Accueil PowerCarp
2633 articles 625 blogs
17963 photos 1400 albums
1 enduros 1 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associé au thème Météo et saisons

Articles sur la pêche de la carpe - Météo et saisons

Flux RSS des articles de pêche de la carpe sur le thème Météo et saisons

Après quatre années sans pêcher à Maginal !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article22
Article de Dadou publié le 24 Octobre 2012 à 17:17 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

J'ai tellement de truc à faire ici est là en ce beau vendredi 19 novembre ou le temps reste doux pour la saison, que l'envie de pêche resurgir comme un démon ! J'écoute donc ma mauvaise conscience pour tenter une petite après-midi à la carpe, reste a me trouvé le lieu histoire d'être un peu tranquille et passée un moment agréable. Je décide donc d'aller remettre les pieds sur un petit plan d'eau que j'avais délaissez il y a maintenant 4 ans pour raison de pêche de carpe Amour donc je ne suis pas très fan, car pour moi c'est un poisson qui reste énormément très fragile, j'ai donc il y a 4 ans pêcher par plusieurs fois ce plan d'eau est y avais touché que de la carpe Amour , cela ma vite gavé, une défense à l'approche de l’épuisette et un combat unique sur le tapis de réception, bref beaucoup de stress pour le poisson autant que pour le pêcheur pour ne pas blesser l'animal !


Je décide donc de renoué des liens avec ce plan d'eau, de ce faite demande à mon petit frère qui débute dans la pêche de la carpe si cela le tente, cela lui donnera l’occasion de découvrir un nouveau plan d'eau. Une fois la voiture chargé direction l'étang Maginal pour une après midi tranquille. Une fois sur les lieux je fait découvrir à mon frère une partie du plan d'eau seulement côté route, et me fait la remarque qu'il n'y a pas grand monde. Effectivement le coin semble vide, seul deux personnes ce trouve en bordure d'étang caché derrière les buissons , je fait demi-tour une fois arrivé au bout de la route pour choisir un poste tranquille et qui me tape un peu a l’œil, une fois sur le poste mon portable sonne, il s'agit de l'ami Thierry qui me demande si c'est bien moi qui vient de passé ?


Étonner de ne pas l'avoir vu je lui demande ou il ce trouve et me répond que les deux pêcheurs au fond de l'étang c'est lui et Shurykian. Je lui répond j'arrive vous dire bonjour. Après salutation d'usage , je prend des renseignement sur leurs pêche , mais seul Shurykian et en action de pêche car Thierry lui était juste de passage . Les résultats ne s’annonce pas top top , car mise à part quelques tirées ici est la rien de bon , de plus les poissons-chats y sont toujours super actif, peu importe je vais tenter le coup et décide donc de pêcher non loin de Shurykian et m'installe à l'entrée du plan d'eau .


Pour moi ce sera une pêche de bordure avec deux cannes escher d'une de grains de lupins, et une à la bille monster-crab du commerce le tout placé proche des tenues visuel, tel-que branches, et arbustes semi immergé. Ne voulant pêcher qu'à trois cannes , cette dernière quant à elle sera monté d'un plomb amorçeur et enrobé d'une amorce de basse bien collante et bien sucré avec quelques rajout (pellet, baby corn nature), puis lance le montage face à moi sans vraiment d'endroit précis. Pour ce qui est de mon petit frère, lui tentera la bordure d'un îlot face à lui avec comme escher des billes du commerce et un petit amorçage de même base., une fois tout en place l'attente peu commencé. Thierry nous rendra visite avant de repartir chez lui peu de temps après nous avons la visite de Sly qui lui connaît bien les lieux et lui pose quelques questions sur l'endroit ou nous sommes. Les premier bip ce fond déjà entendre sur une de mes cannes, mais malheureusement pas sur celle souhaité qui ce trouve en bordure mais celle monté avec le plomb amorçeur qui pour moi n'est pas assez sélectif mais réserve parfois de belle surprise.


Mon écureuil danse légèrement de haut en bas pour finalement retombé au plus bas sur une touche retour, je décide de ne pas ferré de suite et observe ma tresse qui ce tend et ce détend de façon irrégulière, Sly à la même pensé que moi et nous en déduisons qu'il s'agit d'un satané poisson-chat qui malgré une eau de saison légèrement fraîche ne sont pas encore tombé en léthargie. Je ramène donc cette ligne avec effectivement un poisson-chat piqué juste sur la narine, quel fléaux ceux-là ! Je suis surpris de constaté que l'amorce serré sur le plomb amorçeur est toujours en place , je relance donc ce montage toujours nul part, a peine la canne posé sur son pique que les chats revienne de plus belle.


Marre de relevé pour un chat je décide de laissez le montage tel-quel on ne sait jamais. Sly nous quittent 1h30 avant l'heure légal en nous souhaitant bonne chance. Les minutes passe et les bip sur la canne monté du plomb amorçeur ont subitement arrêter nette, Je regarde mon frère et lui dit qu'il doit y avoir quelques chose sur le coup pour que les chats ce sont tiré aussi vite. A peine fini ma phrase qu'une belle carpe nous fait l'honneur de sauté hors de l'eau dans un remous qui ride toute cette partie d'étang, voilà donc la raison !


La nuit arrive assez vite en cette saison et il et temps pour nous de plier bagage et ce rendre compte d'un capot certains une nouvelle fois. Je me dirige sur une de mes cannes poster en bordure et ramène donc le premier montage, lorsque un bip continue me fait tourner la tête en direction de mon frère qui lui aussi tenait une canne en main, il me regarde et me dit c'est pas chez moi ! Une fraction de seconde je me sens seul et dirige mes yeux toujours en ramenant ma ligne qu'il s’agissait de la canne monter du plomb amorçeur, je lâche ce que je tient dans la main pour ferrer un poisson de dernière minute ou le combat n'est pas très folichon mais ma permis de posé sur mon tapis ma première petite carpe de cette étang depuis 4 années d’abstinence. Shurykian qui nous a rejoint pour nous souhaiter une bonne soirée me prendra avec ma petite prise , mais avec une grande satisfaction !

 

                               


Finalement il existe toujours autant de magie et de surprise sur un tel plan d'eau, et pense n'y attarder un peu plus l'année prochaine en espérant posé sur mon tapis de superbe poissons et connaître un peu plus sa pêche et ces difficultés

 

                                                              Affaire à suivre !                                    Dadou  

Thème: Météo et saisons | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags: -

Ma rivière toujours aussi mystérieuse !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article13
Article de Dadou publié le 6 Mai 2012 à 20:18 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Cela fait maintenant quelques jours que l'ouverture du carnassiers à commencé un peu partout en France, et voit du coup les postes carpistes pris d'assaut par les pêcheurs de carnassiers de toute âge du débutant au confirmé ! Pour ne pas gêner qui que ce soit en étang avec mes lignes tendu à carpe, je me rabat donc en rivière beaucoup plus calme et certainement moins de pression de pêche pour y tenter dame carpe.


Nous sommes mardi 1er Mai 2012, c'est en me promenant en compagnie de ma Femme Barbara, en plein coeur du petit bois de la commune d'Einvaux ou nous avions cueillies pour ce jour férié quelques brins de muguets, que l'envie de tenter la carpe en rivière me traverse l'esprit , et demande à ma femme si cela ne la dérange pas de faire le coup du soir avec moi ? Et c'est sans problème qu'elle accepte de m'accompagner pour cette petite pêche rapide.


Il est 17h30 lorsque nous prenons la route direction mon petit coin de rivière favori , en espérant qu'il n'y est pas grand monde, se que je doute car depuis plusieurs années que je pêche se secteur, rare sont les pêcheurs que je croise, ce qui n'est pas plus mal ! C'est au bout d'un petit ¼ heures de route que nous arrivons enfin sur le lieu de pêche ou effectivement il n'y a personne sur toute la longueur de la rive, reste maintenant a trouver un poste . Je connais parfaitement le lieu et sait qu'en début de saison les poissons privilégie les fonds moins important et reste souvent proche des herbiers ! Je décide donc de me placé ou les nénuphars commence seulement a sortie de l'eau . A peine posé le matos de pêche au sol que Barbara qui se trouve proche d'une petite troué entre deux arbres bordant la rive me signal une Koï a moins de 20 cm du bord , je m'empresse de la rejoindre et effectivement j'aperçois une belle carpe koï que je connais bien pour l'avoir posé sur mon tapis de réception il y a environ 4 ans de cela, beaucoup plus haut en amont ou à l'époque celle-ci affichait le poids de 6 kg , je suis au ange et heureux de la revoir ici , avec ces belle couleurs orange parsemé de tache noir ici et la ! La belle a repris du poids que j'estime à environ 7/8 kg magnifique ! Un petit pas un peu brusque et la voilà qui file rapidement je ne sait ou sous le miroir de cette rivière mystérieuse .


