Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17971 photos 1403 albums
0 enduros 4 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe dans le 01

Articles sur la pêche de la carpe par département - Ain (01)

Flux RSS des articles sur la pêche de la carpe dans le 01

Championnats de France 2010

Votez pour cet article:Je vote pour cet article20
Article de couzchain publié le 14 Juillet 2010 à 07:45 dans le blog PASSION CARPISTE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Après avoir attendu l'ultime instant, nous avons décidé, Guillaume et moi de nous inscrire pour les Championnats de France de pêche à la carpe. Notre entente, en dehors et au bord de l'eau est bonne et nos pêches différentes font de nous une équipe homogène. De plus les sites choisis pour l'occasion nous donnent pleinement confiance, le lac de Villeneuve de la Raho et la Rhône à Aramon. Il nous faudra cependant passer les qualifications régionales avant de voir plus loin.

Nous voici donc en ce week-end du premier mai sur les berges fortes accueillantes du plan d'eau de la Comtesse à Perreux(42) près de Roanne. Le cheptel est tel que toutes les équipes pourront prétendre défendre leurs chances, des postes sont cependant beaucoup plus difficiles que d'autres mais tout le monde pourra toucher du poisson. Pour prétendre être dans les 5 premiers de Rhône-Alpes et donc qualifiable, il va falloir faire preuve de finesse et de tactique d'équipe. Nous optons pour le poste 9, notre tirage au sort ne nous a encore pas été favorable. Cependant, c'est le poste où nous nous étions arrêtés longuement lors du repérage précédent la compétition, peut-être un signe du destin !!!

Guillaume tiendra la pleine eau et la longue distance, une pêche où il excelle, pour ma part j'aurais la moyenne et la bordure. Nous pêchons direct, sans sondage ni amorçage, une technique parfois payante avec de simples bouillettes flottantes. Nous pratiquerons cette pêche, deux ou trois heures suivant notre instinct et surtout des résultats alentours, une tactique à quitte ou double. Nous tenons toute la zone qui nous est donnée, les fils sont coulés pour plus de discrétion. Une heure et demie plus tard, les premiers bips surviennent à longue distance. La tension est palpable mais Guillaume parvient à nous sortir une belle miroir et nous renvoie le capot aux oubliettes.

Cependant, les nouvelles ne sont pas très bonnes car nous ne sommes pas les seuls à avoir décapoter, certains postes déjà en nombre et avec des poids à nous faire pâlir, mais c'était prévisible. Notre secteur risque d'être productif et notre poste, comme nous le pensions, loin d'être une foudre de guerre. Tant pis, il va falloir nous enlever les doigts du c-l et tout y arracher. Telle est notre devise pour ces qualifications, nous ne voulons pas avoir de regret à la fin et nous dire que nous n'avons pas fait ce qu'il fallait. Nous tiendrons jusqu'au bout et notre objectif principal, ne pas prendre trop de point pour avoir toutes nos chances lors de la manche rivière. Nous visons au maximum le milieu de classement lors de cette manche lac...............

Thème: Enduros et compétitions | Département: Ain (01) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags: - -

Petite session forte sympathique en rivière

Votez pour cet article:Je vote pour cet article22
Article de couzchain publié le 26 Mai 2010 à 18:58 dans le blog PASSION CARPISTE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Depuis quelques temps déjà, deux ou trois ans pour préciser, nous devions Lucien et moi nous retrouver pour une session en rivière. Il nous a été difficile de faire concorder nos des dates de congés respectives, mais enfin cette année nous avons pu trouver quatre jours consécutifs. La destination sera assez vite choisie car aucun de nous deux sommes chauds pour faire beaucoup de kilomètres, de toute façon coule à côté de nos maisons respectives une petite rivière regorgeant de magnifiques carpes aussi combatives les unes que les autres, la Saône. Pourquoi chercher loin ce que l'on a à deux pas de chez nous ?

Nous débarquons donc en ce mardi 20 avril sur les berges fortes accueillantes de la Saône. Lucien nous a trouvé un poste sur mesure, pas de pêcheurs aux environs, nous allons passer une session confortable et riche en convivialité. Il a emmené dans ses bagages son fidèle gri-gri, son fils pour ne pas le citer, le roi de la chanson et du MP4 !!!!

Nous allons pratiquer une pêche simple mais précise, pas de prise de tête mais nous ne sommes tout de même pas là que pour les vacances. Les lignes seront déposées en bateau pour que les montages pêchent à 100% et surtout au bon endroit. Les carpes de Saône sont parfois tatillonnent et il ne va pas falloir louper notre début de session.

L'amorçage sera précis et somme toute sommaire pour débuter, nous l'ajusterons au fur et à mesure suivant les départs et les carpes. Nous optons d'emblé pour les bouillettes car les carpes y répondent favorablement, de la bille fraîche pour nos chères communes, rien n'est trop bon et beau pour elles. Nous trouvons des spots pour chaque canne afin de savoir au plus vite la préférence des carpes (haut-fond, cassure, herbiers, ...).

Le débit de la Saône est excellent et la pêche y est grandement facilitée. La météo sera aussi avec nous car ils annoncent des températures clémentes en journée et des nuits pas très fraîches, des conditions optimales après des scénarios plutôt en notre défaveur ces derniers temps.

Les premiers départs se font un peu attendre durant la première demi-journée, mais ensuite les communes se sont enchaîner régulièrement tout au long de la session. Nous ne cherchions pas à les retenir mais surtout à faire partir les appâts à chaque passage de nos chères amies, certains spots se révélant très productifs. Le mercredi et le jeudi nous enregistrons une douzaine de départs par jour, nous passons de belles journées à combattre, épuiseter, relâcher et retendre les lignes. Quel plaisir que de sortir des carpes de jour. Toute la beauté de cette passion ressort totalement à comparaison de la nuit.

Nous n'avons pas vu passer ces quatre jours et il est déjà le temps de se séparer. Nous avons tous été comblé de cette première session en commun, avec en prime de belles carpes à la clé.

Désolé pour le floutage de la photo, ce n'est pas dans ma nature, mais nous tenons à conserver ce lieu encore trop naturel pour le mettre entre des mains de personne pas trop scrupuleuse.

 

 

Thème: Sessions de pêche | Département: Ain (01) Lien permanent | Voir les 10 commentaires
Tags: -

Gravière, octobre 2009

Votez pour cet article:Je vote pour cet article26
Article de couzchain publié le 11 Janvier 2010 à 06:52 dans le blog PASSION CARPISTE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

En ce matin du 12 octobre, je me lève aux aurores pour être au plus tôt au bord de l'eau. Je me suis prédestiné un poste avant de partir, il me permettra de pêcher plusieurs spots à la fois, des pêches totalement différentes, mais en arrivant, beaucoup de carpistes déjà en place, exceptionnel et bizarre pour un jour de semaine. La plupart du temps cette gravière est prise d'assaut le week-end, et les autres jours sont plutôt tranquilles voire déserts. J'apprendrais par la suite la capture, hypothétique ou non, d'un très gros poisson. Au jour d'aujourd'hui que des échos, mais pas de photos. Tout cela a déclenché l'hystérie des pêcheurs, peut-être pour reprendre ce poisson, car il est très connu que les grosses carpes se font souvent repiquer les jours qui suivent leur sortie !!!

Enfin, je ne me laisse pas emporter et décide de me placer loin de tout le monde, du moins du mieux que je puisse. Je me retrouve sur la berge nord et son linéaire un peu morose. Cependant, j'ai déjà réalisé de belles pêches sur une zone bien précise. Je sonde méticuleusement à la canne le poste et finis, après la perte de nombreux marqueurs, par retrouver cette partie plus pêchante, graviers, herbiers et limite d'un haut fond. Le poste idéal à mes yeux sur cette gravière. Une petite pensée pour Guillaume et sa tresse géniale qui m'a permis de perdre deux marqueurs en moins de dix minutes et au « pompier de Bourg » qui m'a prêté généreusement un marqueur pour finir ma session mais surtout d'avoir réalisé de superbes clichés en fin de session.

Je mets une canne à 20 mètres du bord légèrement excentrée sur ma droite, je suis seul sur cette partie du plan d'eau et ne gêne personne. J'ai beaucoup de mal à la placer car elle se trouve entre deux herbiers assez denses pour la saison. Mon esche repose maintenant sur une zone de petits graviers que les carpes visitent normalement régulièrement sur cette gravière. Mes appâts utilisés étaient des Ancess en 14 mm que je distribuais régulièrement, une trentaine de bouillettes (minimum quatre fois par jour), départs ou non, pour que les carpes trouvent de la nourriture en permanence suivant leurs passages. Les poissons visitaient cette zone à heure fixe, sans déroger à la règle au cours de la semaine. Cette canne m'a permis de prendre 6 carpes dont une 12,500 kg, une 13,100 kg et une 14,300 kg. Je place les deux autres cannes à proximité du haut fond et de son substrat favorable à une pêche correcte (fonds sablonneux/vaseux entourés de langues de graviers et de petits herbiers). Les carpes fouillent constamment ces zones de nourriture qu'offrent ces eaux.

Pour cette semaine, j'aurais en ma possession une nouvelle bouillette qui sort en ce début d'année 2010, ses essais concluants nous permettent de la mettre sur le marché sans crainte. Cette dernière session sera juste pour le plaisir. J'ai pour cette occasion emmené les bouillettes Wild fruit en 18 mm, un mix avec une granulométrie importante qui permet aux appâts de diffuser instantanément dès leur entrée dans l'eau mais qui agit aussi sur du moyen terme. Les carpes se l'autorisent à la consommation et y reviennent régulièrement durant ces cinq jours.

Le premier jour l'amorçage fût distribué sur une surface assez large pour inciter les carpes à prendre les appâts, pas de grosse quantité car je ne savais encore pas leur degré de faim. Par la suite, j'incorporais une bonne cinquantaine de bouillettes, sur les deux cannes, à chaque départ ou à chaque relance.

 

Ces deux cannes m'auront rapporté 17 carpes dont une 10,200 kg, une 11,900 kg, une 12,800 kg, une 15,500 kg et une 16,300 kg.       

Comme vous pouvez le constater, ces 5 jours furent réguliers dans les captures et riches en émotion :

  • Lundi: 4 carpes
  • Mardi: 4 carpes, 1 décroche
  • Mercredi: 4 carpes
  • Jeudi: 5 carpes, 1 décroche, 1 casse
  • Vendredi: 6 carpes

 

Quel crève cœur lorsqu'il faut plier le matériel et que les carpes sont toujours actives !!!

Thème: Sessions de pêche | Département: Ain (01) Lien permanent | Voir les 10 commentaires
Tags: -

Une expérience sympa....

Votez pour cet article:Je vote pour cet article15
Article de LaMagie publié le 12 Décembre 2009 à 22:43 dans le blog LaMagie :Pêche carpe entre potes à Mâcon
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Et voilà, nous y sommes. 

Je vais vous dévoiler quelques petites moments du tournage, mais je dois rester sobre pour ne pas porter atteinte au projet  avant sa diffusion : le sujet serait retiré de la programmation Mécontent.

L'article qui suit sera donc assez mystérieux, pour ceux qui n'ont pas pu suivre les épisodes précédents.

Arrivé sur le site de Pontremble à 8 heures, les équipes carpistes sont déjà à pied d'oeuvre.
Les premiers départs ne se font pas attendre, bravo à ces pêcheurs pointus : je découvre ce que dépose chirurgicale signifie, je suis maintenant totalement convaincu de l'intérêt d'un amorçage au millimètre ! Mort de rire

Les départs ne se font pas attendre : 5 au total, encore bravo, l'objectif d'au moins un spécimen est largement battu. Piquer autant de fishs en cette saison !

En plus il faut faire preuve d'une patience du tonnerre : les touches se font sur quelques centimètres de fil !

  

 

 

 Petit clin d'oeil à Dadou :

ces fameux pêcheurs eschent avec des billes Pêche Melba !

 

 

 

 

 

Le temps est vraiment  dégueu, la météo a eu tout faux jusqu'à la veille !
Il commence à tomber de la neige fondue ! Pourvu que cela ne gâche pas le tournage, après tous ces efforts Horreur ! !

Du coup, désolé pour le visuel : impossible de mettre le t-shirt PowerCarp !
Il reste bien les séquences avec la casquette, mais comment seront les gros plans ???Perplexe

 

 

 

Midi : on passe un table pour un pot-au-feu à tomber par terre, encore un truc mémorable.

 

 

 

 

 

 

 14h30 : Enfin, le journaliste arrive.

Il a un emploi de temps de ministre, encore un métier de fou furieux ! 

Pas le temps de dire ouf que le tournage marathon débute : 2 heures et demi de tournage sous toutes les coutures

 

 

 On sollicite d'autres pêcheurs pour les prises :

 

 

 

 

 

 

 

 On nous fait signer des décharges sur notre droit à l'image, c'est très sérieux !

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Hervé pour le "tournage du tournage", à la fin de la journée, je l'ai retrouvé frigorifié, le pauvre.

Merci à Pontremble Pêche et Loisirs d'avoir participé à cette promotion de notre sport favori. 

 

NB, et pour faire taire les grincheux réfractaires aux étangs privés : aucune des 5 carpes prises n'avait de bouche abîmée. J'insiste sur le fait que ce site fait partie des rares à gérer parfaitement son cheptel 

Voici une vidéo simple, mais le tournage du tournage ne peut pas être mis en ligne avant la diffusion du reportage sur TF1 en Janvier, désolé de vous faire attendre encore et encore Triste...

 

J'étais dans un état d'excitation extrême avant le tournage.
Et, une fois la journée terminée, il reste quand même un gros doute : je n'ai aucune idée de ce qui va être diffusé, quelles scènes, quels plans ?
Est-ce que je n'ai pas été trop nul, ou ridicule ? Perplexe
D'habitude, j'aime bien la déconnade, mais seulement quand c'est MOI qui se moque de MOI Moqueur.

Bon, ce sont quand même des pros, je vais leur faire confiance. Je vais découvrir le résultat en même temps que tout le monde.  

Et si je cours me cacher en Patagonie, on saura pourquoi :

 "Mais si, rappelles toi : c'est le couillon qui meule des cailloux

devant 7,5 MILLIONS de téléspectateurs !"

LaMagie

Thème: Echos des pêcheurs | Département: Ain (01) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags: - -

32 pages  «1 2 3 4 5 6 7 8 9»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2019 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages