Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17983 photos 1412 albums
8 enduros 1 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag championnats

Articles de pêche de la carpe associés au tag championnats

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag championnats

Championnats de France 2010

Votez pour cet article:Je vote pour cet article19
Article de couzchain publié le 3 Août 2010 à 13:08 dans le blog PASSION CARPISTE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Les heures défilent à toute vitesse, nous ne voyons aucune activité pour nous indiquer que les carpes sont là, hormis peut-être une zone inatteignable avec une canne longue distance digne de ce nom. Nous avons sondé le poste et n'avons pas trouvé grand-chose pour installer confortablement nos montages, beaucoup d'herbes, heureusement pas encore trop prononcé et quelques petites zones sablonneuses à travers. Le secteur de longue et moyenne distance n'est pas des plus attirant, nous l'amorcerons assez largement pour capter un maximum de carpes, n'oublions pas qu'ici le cheptel est très prolifique. Guillaume variera ses appâts, bouillettes et graines, pour cette première nuit, je prendrais les mêmes options car on ne connait pas les mœurs des poissons sur ce plan d'eau.

De mon côté, je n'ai pas non plus quelque chose de significatif au fond, si ce n'est une bande de petits cailloux qui jure au milieu du reste. Elle s'étend de dix mètres après la bordure jusqu'à environ quarante mètres. J'amorce petitement à la bouillette et y place soigneusement un montage. J'ai à ma droite une très belle bordure mais difficilement pêchable, nous nous contenterons ce soir de faire un petit chemin d'amorce jusqu'à mon esche, deux petites noix tigrées. Nos montages sont assez simples, lead-core, plombs in-line, fluorocarbone et petits hameçons, nous ne connaissons pas l'état des lèvres des carpes et on avisera au cas où.

A l'heure du coucher, la canne de bordure déroule, magnifique. Nous avons à faire à une petite carpe pleine de fougue qui fait plier la Dream Maker. Après un joli combat, nous mettons à l'épuisette une belle commune. Quel bonheur que de faire un poisson avant de dormir, de quoi ne pas nous faire fermer l'œil de la nuit. Au lever du jour, un deuxième poisson rejoint le tapis de réception, voilà notre troisième carpe au sec. Au classement du vendredi matin, nous sommes neuvièmes, il ne faudra pas être plus bas pour avoir toutes les chances de nous qualifier. Il va falloir exploiter un maximum  cette bordure très prometteuse.

La journée du vendredi est placée sous le signe de la malchance, je décroche une petite commune tanquée dans les arbres plongeants du bord. Guillaume aura aussi droit à sa décroche sur une canne au loin après un très beau run. Je finirais cette série par une casse de mon bas de ligne dans un obstacle encore inconnu et très viril entre mon coup de bordure et la langue de petits cailloux. Cette journée pourrait nous faire très mal mais nous ne nous laissons pas aller pour autant, nous passons cependant à la onzième place au classement général.

Heureusement lors de la seconde nuit, la canne de bordure nous comble de bonheur. Nous totalisons trois carpes de plus au petit matin, de belles mais fines communes. Nos combats se sont bien finis et nous ne perdons plus de poissons, nous laissons faire les carpes et jouons sur leur extrême amabilité à venir joindre l'épuisette, la douceur a du bon. L'équilibrage des appâts n'est sans doute pas étranger à cela, les carpes sont quelques peu tatillonnent. Les autres cannes restent muettes, notre pêche est sur la bordure, comme d'ailleurs 95% de nos concurrents. La journée du samedi nous rapportera une nouvelle carpe, nous voici huitième au classement.

La dernière nuit sera tendue car notre voisin du poste 10 commence à pêcher la bordure, ce qu'il n'avait pas fait jusque là et nous a sauvé dans notre pêche. Nous avons su rester très discrets dans nos amorçages et nos reposes de lignes. Une seule petite commune sera au sac en ce dimanche matin, nous avons au final une moyenne de poids très basse mais nous finissons tout de même avec huit poissons, ce qui est très satisfaisant sur le secteur au vu du classement final.

Nous finirons neuvième de la manche lac mais avec encore toutes nos chances de nous qualifier. La manche rivière va être des plus intéressantes et captivantes.

Thème: Enduros et compétitions | Département: Drôme (26) Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags: - -

Championnats de France 2010

Votez pour cet article:Je vote pour cet article20
Article de couzchain publié le 14 Juillet 2010 à 07:45 dans le blog PASSION CARPISTE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Après avoir attendu l'ultime instant, nous avons décidé, Guillaume et moi de nous inscrire pour les Championnats de France de pêche à la carpe. Notre entente, en dehors et au bord de l'eau est bonne et nos pêches différentes font de nous une équipe homogène. De plus les sites choisis pour l'occasion nous donnent pleinement confiance, le lac de Villeneuve de la Raho et la Rhône à Aramon. Il nous faudra cependant passer les qualifications régionales avant de voir plus loin.

Nous voici donc en ce week-end du premier mai sur les berges fortes accueillantes du plan d'eau de la Comtesse à Perreux(42) près de Roanne. Le cheptel est tel que toutes les équipes pourront prétendre défendre leurs chances, des postes sont cependant beaucoup plus difficiles que d'autres mais tout le monde pourra toucher du poisson. Pour prétendre être dans les 5 premiers de Rhône-Alpes et donc qualifiable, il va falloir faire preuve de finesse et de tactique d'équipe. Nous optons pour le poste 9, notre tirage au sort ne nous a encore pas été favorable. Cependant, c'est le poste où nous nous étions arrêtés longuement lors du repérage précédent la compétition, peut-être un signe du destin !!!

Guillaume tiendra la pleine eau et la longue distance, une pêche où il excelle, pour ma part j'aurais la moyenne et la bordure. Nous pêchons direct, sans sondage ni amorçage, une technique parfois payante avec de simples bouillettes flottantes. Nous pratiquerons cette pêche, deux ou trois heures suivant notre instinct et surtout des résultats alentours, une tactique à quitte ou double. Nous tenons toute la zone qui nous est donnée, les fils sont coulés pour plus de discrétion. Une heure et demie plus tard, les premiers bips surviennent à longue distance. La tension est palpable mais Guillaume parvient à nous sortir une belle miroir et nous renvoie le capot aux oubliettes.

Cependant, les nouvelles ne sont pas très bonnes car nous ne sommes pas les seuls à avoir décapoter, certains postes déjà en nombre et avec des poids à nous faire pâlir, mais c'était prévisible. Notre secteur risque d'être productif et notre poste, comme nous le pensions, loin d'être une foudre de guerre. Tant pis, il va falloir nous enlever les doigts du c-l et tout y arracher. Telle est notre devise pour ces qualifications, nous ne voulons pas avoir de regret à la fin et nous dire que nous n'avons pas fait ce qu'il fallait. Nous tiendrons jusqu'au bout et notre objectif principal, ne pas prendre trop de point pour avoir toutes nos chances lors de la manche rivière. Nous visons au maximum le milieu de classement lors de cette manche lac...............

Thème: Enduros et compétitions | Département: Ain (01) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags: - -

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages