week-end pluie et vent sont au rendez vous , obligeant à tirer sur les bobines et chercher

                                                                     le poisson dans plus d'eau et les arbres immergés .



                 bip bippppp ..... Romain et Alexie superbe doublé

 

 

 

     Valentin dépose un montage vers les arbres immergés « s'en suit un départ il saute dans le bateau

                                                                                                       la mémère tricote au milieu des branches,

                                                                                                      coupe du fil et pêche à la main permettront

                                                                                                      de mettre la belle au sec .                                                                                                                     

                                                                                                      ça assure le petit ...!!!  Embarrassé

 

     

 

      Enfin beaucoup de chance sur ce coup la !!

 

 


Gillou s'essaie au float tube dans la forêt

départ .. .. contact .... la belle a un don de bûcheronnage

ça sent le pâté !!!

 décroche ....... à 50 balais pense à la retraite mon Gillou lol .   Triste

 

 


Les départs se suivent 4 tanches , 2 décroches

la pluie et le froid conditions pas faciles

 

 

Encore lui

 

 

 

et encore lui

  Innocent 17,5 kg au tapis  Innocent

 


 

Superbe session malgré la météo capricieuse

 


***********************

 

Prochaine sortie club 22 au 25 mai

rendez-vous pour la pentecôte.                        

 


***********************

 

 

 

 

                                                                     Session lac de Villerest ( 42 ) du 14 juin au 21 juin

 

 

 

Le barrage de Villerest au sud de Roanne est implanté sur les communes de Villerest et Commelle-Vernay. La retenue s'étend sur 770 ha et 32 km de long et borde 19 communes riveraines, de Balbigny en amont jusqu'à Villerest.

Mis en service en 1984, le barrage de Villerest a pour fonction de réguler le cours de la Loire afin de lutter contre les inondations et de soutenir le cours d'étiage en été. Il appartient à l'Etablissement public Loire (EPL).

 

 


***********************

 

           

     Les travaux du barrage du lac de Pont à Semur en Auxois

                                                 avancent

                                                                                                    


 

 

  

suivez nous aussi sur facebooK Acn Carpe

 

 

 

 

 

 

 

Thème: Echos des pêcheurs | Département: Côte d'Or (21) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

OPEN CLUBS INTER-REGION

Votez pour cet article:Je vote pour cet article6
Article de MacoCapa publié le 27 Mars 2013 à 23:23 dans le blog Maco Capa. Philosophie Carpiste. 77.
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

ωωω


Blog de Maco Capa, Philosophie Carpiste.

 


 

 OPEN   DES   CLUBS

  ENDURO    CARPE    INTER-REGIONAL

 


 

 

                  2 manches de 48h

    1ere manche : du 6 au 8 sept 2013 au domaine des étangs à ciry salsogne (02)

    2eme manche : du 20 au 22 septembre au domaine des étangs à ciry salsogne(02)

inscription : 100 euros par binome soit 200 euros par club  limité à 12 clubs soit 24 binomes

              Lots pour toutes les équipes

 

 Le pourquoi de cet événement ?

Après avoir decidé de relancer le groupement régional carpe pour les régions Nord Pas de calais, Normandie, Picardie, à compter de 2014, les membres du club carpe H2o ont décidé de créer un événement autour duquel les membres des différents clubs inscrits, représentant une même entité, pourraient se rencontrer dans un même lieux afin de partager un moment agréable et des valeurs qui donnent leur sens à notre passion.

A savoir que les fonds collectés pour l'organisation de cet événement serviront exclusivement à l'achat de récompenses pour les clubs les mieux classés et au    repeuplement   en carpes   des  secteurs   publics .

 

 

Récompenses : les 2 clubs les mieux classés recevront un joli trophée représentant la coupe des clubs.

De plus, l'ensemble des binomes du club le mieux classé recevra un lot d'une valeur de 165 euros.

De plus, chaque binome des clubs classés entre la 2eme et la 6eme place recevra un lot d'une valeur de 110 euros.

tous les autres clubs recevront un lot de consolation pour chacun des pecheurs qui aura participé à cet evenement.

Reglement

*chaque club sera représenté par deux équipes de deux pecheurs

*les binomes pourront etre different selon les manches car ceux ci sont la pour representer l'entité du club auquel ils appartiennent et non pas leurs personnes

*la rencontre se déroulant sur des sites privés, aucun permis n'est nécessaire

*tirage au sort des postes : l'équipe tirée au sort choisira le poste de son choix

*peche par équipe de deux pecheurs , 2 cannes par pecheurs , soit 4 lignes a l'eau par équipe....  ...  .... 

 

L'objectif est de créer un lien entre les différents clubs de nos régions et de relancer la compétition ( qualification championnat de France ) afin que nos régions soit représentées au plus haut niveau et cela dès 2014 et je l'espère en 2015 ou 2017 pour l'organisation de la coupe de France des clubs sur nos terres lors de laquelle 22 clubs venus des quatres coins de la France et peut etre le votre, viendront s'affronter pour un titre de champion de France.

Une coupe des régions du GR du Nord de la France (somme, oise, aisne, nord, pas de calais,seine maritime, eure, orne, calvados, manche, marne, ardennes, et départements d'ile de france) sera organisé chaque année pour desservir un titre au meilleurs des clubs engagé.

 

Prendre du plaisir au bord de l'eau et participer en temps qu'acteur à des actions pour la cause carpiste, voilà ce que nous vous proposons par le biais de cette compétition.

 

 

 pour plus de renseignements : jp : 06 23 78 92 23


N'hésitez pas à transmettre à vos contacts dans les clubs, les Fédé, les AAPPMA... ... L'objectif est surtout de remettre des fish dans le public que tout le monde puisse pêcher (!!!!!!!!) en compétition mais aussi en loisir ! 



Maco Capa.

 

 

Thème: Enduros et compétitions Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - - - - - - - - - - -

Vieux Rhône

Votez pour cet article:Je vote pour cet article13
Article de TomSuncarpe26 publié le 26 Février 2010 à 13:49 dans le blog Session 2009 à 2013
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous sommes le vendredi 19 février 2010.

Avec mon club Suncarpe26, je vais participer à notre première pêche en commun.

Notre lieu de rendez-vous est le vieux Rhône, sur le parcours de pêche de nuit, de la commune de Cornas.

 

Je suis au boulot, en voyant la pluie tomber sans relâche.

Je regarde à plusieurs reprises la météo sur Internet, qui annonce le beau temps en fin d’après-midi. Je croise les doigts toute la journée pour que les prévisions soient correctes.

Vers 16h, la pluie cesse de tomber, à l’abri des regards, je bondis de joie dans mon bureau.

 

Je ferme la porte de ma production vers 17h, pour rejoindre les berges du Rhône.

 

J’arrive un quart d’heure plus tard. Pierre-Alain (‘Nouveau’ pour les intimes) est déjà sur place depuis 15h. Le fleuve est très beau à pêcher, je ne pensais pas le trouver dans cet état, après les dernières pluies.

« Nouveau » a déjà deux lignes tendues sur la berge d’en face, à plus de 150m, sans avoir une dérive de la bannière.

 

 

 

 

Je m’installe à toute vitesse à côté de lui, avant la nuit noire.

Je connais le poste par cœur. Ma dernière pêche sur ce poste, remonte au 23 octobre 2009 (voir article).

 

Je mets la barque à l’eau et installe mon matériel, à droite de « Nouveau ».

 

 

 

 

Installation

 

 

Biwy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pellets

 

 

J’esche quatre lignes au pellet de 25mm de chez SaôneCarp, trempés dans le BHA de chez BigCarp.

Pendant le trempage, je prépare cinq chaussettes solubles, composées de pellets en 7 et 15mm.

 

 

 

 

 

Trempage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Esche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je dépose à la rame, mes quatre lignes sur la berge d’en face. Deux lignes sur une descente de roches, à 170m et les deux autres sur du galet, à 140m du bord.

 

Pour cette première nuit, nous sommes neuf pêcheurs du club, répartis sur 600m de berge.

 

 

 

 

Vers 20h, nous faisons un petit apéro sur mon poste de pêche, représentant le milieu du secteur.

Nous regagnons nos tentes vers 23h30, pour faire de beaux rêves.

Il gèle (-1°C), j’en profite pour mettre le chauffage en route. La température ambiante du biwy s’élève vite à 18/20°C, de quoi passer une bonne nuit.

 

A 4h30, j’entends une voiture démarrer.

Et oui ! Pas de chance !

C’est « Nouveau » qui part au travail. Il sera de retour pour 12h30.

 

Je ne traîne pas à me rendormir après son départ.

 

14.5kg

 

A 6h30, le son de mon détecteur de droite me sort du coma.

Je mets mes chaussures , mon blouson et quitte la tente à toute vitesse vers la batterie de cannes. Le poisson ne prend plus de fil, mais l’écureuil fait encore du yoyo.

Je saisis la canne et ferre le poisson. Le combat n’est pas violent, je ramène doucement une masse lourde. Je traverse quelques herbiers et sens enfin un ou deux coups de tête.

 

Dans la lueur de ma frontale, je distingue bien une carpe, je dirai même un beau poisson.

 

 

14.5kg

 

 

 

 

 

 

Je hisse ce spécimen au fond du filet de mon épuisette.

Lors de la pesée, l’aiguille de mon peson se stabilise sur 14.5kg.

Une belle carpe commune, avec une petite queue, typique des poissons de ce poste de pêche.

 

Je mets cette carpe dans un sac de conservation et replace ma ligne en barque.

 

 

 

 

 

 

Je finis ma nuit et me lève vers 9h30. Après consultation des autres pêcheurs, je suis le seul à faire un poisson. Dominique et Olivier manquent une touche chacun.

 

 

 

Vers 12h30, au pied de mon rodpod, en discussion avec les jeunes du club, notre conversation est coupée par un départ, sur ma deuxième canne de gauche. Avec leurs encouragements et l’arrivée de « Nouveau », je ramène une nouvelle carpe commune de 7.5kg. 

 

7.5kg

7.5kg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la foulée, un autre écureuil descend doucement, puis plus rien. Je retends la ligne en tournant la bobine de mon moulinet. A peine deux minutes plus tard, rebelote, la ligne se détend. Cette fois, je prends la canne en main et ferre.

Le montage est bloqué dans les roches. Je pars rejoindre le montage en barque, avec mon tapis de réception et l’épuisette.

 

 

Pendant ce temps-là, « Nouveau » relève ces lignes, et comme moi, se bloque dans les roches.

Lui aussi, il prend son zodia

 

Quand j’arrive au-dessus du plomb, le montage se débloque. Il y a bien un poisson, une petite carpe commune.

Soudain, à 80m derrière mon dos, j’entends crier « Nouveau », « j’en ai une ! »

Je rame à son secours, car il est parti sans épuisette.

Après un combat en bateau, je mets une belle carpe commune dans le filochons.

 

 

Pour le retour, je m’accroche à son zodiac et il fait tourner son moteur électrique à fond.

 

Une fois les pieds sur la terre ferme, nous pesons le bébé avec sa maman.

Un poisson de 3kg pour moi et une jolie carpe commune de 14.5kg pour « Nouveau ». La séance photo est sympathique.

 

 

 

 

3kg14.5kg et 3kg

 

 

Après toutes ses émotions, nous dégustons un bon barbecue autour d’un verre.

Le temps est splendide, digne d’un mois de printemps.

 

Dans l’après-midi, Seb et Irwin nous rejoignent en s’installant sur les postes disponibles.

 

 

Vers 16h, je retends mes lignes avec le même schéma technique que la veille. On ne change pas une équipe qui gagne !

 

 

 

 InstallationPose

 

En soirée, sur les coups de 19h30, nous nous réunissons à nouveau autour d’un feu de bois. Nous mettons quelques morceaux de viande à griller, pour un bon festin.

 

Je quitte le foyer aux alentours des 23h, pour rejoindre mon poste de pêche, il fait –2°C.

J’ai tout juste le temps d’arriver pour poser mon levelchair, que mon détecteur de droite s’emballe.

Quelle chance ! Les poissons m’ont senti arriver.

 

 

9.5kg

 

 

Pendant le combat, j’entends l’un des détecteurs de touche de « Nouveau » faire des siennes.

Il a certainement un poisson de pendu ! C’est ballot !

Il est encore au camp, en train de se remplir la panse.

Sur mes cannes, sans trop de difficultés, je ramène une commune de 9.5kg.

 

 

 

 

 9kg et 9.5kg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me dépêche et saute sur la batterie de « Nouveau ». Je sors la petite sœur de ma carpe. Une commune de 9kg.

 Je retends ma ligne et gagne mon biwy avec le chauffage.

 

 

 

 

18kg

Au petit matin, mon sommeil est interrompu par un gros sifflement. Ma deuxième ligne de droite déroule à toute vitesse. Je sors de ma tente et mets fin à ce bruit infernal.

Le combat débute avec quelques coups de tête et une navigation de droite à gauche. Le poisson finit par zigzaguer entre mes lignes. Je saute dans la barque pour ne prendre aucun risque. Le spécimen se bat énergiquement, mais déclare forfait au bout de plusieurs minutes. Je glisse le poisson à l’épuisette. C’est en soulevant le filet, que je prends conscience de la belle taille de cette carpe.

 

De retour sur la berge, l’aiguille de mon peson se fige sur 18kg. Mon sourire en dit long sur ma joie.

 

 

 

 

   18kg

18kg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant la mise au sac de conservation de ce beau poisson, nous voyons un départ en direct sur la batterie de « Nouveau ».

Il ferre et sort une jolie commune de 10kg.

18kg et 10kg

  18kg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous déjeunons vers 9h, avec un cacao chaud et de la brioche.

 

Mais ce n’est pas fini !

Juste avant de plier bagage, à 11h, c’est mon moulinet de droite qui déroule. Un beau départ !

Une fois la canne en main, je m’aperçois que le poisson est prisonnier dans les roches. Je me jette dans la barque avec Olivier, pour délivrer ce poisson.

Arrivé au  dessus, la ligne se débloque sans problème pour laisser place au combat. Il est de courte duré, la carpe monte à la surface et glisse dans l’épuisette.

 

Cette dernière carpe commune pèse 5kg. Sympathique pour finir la session.

 

 

 

5kg5kg

  

Je plie le matériel vers 13h pour céder ma place aux petits jeunes du club. Les veinards, ils sont en vacances.

Je leur explique ma technique de pêche et leur indique où tendre les lignes.

 

Pour finir avec la cerise sur le gâteau, je reçois un coup de fil de mon frère, qui m’annonce que je suis tonton. Une jolie petite fille de 3.180kg, nommée Alicia.

 

Je suis plus que satisfait de cette session de pêche avec mon club. Je pose six poissons sur le tapis, dont deux belles carpes communes de 14.5kg et 18kg.

La saison 2010 démarre bien.

 

  
Thème: Sessions de pêche | Département: Drôme (26) Lien permanent | Voir les 12 commentaires
Tags: - -

Pêche sur le Rhône

Votez pour cet article:Je vote pour cet article14
Article de TomSuncarpe26 publié le 28 Octobre 2009 à 11:58 dans le blog Session 2009 à 2013
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous sommes le vendredi 23 octobre.

Je vais pêcher le vieux Rhône à proximité de Valence, avec deux membres de mon club suncarpe26. 

Il est 16h00, je vois mon Kangoo qui m’attend impatiemment sur le parking du boulot.

 

Je décolle vers 16h30, le coin de pêche est à moins de 15 minutes de mon travail.

Arrivé sur les lieux, il n’y a encore personne. Je m’installe sur un poste que je connais très bien. Au mois de mars, j’y avais fait 2 beaux poissons (voir article).

 

Manu m’appelle pour m’annoncer qu’il arrivera vers 20h.

Pendant ce temps là, je dépose mes lignes à 10m de la berge d’en face, à 200m du bord.

Le vent du nord souffle mais n’est pas trop gênant.

 

 Poste

 

 

 

La première ligne est eschée au pellet de 25mm avec un amorçage de diamètre différent. Le montage est déposé sur une descente en roche. La seconde et la troisième ligne sont à la bouillette scopex et écrevisse, sur le même style de fond en roche. La dernière ligne est aussi au pellet de 25mm mais posée sur du sable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plomb

 

 

A cette époque de l’année, les herbiers se décrochent petit à petit pour dériver sur le fleuve. Je pêche à plus de 200m du bord, ma bannière plonge loin et navigue entre deux eaux. Pour être tranquille et pêcher efficacement, je coule mes lignes une quinzaine de mètres après les herbiers. J’utilise un plomb monté sur une agrafe, permettant de plaquer la ligne sur le fond et éviter les obstacles dérivant.

 

 

 

 

 

 

 

 

A 20h, Manu arrive à destination.

Il monte son matériel de nuit et installe son bedchair dans mon biwi. C’est rapide, il n’a que 2 cannes car la troisième est en réparation suite à un anneau cassé.

 

Il lance une première ligne derrière les herbiers, à la bouillette et la seconde à 70m du bord, eschée au maïs allégé.

 

 

 Poste

 

 

 

Un autre membre du club nous rejoint vers 21h00. Dominique s’installe sur le poste d’en dessus.

 

 

 

Après quelques discussions sur la pêche, nous nous couchons vers 23h30.

 

 

 

 

 

 

 

Malgré une grande confiance en ce poste, la nuit est très calme. Pas une touche !

Même les brèmes m’ont laissé tranquille sur les lignes eschées au pellet.

 

En début de matinée, je retends mes cannes de droite et gauche pour changer les appâts.

Mon système pour couler les bannières fonctionne à merveille. Très peu d’herbiers se sont bloqués.

 

Toujours rien de la journée.

Nous avons la visite de Irwin à midi et de Olivier avec sa copine vers 17h.

 

Pour pêcher notre dernière nuit dans de bonnes conditions, nous retendons les lignes vers 17h30.

 

Nous mangeons à 20h et nous nous couchons vers 23h.

Pour être sûr de ne pas pêcher à la goutte d’eau sur le matin, il faudra que je repose mes deux lignes eschées au pellet entre minuit et 2h. Je ne connecte pas mon réveil, j’espère ouvrir les yeux naturellement dans la nuit.

 

A 1h, mon détecteur de gauche sonne à plusieurs reprises. J’attends une touche un peu plus flagrante pour ferrer.

Je sens immédiatement un gros coup de tête au bout de la ligne. Je saute dans la barque avec mon épuisette et dégage les herbiers gênant mon cheminement jusqu’au poisson.

 

Une fois le bateau au dessus de cet ONNI (Objet Navigant Non Identifié), je comprends vite à quoi j’ai à faire. Il s’agit très certainement d’un silure.

L’ONNI se ballade de droite à gauche et me traîne sur plusieurs mètres. Au bout d’un quart d’heure, le poisson monte d’étage en étage, pour finir à la surface.

Je ne m’étais pas trompé !

L’ONNI n’en est plus un !

C’est un beau silure !

 

Je déboîte le manche de mon épuisette pour récupérer le filet. Je m’en sers de gant, pour hisser la bête sur le tapis de réception de la barque.

Après quelques coups de rame, j’accoste sur le poste de pêche. Je sors la bête et la mesure : ~1.70m. Je bats mon record personnel.

Je relâche le silure aussitôt.

 

Je repars poser la ligne et en profite pour faire la même chose avec la canne de droite.

 

Je n’arrive pas à regagner le sommeil, mon détecteur de gauche n’arrête pas de sonner, un bip toutes les 5 minutes. Il doit y avoir des herbiers sur la bannière.

 Poste

 

Au lever du jour, rien de plus, pas une carpe à l’horizon.

 

Je comprends très vite pourquoi ma ligne de gauche faisait sonner mon détecteur. Avec la traction des herbiers, le repère de Manu a dérivé dans mes lignes, en se bloquant dans ma bannière.

Grrrr….. Manu !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un bon petit déjeuner, nous plions bagage vers 10h, sans laisser une trace de notre passage.

 

 

Kangoo

 

 

Le bilan de cette session est médiocre. J’espérais vraiment faire du poisson.

Seulement un silure pour 3 pêcheurs.

Mais où sont passées les carpes ?

  

 

Thème: Sessions de pêche | Département: Drôme (26) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags: - -

2 pages  1 2»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2017 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages