Accueil PowerCarp
2633 articles 625 blogs
17963 photos 1400 albums
1 enduros 1 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - ha la peche - page 1

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

betaine

Votez pour cet article:Je vote pour cet article1
Article de vivaleon publié le 18 Avril 2009 à 10:18 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Salut a tous, j'aimerai avoir votre avis sur la betaine:

Je fabrique mes bouillettes depuis plus de 4 ans non stop. Est ilpossible de prendre d'avantage de fish en y incluant ce stimulateur d'appetit qu'est la betaine.

faites moi part de vos expériences

Thème: Appâts et amorces | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir le commentaire
Tags:

nylon ou tresse?

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de vivaleon publié le 22 Mars 2009 à 09:19 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

NYLON OU TRESSE ? 

         Depuis de nombreuses années, la majorité des carpistes pechent avec des corps de ligne en nylon. D’autres, comme moi-même sont de grands admirateurs de la tresse… Alors entre ces deux méthodes, les avis fusent et s’echanges de toute part. Parlons des avantages et des inconvénients de chaque partie…

Le nylon : Personnellement, je ne l’utilise que dans les plans d’eau privés ou celui est exigé….

De part son elasticité, le nylon pardonne assez bien les erreurs en action de pêche, et permet, avec un bon ensemble canne/ moulinet, d’absorber les rush les plus puissants, même à des distances exeptionnelles… D’un coût peu élevé, il permet un remplacement régulier afin de conserver un maximum de propriété qui lui sont attribué.

Bien moins résistant qu’une tresse dyneema, celui-ci a tendance a rompre en plein combat, surtout si les obstacles sont présent. De plus, et toujours de part son élasticité conséquente, il réduit les détections de touche. En effet, en pechant a longue distance, imaginez la distance prise par le poisson avant d’entendre le moindre ‘’bip’’.

Pour avoir un nylon obtimal, je remplace celui-ci tout les 6 mois environ.       

 La tresse : Personnellement, je l’utilise dans tout type de situation dés que celle-ci n’est pas interdite…   

            De part son absence d’élasticité, c’est en pechant avec des moulinets remplis de tresse que j’ai trouvé chaussure à mon pied.  Pardonnant moins les erreurs que le nylon, il ne faut pas trop brider le poisson, ni au ferrage, ni au combat, le simple fait de garder le contact suffit à travailler un beau poisson en prenant un maximun de plaisir. Oubliez le ferrage classique, il vous suffit juste de ‘’stoper’’ le poisson. En action, le ressenti est bien plus agréable, et même à longue distance, les moindres sensations sont obtimales…

                Bien plus resistante que le nylon, elle permet d’être utilisée plusieurs années tout en gardant ses vertues, et les combats en zone encombrés deviennent possible, ayant moins peur de la malheureuse rupture.

                Les detections de touches sont instantanées, et pour plus de discrétion niveau montage, il est même possible de pêcher fil légerement détendu.

 

Conclusion : Sous prétexte de ne pas, sois disant, abimer le poisson, la tresse se retrouve de plus en plus interdite. Vaut il mieux remonter un poisson en pêchant en tresse, ou laisser le poisson avec un ‘’boulet’’ de 30 mètres de nylon suite à une casse ? Malheureusement, les bourrins sont partout et nous prenons toujours pour les mauvais pêcheurs …

Ayant toujours pêché en tresse, observez mes quelques captures, vous y trouverez toujours des poissons avec des bouches impéccables…    Alors à quoi bon interdire la prise du plaisir?......                                                                

Thème: Matériels de pêche | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags: -

les bouillettes flottantes

Votez pour cet article:Je vote pour cet article8
Article de vivaleon publié le 17 Janvier 2009 à 08:23 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

LES BOUILLETTES FLOTTANTES…

                Plus connue par les carpistes sous le nom de ‘’Pop-up’’, cette bouillette peut s’avérer très intéressante d’utilisation, et m’a plus d’une fois sauvé du bredouille. En état de flottaison constant, celle-ci permet, à condition d’utiliser un montage approprié, de leurrer des carpes méfiantes qui sont sur votre coup ; ou en utilisant celles-ci en couleur fluo, elle permet de piquer des poissons en l’utilisant en appât isolé avec peu ou pas du tout d’amorçage. Voici mes expériences sur la pop up qui n’est, à mon goût, pas assez ou mal utilisée par certains…

 L’esche :

            Il existe plusieurs méthode pour obtenir une bouillette totalement flottante, pour ma part, je fabrique moi-même mes pop-up car je ne pêche qu’avec des billes maison et ça me permet ainsi d’avoir quoi qu’il en soit, la même esche à un coût intéressant. Mais, comme pour les bouillettes de fond, il en existe de très bonne gamme chez votre revendeur. Sinon, grâce à un petit outil bien sympa, il est possible de percer votre bouillette de fond et d’y incorporer un cylindre en mousse permettant de transformer votre bille en pop-up…Développons ces procédés…

                Le montage classique :

                        Pêcher avec des bouillettes flottantes est tout à fait jouable avec un bas de ligne pour bouillette de fond permettant ainsi d’éviter le démontage de celui-ci …Pour ce faire, rien de plus simple : il vous suffit tout simplement d’enfiler votre pop-up sur le cheveux, et, sur le bas de ligne, positionnez un plomb type chevrotine ou un peu de ‘’tungstène putty’’ a bon poids pour la pop up et à bonne longueur pour la distance de flottaison…Attention, avec ce procédé, les propriétés mécaniques du montage et la présentation de l’esche se retrouvent fortement réduits

                La pop up en montage ‘’D.Ring’’ :

                        Montage que j’utilise exclusivement avec les pop up, il m’a permis de sauver bien des capots… Cette fois ci plus question de monter la bouillette sur le cheveu, mais il faut l’enrouler (à l’aide de fil dentaire) autour d’un anneau situé juste au dessus la tige de l’hameçon…Pour la distance de flottaison, il suffit d’appliquer les mêmes méthodes que précédemment…N’oubliez pas qu’une bouillette quelle qu’elle soit doit sembler la plus naturelle possible au moindre mouvement dans l’eau ; alors toutes les combinaisons sont bonnes…

                Comme pour les bouillettes maisons, beaucoup de choses ont étés dévoilées ces dernières années, a vous de trouver le plus approprié en fonction de vos conditions de pêche…                 La pop up :

                        Il existe en effet plusieurs moyens d’obtenir une bouillette flottante susceptible de piéger nos amies cyprinidés… Voici quelques expériences que j’ai testées et qui marchent bien.

                -La pop up toute prête du commerce est sans nul doute la plus pratique. De couleur fluo et aux senteurs extras elles sont à des prix très abordables et évitent de se prendre la tête.

                -La bouillette de fond peut être transformée en pop-up, pour ce faire, rien de plus simple : avec une grosse vrille, percez votre bouillette et venez y insérez un tube de mousse (de même couleur de préférence), coupez ce tube à ras et le tour est joué. Seul inconvénient, l’appât ne résiste pas longtemps aux poissons chats et autres ; alors méfiance.

                -Pour ma part, je fabrique mes pop-up avec des mix spéciaux prêt à l’emploi. Il me suffit d’y ajouter mon grain de sel (chènevis moulus, arôme, etc., etc.) et le tour est joué. Cela me permet ainsi d’avoir la même bouillette partout sauf que j’ai quelques pop-up bien fraiches sous la main

Thème: Appâts et amorces | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags:

les appats a carpes- les bouillettes...

Votez pour cet article:Je vote pour cet article6
Article de vivaleon publié le 3 Janvier 2009 à 11:34 dans le blog ha la peche
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

LES APPATS A CARPES : Les bouillettes….           

            Utilisée par la majorité des carpistes actuels, la bouillette est l’appât qui révolutionna notre pêche. Arrivé en France vers les années 1980, on la trouve aujourd’hui partout et ce dans certaines gammes et qualités à en perdre la tête…Qui ne s’est en effet jamais retrouvé face au rayon ‘’appâts et arômes’’ chez son distributeur sans savoir que choisir réellement…Pourtant notre choix doit être simple : bouillette du commerce, ou bouillettes maison ?

 

LA BOUILLETTE DU COMMERCE :

            De prix et de maques différentes, il est aujourd’hui possible de trouver dans la large gamme d’appât  ‘’prêt à l’emploi’’ des bouillettes que je classerais d’excellentes…Tant sur l’amorçage moyen terme que sur  l’eschage.  Malheureusement, celles-ci ont un coût de revient assez élevé et vous sabrent rapidement le porte feuille. C’est pourquoi il faut les acquérir à bon usage. Par exemple il a été prouvé qu’une bouillette pauvre, à ‘’bas prix’’, donc souvent peu nutritive ou peu digeste marchera très bien dans certaines situations à condition que le plan d’eau soit surpeuplé en carpes très peu éduquées. En contre partie, pour ce qui est des poissons en quantité moindre, ou éduqués sur nos billes, il faudra visé une gamme bien meilleure, plus coûteuse, plus nutritive, et donnant donc sur le long  ou court terme de bien meilleurs résultats. Personnellement, et n’utilisant plus les bouillettes du commerce, j’ai pour ces billes, une préférence pour les bouillettes ‘’Cipro’’ avec lesquelles j’ai obtenu d’excellents résultats en tout type d’eau et quasiment en toutes situation.

 LA BOUILLETTE ‘’MAISON’’ :

            Personnellement, elle est de celle que j’utilise en abondance et constamment. Que de satisfaction lorsqu’un poisson est piqué avec une des billes fabriquée par nos soins… Certains la critique, trouvant comme prétexte que ça prend beaucoup de temps et que nous n’avons pas droit à l’erreur ; D’autres, comme moi, la mettent sur un pied d’estalle, y trouvant des avantages énormes. D’un coût moins élevé à la fabrication, elle permet surtout d’y apporter sa touche personnelle, permettant ainsi de se distinguer des autres pêcheurs, et d’avoir une bille de gamme unique. Beaucoup de recettes ont été divulguées depuis plusieurs années, aussi c’est à vous de faire votre chemin dans ce domaine où tout a été dit et redit. J’ai par exemple récemment préparé un mix carné pour démarrer 2009, et c’est une recette que je n’ai trouvé nulle part mais qui me semble d’une très bonne composition au niveau des ingrédients… A vous d’en faire de même si ce n’est pas déjà fait….

Thème: Appâts et amorces | Département: Loire Atlantique (44) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags:

3 pages  1 2 3»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
vivaleon
Google
Domaine des Carpes Sauvages