Je redescend sur terre et commence à préparer mes cannes que je vais placer ce coup-ci sur pique et non sur mon rod-pod histoire d'espacer celle-ci et prospecter tout les postes qui me semble productif et ainsi bouger mes cannes lorsque j'apercevrais une belle activité de poisson. Pour débuté je esche mon premier montage d'un pellet ring carpe , et lance le montage a ma gauche a environ 20 mètres de la rive d'en-face , puis amorce avec une petite poignée de pellet en amont du coup. Pour la 2ème je l'esche de deux lupins aromatisé hot démon , puis place ce montage au centre de la rivière face a moi ou le fond et sableux , pour ce spot j'amorce un peu de pellet de 8 mm toujours en amont , pour la troisième canne , je l'esche d'une bille poisson booster hot démon et sera sur mon extrême droite a environ 80 m en aval ou le fond et fait de galet, rester une 4ème canne à placer , celle de Barbara , une petite canne à truite monter en montage carpe dont la légèreté de celle-ci et plus simple pour Barbara qui débute dans la pêche en générale ! Je place cette canne escher d'une petit pellet ring carpe en bordure des nénuphars sur notre côté de rive, l'attente peu maintenant commencer, et nous papotons de chose et d'autres tout en ayant les yeux rivé sur la surface de l'eau qui et assez claire et basse . Dans les heures qui suivent nous enregistrons quelques belle tiré sans que le poisson ce laisse prendre .


Mes yeux qui sont fixé perpétuellement sur mes cannes qui se trouve face a moi , me donne un champs de vision sur toute la rive d'en-face , ou j'aperçois le dos énorme d'une carpe koï de couleur orange d'un vif a vous coupé le souffle, le poisson dans un petit gobage bien discret ce trouve a moins d'un mètre du bord , puis il disparaît je ne sait ou ? Peu de temps après la canne à truite de Barbara enregistre un beau départ , ou le poisson a pris quelques mètres de fil sans se faire prendre , dommage ! Les heures passe et le soleil comme a se couché , se qui entraîne une forte activité sur toute la surface de la rivière , dont un beau saut de carpe ce manifeste en aval de la rivière ou la profondeur et d'à peine 50 cm sous un amas de branches , je décide donc de prendre la canne avec la bille arôme poisson booster hot démon et lance pile poil ou j'ai aperçu le saut , quelques minutes suivante une belle touche qui fit tremblé la canne ce fait entendre , puis plus rien , et mer....


Cela fait maintenant 3 bonne heures que nous sommes la et aucun poisson posé sur mon tapis, il nous restent encore une petite heure de pêche et j'en profite pour montrer a ma femme les petites eaux ou l'année précédent j'ai eu la chance de voir des bancs complet de carpes de toutes taille remonter la rivière pour rejoindre leurs zones de fraie. Une fois sur le secteur bingo la clarté de l'eau me permet d'apercevoir quelques petites carpes d'environ 4/5 kilos faire une danse qui semble être un début de fraie, pourtant l'eau et encore un peu fraîche, et pense plus a un jeu de couse poursuite !


La nuit commence a s'installer doucement et il et temps pour nous de plier bagage sur un capot , mais sans être vraiment déçu car j'ai vu ce que je voulais, l'activité des poissons sur cette partie de rivière, et le calme qui y règne et ainsi y prévoir quelques sortie et relevé le défit de posé de beau poissons sur mon tapis de réception !


