Accueil PowerCarp
2633 articles 625 blogs
17963 photos 1399 albums
18 enduros 8 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - ha la peche - page 2

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

bonne année

Votez pour cet article:Je vote pour cet article6
Article de vivaleon publié le 31 Décembre 2008 à 20:41 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

BONNE ANNEE… 

            Ces quelques lignes pour vous souhaiter mes meilleurs vœux, à vous, amis carpistes.

Puisse l’année 2009 vous apporter des sessions inoubliables ainsi que des captures éxeptionnelles…

                Meilleurs vœux, et que vos détecteurs chantent à haute voix.

Thème: Thème non défini | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags:

appats à carpes: les graines...

Votez pour cet article:Je vote pour cet article6
Article de vivaleon publié le 24 Décembre 2008 à 15:56 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

LES APPATS A CARPE…-Les Graines 

                De longs discours ont eu lieu autour des plans d’eau entre pêcheurs. Parmi ceux-ci beaucoup de certitude et de confiance sans jamais oublier (bien que certains le pensent) qu’un appât miracle n’existe pas : il est toujours le fruit d’une longue préparation. Parmi les appâts utilisés, on retrouve bien entendu nos bouillettes chéries, délaissant ainsi les fameuses graines qui plaisent beaucoup à nos cyprinidés. Dans cet article, nous allons faire un rappel sur la préparation que j’utilise pour celles-ci…N’oubliez jamais qu’une carpe ne se méfie jamais d’une graine, sauf si elle est mal présentée…Retour sur ces appâts qui font souvent la différence…

 Le Maïs :

            Etant la graine utilisée le plus communément par nos confrères carpistes le maïs est accessible a moindre coût et plais énormément aux carpes. De plus, il permet d’attirer et surtout de mettre en activité tout type de poisson lors d’un amorçage. En effet si les petits sont là……….imaginez ensuite ; mais la suite, vous la connaissez…

Préparation : Je laisse tremper mon maïs 48 heures pour qu’il se gorge d’eau, ensuite, je le cuis 30 à 45 minutes a ébullition en y rajoutant 150 de sucre par kilo de  graines. A laisser refroidir dans le jus de cuisson…

 Le blé :

            Très peu utilisé par les carpistes, cette graine, pauvre en protéines et riche en amidon et très appréciée des carpes. J’aime utiliser cette graine en amorçage pour faire un beau tapis…

Préparation : Je laisse tremper le blé 48 heures et j’utilise une cuisson a feu doux de 25 minutes pour un blé semi dur et de 45 minutes pour un blé tendre.

 La cacahuète :

            Riche en huiles et en acides aminés, cette graine (à mon gout pas assez utilisée) plais beaucoup aux carpes sauf en hiver où elles auront beaucoup de mal à la digérer.

                Préparation : Sans trempage préalable, je les laisse cuire 20 à 30 minutes à feu doux.

 La noix tigrée ( Tiger nut) :            Graine la plus utilisée des carpistes, elle apporte aux carpes protéines, sucres, matières grasses et vitamines. Par sa dureté, elle résiste parfaitement aux attaques des petits blancs. En amorçage, j’aime utiliser des tigers broyées pour plus d’attraction.

Préparation : Après 20 à 30 minutes de cuisson, je les laisse absorber l’eau durant 24 à 48 heures en ayant pris soin d’avoir rajouté environ 250 de sucres par Kg.

             Pour conclure, j’ajouterai que d’autres méthodes de préparation et d’autres graines existent et qu’il faut les essayer également. Ne dénigrez jamais les graines ; elles m’ont souvent permis de faire des poissons bonus…

Thème: Appâts et amorces | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags:

approche de notre pêche...

Votez pour cet article:Je vote pour cet article7
Article de vivaleon publié le 23 Décembre 2008 à 14:19 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email
APPROCHE DE NOTRE PECHE… 

          La pêche de la carpe est sans nul doute la plus technique des pêches  pratiquée en eaux douces. Avant même la moindre capture, il faut bien reconnaître, et surtout admettre que pour celle-ci, bien des paramètres sont entrés en jeu paramètres, faut il le rappeler, que nous ne contrôlons peu voir pas du tout.

Penchons nous sur ceux-ci….

 

 

Le plan d’eau :

                Avant d’investir un plan d’eau quel qu’il soit pour y lancer ses gaules et espérer une touche, il vous faudra bien connaître celui-ci. La première chose à accomplir est de se renseigner sur les secteurs autorisés (nocturne et diurne) du plan d’eau choisi. Pour ce faire rien de plus simple : renseignez vous auprès de la fédération de pêche en question ou de l’organisme de gestion. Vous pouvez ensuite prendre un premier contact des secteurs via ‘’Google hearth’’ mais la meilleure des méthodes consiste tout de même à se rendre sur place juste histoire de se faire une idée fixe…parfois même pour rêver un peu…

                La deuxième étape consiste à comprendre ce que ce plan d’eau à dans le ventre : pour cela, rendez vous à la mairie de la commune, et, si vous faites preuve de persuasion, vous connaîtrez tout, c'est-à-dire origine et historique de votre futur espace de pêche. A noter qu’une bonne connaissance du plan d’eau est un atout majeur dans votre objectif à venir, celui de découvrir le potentiel caché et de pêcher de belles carpes. Par exemple plus le plan d’eau et ancien, et plus il a de chance de cacher de véritables spécimens (à condition que la nourriture naturelle y soit abondante, nous y reviendrons plus tard).

                Pour en finir, il ne vous reste plus qu’à passer de nombreuses heures au bord de l’eau (sans pêcher ou alors des pêches très rapides d’une demi-journée par ci par là) afin de repérer les postes clés. Tout bon carpiste saura trouver les postes en or correspondant le plus à ses attentes…à vous de trouver la caverne aux merveilles…

 

 Les conditions climatiques :           

          Une fois tout ce beau repérage établi, et, une fois le poste choisi, renseignez vous sur les conditions météo à venir. A quoi bon amorcer et désespérer au bord de l’eau si la météo rend nos mémères capricieuses ? Etablissez une approche du temps sur une période d’environ 15 jours, cela vous laissant ainsi le temps de préparer le coup pour une session et des résultats corrects. Personnellement, j’aime pêcher durant des temps de fortes dépression succédant à un bel anticyclone…les carpes deviennent complètement gaga et cherchent de la nourriture a tout prix…après, ça reste mon avis, et chacun son choix…Trouvez le bon moment de pêche n’est pas évident car parfois toutes les conditions sont bonnes mais nos amies ont le bec cloué…Tam pis… 

 

L’amorçage et l’esche :    

           Un bon amorçage et une bonne esche sont capitales  au bon déroulement de notre moulinet…  Tout à été dit et redit au sujet des recettes de bouillettes et à chacun d’y mettre sa touche personnelle pour trouver l’appât nourrissant et attractant. Pour ma part, j’aime utiliser des bouillettes (maisons) de 25mm avec un mix composé par mes soins et bien riche et nutritif ; de ce fait, et quelle que soit la composition du mix (carné ou non), je ne rajoute presque jamais d’arôme mais juste quelques sucrant. En effet, une carpe peut se méfier d’un arôme et ainsi se détourner rapidement de vos billes…dans ce cas l’arôme rime avec piège…votre session ne sera pas une orgie. En revanche, et c’est bien connu, nos amies adorent plus que tout le sucre…qui ne rime non plus avec piège, mais avec nourriture… 

 

Le montage et la présentation de l’esche :           

           Chaque montage est différent en fonction de la situation de pêche, mais tous dans le même but : faire du poisson. Vous pouvez avoir le meilleur montage et la meilleure bouillette qui soit, si celle-ci est mal présentée, c’est le décrochage assuré. Nous y reviendrons plus tard…dans d’autres articles…. 

 

La mise en place :           

           Toutes les conditions sont réunies, l’amorçage effectué, il ne vous reste plus qu’à y aller…alors bonne merde à tous….

Thème: Destinations et lieux de pêche Lien permanent | Voir le commentaire
Tags: -

comportement

Votez pour cet article:Je vote pour cet article9
Article de vivaleon publié le 21 Décembre 2008 à 11:49 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

     

Être carpiste ou ne pas l’être…                                              

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en pêchant des carpes avec respect que l’on devient  carpiste… Après plusieurs années passées au bord de l’eau, j’ai rencontré beaucoup de gens différents partageant notre passion commune. Certains très bons techniquement  et très respectueux de la nature… D’autres, plus ‘’ à l’arrache’’qui viennent uniquement piquer et parfois même blesser le poisson.

                Pour les respectueux, pas trop de problème car, avant même d’être carpiste, ce sont des amoureux de la nature et feront tout leurs possible pour la respecter. Après tout, lorsque nous pêchons, c’est elle qui nous accueille…respectons la !!! Pour ces mêmes personnes, pas trop de problème poisson en main. Le décrochage se fait en douceur et la prise de photo toujours la plus proche du sol avec matelas a bille en dessous du poisson juste au cas où… et ce quelle que soit la taille de la carpe capturée. Si la prise est quasi exceptionnelle, la photo peut même être prise directement dans l’eau…

 

                Pour les autres, et c’est sur ces personnes qu’il faut le plus se pencher, le bilan est désastreux… Finir ivre à chaque nuit tombée ; décrocher une prise sans prendre garde ; utiliser des bourriches quelquonqes  pour la conservation ; ne pas utiliser de tapis de réception ; emporter la carpe pêchée ; utiliser des montages dangereux ; laisser un poste plein de détritus ou de mégots a leurs départ ; faire des grillades a même le sol… A ces personnes, je leurs dirais qu’ils se sont trompés de passion ou qu’ils devraient réviser leurs politique sur la pêche…Nous ne pêchons que rarement pour le plaisir de faire mal…

                Croyez moi, tout ces exemples, et ils ne sont pas tous présent, ont été vu de mes propres yeux à mon grand désarrois. Alors c’est a nous tous d’agir, chacun pour sois, pour que dans plusieurs décennie, la pêche de la carpe puisse continuer à se pratiquer avec respect…

 

Thème: Ethique et comportements | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: -

3 pages  «1 2 3»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
vivaleon
Google
Domaine des Carpes Sauvages