Nous somme Vendredi 4 mai 2012, c'est entre ciel couvert et soleil que ou nous décidons ma femme est moi de nous refaire le coup du soir, une fois arrivé sur le même poste 2 jours avant première constatation , l'eau a légèrement monter et la couleur de celle-ci n'est plus aussi clair cela veux dire que l'approche va y être modifier, comme si j'avais prévu le coup , j'ai emporter des plombs rivière de 120 g pour éviter la dérive de mes montages au lieu des 100 g habituel, je monte mes cannes et esche tout mes montages avec des pellet ring carpe, seule la petite canne a truite de Barbara sera escher d'un petit bouquet de vers de fumier et 2 grains de maïs doux , mes montages seront placé au même endroit que mardi , et la petite canne a truite quant a elle sera placé entre deux arbustes sur un petit coup amorcé en bordure avec maïs doux et petits pellets 8 mm. Aujourd'hui le temps changeant a un effet sur les poissons car aucune activité n'est aperçu en surface, seul quelques petit gobage de petit blanc tel-que ablettes de manifeste. Cela fait 2 bonne heures que nous sommes en place et je décide de remonter mes lignes histoire de voir si tout pêche correctement , et c'est sans grand étonnement que je relève les lignes charger d'herbiers dérivant , ce qui m'oblige a placer celle-ci en bordure avec un petit amorçage très léger !


Le temps passe et au loin le ciel commence a ce couvrir sérieusement , je déplie le parapluie-tente lorsque les quelques gouttes commence à tombé, quel temps de mer.... , bref ce n'est qu'au bout d'une bonne heure que le ciel ce dégage enfin et nous laissent un peu de répit, nous en profitons pour jeter un nouveau coup d'oeil dans les petites eau ou j'avais aperçu les petites carpes , mais une fois sur place la couleur de l'eau trouble n'empêche de bien voir ce qu'il ci passe , seul quelques petit remous entre les herbiers me dit qu'il y a toujours du poissons dans ce secteur. De retour sur notre poste je propose a Barbara de placé sa petite canne a truite qui est escher de vers et maïs dans ce secteur , on ne sait jamais en dernière chance !


Une fois la canne en place a quelques mètres de notre poste , j'ai a peine le temps de me mettre assis lorsque celle-ci ce met en action, et aperçois la canne qui se lève sérieusement , presque à l'horizontale, d'un bon je cours pour prendre contact avec le poisson sous les yeux de Barbara qui elle ne peut courir en raison d'un problème de genou, Je ferre et sent de suite qu'il ne s'agit pas d'une carpe car le poisson décide de ne pas prendre le large et sonde en direction de la bordure ou ce trouve un arbre mort , je demande a ma femme qui m'a rejoint avec l'épuisette de jeter un coup d'oeil histoire de voir de quoi il s'agit vraiment , car la petite canne plie et j'ai un peu peur qu'elle ne supporte les rushs de ce poisson ! Pas facile de distinguer quelques chose dans cette eau trouble , c'est après 10 bonnes minutes, et finalement avec en grande partie a l'action souple de cette canne que le poisson décide de dévier sa route et se trouve maintenant face a nous ou il sonde une dernière fois avant de remonter en surface . Hé hé la surprise , voilà un jolie petit moustachu d'environ 1 mètres vient finir son combat dans mon épuisette . J'en revient pas, non d'avoir pris ce silure car ce n'est pas mon premier dans ce secteur , mais le faite de l'avoir fait avec une simple petite canne a truite monter avec une tête de ligne 20/100° (4 kg) le top niveau sensation !

 

 

                                           

 


Une fois la photo d'usage remise à l'eau du petit silure sous les yeux de ma femme qui et pour elle la première fois qu'elle voit ce poisson de sport en vrai. Seule point négatif pour moi , c'est que j'ai ferre et sortie de l'eau le poisson qui était destiné a ma femme, qui n'interdit maintenant quoi qu'il arrive de touché a sa canne, sous la menace de me mettre la tronche à la flotte !


Bref il est temps pour nous de plier, encore un bon moment passer en compagnie de ma femme en toute complicité dans un cadre ou je me sent le mieux, la rivière toujours aussi mystérieux et imprévisible qu'est la Meurthe ! Merci a ma femme de partager un peu plus chaque jours ma passion la pêche .



                                                                Affaire à suivre !                                 Dadou

Thème: Météo et saisons | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags: -

Physiquement difficile, mais correct malgré tout !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article13
Article de Dadou publié le 22 Mars 2012 à 16:31 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

C'est lors de notre petite session vendredi, ou nous avions posé sur notre tapis de réception en fin de soirée, une belle Miroir aux couleurs magnifique que Jon et moi même était plus que motivé pour continué notre lancé sur ce poste qui nous semble productif et d'y tenter une journée complète, malgré une prévision météo annoncé pour dimanche qui semble être catastrophique, avec pluie et chute de températures. Et mer.... c'est le seul jour ou je suis disponible ! Peu importe c'est pas une petite pluie qui va m'arrêter, surtout en ce moment ou je suis certains de faire du poisson . Le rendez-vous était donc donner à 6h30 dimanche sur le même poste que vendredi !


Dimanche 18 mars 2012 :

 

Il est 5 h lorsque je m'extirpe du lit ou ma 1ère réaction, n'était pas de dire à ma femme je t'aime , mais de me dirigé directement vers la fenêtre de la cuisine pour m'apercevoir que le temps et vraiment pourri , la pluie tombe fortement et le vent frais et lui aussi de la partie, berck que j'aime pas sa ! Peu importe je suis motivé et c'est pas ce temps pourri qui va me gâché la journée .


Un café vite fait , et je charge le matos dans ma Dadoumobile et zou direction l'étang, en cours de route le doute d'apercevoir une éclaircie et très minime , le jour commence à peine a ce levé lorsque je me rend compte que les nuages sont bien bas , avec toute cette flotte qui tombe , le terrain va être super gras , et sa va être super chaud de rouler dans la boue.


Une fois proche de ma destination , je m'aperçois que mes dire était fondé , le chemin et super gras et la voiture commence un peu a patiné. Que faire ? Rester a l'entrer des étangs et prendre tout mon matos a l'os jusqu'au poste , ou tenter le diable au risque de partir en vrille je ne sait ou ? C'est après une bonne minute d'hésitation , que je décide (par flemme aussi) de prendre le risque de passé avec ma voiture ( pilote ou pas ) ! Et me voilà engager sur le chemin, c'est sans trop de mal après quelques chassé que j'arrive a bon port ! Je me doute bien qu'au retour cela ne va pas être la même chanson , mais pour le moment je ne me pose pas la question !


Un petit coup d'oeil autour de moi , histoire de voir si il y a quelques fous comme moi autour des étangs , et mise a part quelques cygnes et cormorans , je suis le seul pour le moment , parfait , je décharge mon matos qui passe en un instant de sec a trempé ! Une fois mon rod pod en place je prépare ma première canne , lorsque j'aperçois face a moi, une puis deux , puis 3 voitures qui ce dispatche ici et là sur le grand étang ou il y a eu un lâcher de truites il y a quelques jours , hé oui il y a plus fou que moi !


Bref pour débuter ma pêche, ce qui n'est surtout pas conseiller lorsqu'il pleut , c'est de monter sur son bas de ligne un sac soluble , mais bon le coffre de ma voiture reste étanche. Je place mon montage ou l'esche et une petite popop de 10 mm de couleur vif, puis place une petites poignée de pellet de 7 mm dans le petit sac avec en complément quelques billes que je prend soin de broyer en morceau. Comme petit plus un peu d'arôme liquide épicé , juste ce qui faut pour ne pas voir fondre mon petit sac qui a déjà bien du mal a rester intact en raison de l'humidité ambiante !


Une fois ma 1ère canne prêt je lance le montage sans trop attendre à environ 40/50 mètres sur ma droite. Il est 7 h lorsque mon collègue Jon arrive, et décide lui de ne pas prendre de risque sur le chemin avec sa voiture qui et déjà base et plus lourde que la mienne, et pense que j'aurais du suivre son exemple ! Je le rejoint pour le saluer et lui dire que le temps et parfait pour une bonne crève !


Le temps entre la voiture de Jon et le poste a 50/60 mètres de celle-ci , ou ma veste camou bien épaisse me fait douter de son imperméabilité qui commence a avoir des fuites , même la casquette que j'ai sur la tête ce déforme avec la flotte , berck de plus c'est froid ! Jon se placera sur ma gauche , et commence par installé en premier lieux sont parapluie tente , et cela me fait pensé que j'ai le miens dans le fourreau , que je monte vite fait. Nos 4ème canne seront placé pour Jon et moi dans le petit étang Brondeau qui ce trouve derrière nous au cas ou les carpes serait plus réactifs en ce début de saison.

Une fois nos montages a l'eau et aprés une casse de ligne pour Jon lors d'un lancé ou son plombs raccroche une branche, l'attente peu enfin commencé et quel attente puisque assis sur mon siège je me rend compte que mon parapluie-tente prend l'eau ce qui a pour conséquence d'être encore plus mouiller , galère galère ! Je rajoute donc une bâche camou au dessus mais avec le vent froid qui souffle dans notre direction , rien ne tient . Il était hors de question de rester dans la voiture et préfaire affronter ce temps de mer... pour profité pleinement de ma pêche !


Il est environ 8h lorsque un bip discret ce fait entendre sur une des cannes isolé derrière nous , mais avec le bruit des gouttes qui tombe de plus belle sur la toile , je n'en était pas certains, dans le doute nous allons tout de même vérifier , et effectivement il s'agit bien d'une touche retour , et vois mon fil ce détendre lentement , et re-mer.... encore une brème , décidément les brèmes sont plus actif dans l'étang Brondeau que dans les 2 autres étangs , bref je décroche la bêbete qui repart dans son élément.

 

                             


Cette prise nous a quant même permis de nous réchauffer un tout petit peu , mais pas nos mains qui nous donne la sensation d'avoir joué dans la neige sans gants. Je décide donc pour le moment de replacé le montage un peu n'importe où et sans sac soluble , je me dit que je verrais sa plus tard ! Le temps passe et le ciel reste toujours aussi pourri voir plus . C'est vers 10h30 que Thierry (Alias Fréretoc) vient nous rendre visite, nous papotons de chose et d'autres , avec en mains des viennoiseries que Jon nous offrent gentillement , et je l'en remercie .


11h une de mes cannes enregistre quelques bip sans vraiment dire si il s'agit de carpes, puis 10 minutes plus tard , 1er vrais départ , ma canne de droite ce met en action et regarde mon swinger droit sous la traction du fil, qui ce vide a vive allure, je m'approche doucement de ma canne , non pas pour ne pas effrayer les poissons , mais plutôt par sécurité car le sol et une vrais savonnette. Canne en main je ferre amplement , la canne plie , et j'ai l'impression que le poisson vient de stoppé net , un coup d'oeil sur le scion qui ce détend d'un seul coup et comprend de suite que je vient de décrocher mon premier poisson de l'année dommage , mais bon ce ne sera certainement pas la dernière fois !


11h45 c'est au tour de Jon d'avoir une belle tiré sur la canne qui ce trouve isolé , il ce dirige en direction de celle-ci ou Fréretoc et moi même nous nous dirigeons vers Jon, et pense de nouveau a une brème , Jon nous confirme nos dirent, Jon ferre et le poisson qui ce décroche. Voilà 2 décroche en peu de temps , le poisson serait t-il tatillon ? Thierry repart vers 12h15 et pense revenir nous voir dans l'après midi , une fois qu'il aura fini de préparer tout son matos , en vue d'une session inter-forum , organisé entre le forum Pêche & Co et Evolution-carpe-54 sur un étang Vosgien (Socourt)!


C'est donc quelques minutes après que nous décidons de festoyée , avec comme plat chaud histoire de réchauffer les troupes, Cassoulet au canard, Hachis parmentier au canard, et j'en passe , bref un repas de rois , surtout part ce temps qui me semble encore plus frais que ce matin , je ne sent plus du tout la pointe de mes pieds, et encore moins le bout de mes doigts, une horreur. Jon et dans le même cas que moi , voir peut-être pire ! L'eau me coule le long du cou et descend le long de mon dos et tremble de froid depuis ce matin et commence a sentir des douleurs au reins. Cela fait bien longtemps que je n'avais pas fait une tel pêche de l'extrême, et avec l'âge sa sent ressent !


13h10 le ciel donne maintenant un petit signe d'espoir, car la pluie tombe légèrement moins que ce matin, je regarde le sol ou nous somme , et cela ressemble vraiment a une bauge a cochon , il n'y a plus un brin d'herbe sur 3 mètres carré , juste derrière la voiture ou sous celle-ci l'eau s'engouffre, la je me dit que sa va être chaud pour repartir !

 

                                                      


13h30 ma canne de droite ce met de nouveau en action , et ferre de nouveau une brème , décidément nous y sommes abonner. Petite vidéo , puis remise à l'eau du poisson qui semble encore un peu engourdit pas le froid ! Jon décide de relancé le montage de sa canne isolé , sur un petit amorçage de pellet baby corn a environ 5/10 mètres de la bordure. 14H30 une légère pluie toute fine tombe par intermittence et nous laissent un peu de répit, même le vent semble ce calmé. 14H40 un nouveau départ ce produit sur une de mes cannes , ce coup-ci celle de gauche que je n'ai pas toucher depuis mon arrivé ce matin, la touche semble hésitante , puis le poisson démarre en trompe , je ferre et je suis soulagé ce n'est pas une brème , mais belle et bien une carpe.


Le poisson n'a pas l'air très gros , mais donne de quoi ce faire plaisir, je tend la canne a mon collègue Jon et lui dit « tient elle et à toi »! Peu de temps aprés le poisson pose pour une petite vidéo avant de rejoindre son élément. Enfin une carpe , pas très grosse mais en 2 sorties sur ce poste ont s'en sort pas trop mal . Peu de temps après c'est une nouvelle touche qui ce produit ce coup-ci sur la canne isoler de Jon ou il piquera de nouveau une brème , pas de capot non plus pour mon collègue aujourd'hui !

 

                            


Nous somme presque en fin de soirée lorsque Thierry revient nous rendent visite , et avec lui le temps semble ce calmé , plus de pluie et beaucoup moins de vent. Mais les touches eux aussi ce sont calmé pour le reste de la soirée . Il est 19h lorsque nous décidons de plier , et c'est lors du départ que effectivement mes craintes de rester embourbé ce confirme , la voiture chasse a mort et c'est tant bien que mal que j'arrive a rouler sur le chemin de gravier ou Jon par sécurité n'attendait !


Conclusion de cette petite session de l'extrême :

Le changement de temps a eu un effet positif sur les poissons , car avec un ciel couvert de pluie l'activité était au rendez-vous a n'importe quel heures de la journée , pour ce terminé lorsque le temps ce mis a ce calmé . Toutes les prises ont succombé a un amorçage en spot avec une nette préférence pour le carné aussi bien en amorçage que pour les esches. Grand merci à Thierry (Fréretoc) d'être venu nous rendent visite.


Bref dur dur physiquement , mais journée correct malgré tout !

 

                                

 

                                                        Voici comme a mes habitude une petite vidéo de cette journée !



                                              

 

                                           Affaire à suivre !                                                      Dadou

Thème: Météo et saisons | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags: -

la peche a annecy

Votez pour cet article:Je vote pour cet article8
Article de pepin publié le 15 Février 2011 à 20:37 dans le blog pepin77
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

bonjour a tous je suis parti avec ma petite femme a annecy alors un petit conseil l'hiver annecy la peche c'est pas facile mais ca vaut le coup il et manifique on en prend pleins les yeux voyez par vous memeSourire

il et tellement grand que l'on c'est meme pas où poser ces lignes je me souvien plus de la superficie je sait quil y a pas mal d'herbier en fond il fati 41 metre en moyenne 65 metre maxi et il y a un puy de 85 metre pour limiter la vase. Meme si je n est rien fai je suis heureux d'etre venu voir ca Mort de rireje pense y retouner l'été pour revoir ca et si vous faites un tour par la bà montés sur les points de vu ca vaut le detour Clin d'oeil

mon pote le signe vous passe le bonjour et vous dis a bientot Cool

 

dedicasse pour dadouMort de rire

la ont été a 1159 métre

ca c'est un lac mes pouletsSourire

desolé on a pas pu faire mieux

elle est pas jolie ma poule d'eauClin d'oeil

Thème: Météo et saisons | Département: Haute Savoie (74) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags:

8 pages  1 2 3 4 5 6 7 8»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages