Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17985 photos 1413 albums
4 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - Maco Capa. Philosophie Carpiste. 77. - page 2

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

Épitaphe pour une vie dédiée

Votez pour cet article:Je vote pour cet article11
Article de MacoCapa publié le 30 Avril 2012 à 15:07 dans le blog Maco Capa. Philosophie Carpiste. 77.
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

 


Blog de Maco Capa, Philosophie Carpiste.

 

 Sourire

 


 

Épigraphe pour un livre condamné

Épitaphe pour une vie dédiée 

 

 


 

 

Un pas humide caresse le sol et porte le poids de la liberté,

Celle là même qui le conduit sur d' hasardeux sentiers.

L'âme, elle, vole largement ignorant tout consentement. 

Sous l'horizon est l’Éden, chiens et loups laissez moi inconscient ! 

 

Les cieux lourds s'abattent alors sur le tableau silencieux,

Entre les cernes cotonneux, gris aux pourtours mouvants,

Pleurant lourdement et trépignant de long souffles capricieux,

Dans un fracas crispant l'épiderme, aveugle (les hommes) d'un trait éclatant.

 

De tous les côtés par ce changement l'agitation se fait  grandissante.

Chaque être est alerte pour recevoir ces conditions menaçantes :

Ô rage du ciel ! Offre et épargne, l'eau essentielle pour la vie !

 

Face aux deux miroirs, nous vivons les mêmes bruits et déchirures  

Nous faisons face sous les feux tentant d'oublier les brûlures

Ô rage du ciel ! Offre et épargne, l'eau essentielle pour la vie !

 

 

 

 


 

 

 

Promenade aquatique

 

 

 

 

 
 
 
 
à bientôt pour une nouvelle évasion,
 
 
Maco
Thème: Passion de la carpe Lien permanent | Voir les 7 commentaires
Tags: - - - - - - - - - - -

astuce et pêche des milieux encombrés

Votez pour cet article:Je vote pour cet article22
Article de MacoCapa publié le 4 Avril 2012 à 04:32 dans le blog Maco Capa. Philosophie Carpiste. 77.
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email


Blog de Maco Capa, Philosophie Carpiste.

 Sourire

 


Astuce et pêche des milieux encombrés.

 


 

                         

 

Qui n’est jamais resté songeur devant un champ d’herbiers tapissant le fond, face à un mur vert, un infernal et interminable dédale aquatique ?  Des eaux limpides des gravières que je fréquente régulièrement  se dévoilent dans un subtil jeu de teinte  une architecture dictée par le développement de la vie sur des fonds irréguliers. Dans les masses végétales enlacées ou érigées, tantôt denses ou  clairsemées et plus rarement, à la faveur d’une tâche claire  en gravier, trouver un endroit  où mettre le plomb. Enfin plomb, pas tout à fait plomb. Je m’explique….


J’ai remarqué au fil des années, que dans les herbiers ou en général les coins dont l’encombrement  rend la pêche excessivement délicate, il y a des approches d’eschage et de montage qu’il est judicieux de mettre en œuvre.  Elles  apportent confort et sécurité, simplement, rendent possible la pêche et la capture d’une carpe.    
                                                                                          
Un lest qui se libère : En zone de pêche chargée d’éventuels obstacles, un des premiers risques de souchage est l’entrainement de la ligne par le lest à proximité du fond. Il se coince dans la végétation, dans les branches immergées… La solution de l’élastique pour  relier une pierre au clip plomb offre de nombreux avantages :


     • Economique
     • Ecologique
     • Discret
     • Adaptable

 


Dans le cas où la pierre se bloque lors de la fuite d’un poisson, l’élastique la libère immédiatement. On évite des décroches, garde un meilleur contact. La bandelette de caoutchouc reste sur l’agrafe qui risque beaucoup moins de se briser. Dans le pire des cas, cette matière naturelle se bio-dégrade, bien mieux qu’un plomb…
Une question porte sur l’effet de l’élasticité à la mise en tension du bas de ligne  quand le poisson part avec le montage. La progressivité  de l’inertie, serait-elle favorable?
Un « défaut» du système est que le lest se libère au shoot...  il faut donc veiller à avoir une fixation  mesurée. Deux ou trois tailles d’élastique ne  sont pas de trop pour répondre à toute nécessitée, on peut bien sûr en sélectionner de couleurs différentes.

Avoir u
n montage pêchant : Lorsqu’on sait le fond encombré de feuilles, débris, algues, il est impossible d’être certain que son montage pêche à 100%. On peut bien sûr rester au dessus de ce qui tapisse le fond avec un pop-up,  écartant une partie des problèmes. Mais il suffit qu’à la descente notre bon vieux crochet happe l’inévitable. Et c’est partit pour des heures d’attente… dans le vide ! En relançant souvent pour vérifier, cela n’apporte pas beaucoup plus de certitude si ce n’est que de risquer de déranger une éventuelle prise et à nouveau happer une tige ou une feuille

 Adepte des pâtes d’enrobages et autres methods, j’adapte la texture et la vitesse de dissolution de ces derniers afin de m’en créer un précieux atout.  D’une part pour le service rendu de protection de l’hameçon. D’autre part cela  augmente l’attractivité au niveau de l’esche. Le jeu consiste à trouver un mélange rapidement soluble mais suffisamment collant pour tenir au  shoot.  Cet enrobage libère la terminaison du montage et si cela prend du temps, on a cependant la certitude de finir par pêcher convenablement, avec le bénéfice d’une discrétion d’approche. Ces liants ou dispersants méritent un article, tant il y a à dire.      ----------->>


Pour les déposes en bateau, la protection de l’hameçon est tout autant bénéfique qu’il y a parfois un léger déplacement du montage lors du retour sur la berge en assurant la tension de la bannière. Pour limiter le déplacement on peut adjoindre une boule de method sur le lest, l’augmentation du poids favorise encore l’encrage…
Notre montage est donc pêchant. Nous avons mis toutes nos chances de notre côté pour piquer le cyprin tant convoité. Avec les deux principes ci-contre utilisés simultanément vous devriez trouver satisfaction dans de nombreuses eaux encombrées. Le bateau est un outil  de dépose du montage mais aussi pour « aller chercher le poisson ». Si ce n’est au mieux une simple casse, quand cela ne mutile pas le poisson, tirer très fort apporte  rarement le bonheur au tapis.
Mais il y a des cas où il faut savoir s’abstenir. On éprouvera une émotion proportionnelle de joie en mettant en sécurité à l’épuisette, qu’une coupable déception de « perdre » un poisson que l’on savait perdu d’avance…

 

                         

 

à bientôt ,

 

Maco.

Thème: Techniques et montages Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags: - - - - -

réflexion sur la presse halieutique

Votez pour cet article:Je vote pour cet article17
Article de MacoCapa publié le 4 Janvier 2012 à 19:24 dans le blog Maco Capa. Philosophie Carpiste. 77.
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

                                                                                                                                              votez !!! ^^


Blog de Maco Capa, Philosophie Carpiste.

 Sourire


Réflexion sur la presse halieutique.


 IL est vrai, pour l'avoir vécu. Qu'une marque qui passe une pub, fait pression ou suggestion.. pour y mettre du publi reportage. Si la rédaction cède, ou si elle accepte, le publi reportage et la pub, prennent jusqu a 70% du contenu des mags (rapport aux articles d'auteur sons aucune promotion). On fait donc payer 70% de promotions aux lecteurs. Je résonne là en tant que lecteur.

En tant que professionnel du secteur, je me refuse à écrire pour un mag qui vante les mérites d'un système que je dénonce. J y ai bien sur été tenté. Mais au fond de moi, la raison, MA raison d'être se situe au delà de l’intérêt de paraître dans tous les sens du terme. Certains tels Mr Eric Dubourtois 

ou MR Christophe Babec ou encore d'autres Lagabbe, Audigué... n'ont pas peur de dire ce qui est la vraie vérité.


   A droite Carpe Nature,  (qui a mis la clée sous la porte debut 2012)!

Par contre, j'affirme et je déplore les choix de nombres d'auteurs, de rédacteurs en chef et de maisons d'éditions, qui enseignent un système consumériste, puisqu il est reconnu que les lecteurs de mags sont essentiellement des jeunes pecheurs venu apprendre. Je déplore l’aliénation d'une génération à qui l'on inculque des valeurs qui sont la mort de de la vrai nature de la pêche? Je parle d'une pêche ou l'eau est un don du ciel , les poissons des offrandes de la création. Je constate la déchéance d'un système qui voit et engendre la mort des milieux aquatiques. Il n' y a pas de morale dans ce monde de la pêche ou cela se limite à être promotionnel (sauf de rares cas isolés).

Combien de marques ou combien de magazines s’investissent pour la sauvegarde du patrimoine naturel? Patrimoine qui est l'essence même de leur business ? A moins que le business se trouve ailleurs ? Dans l'amplification du système actuel ?

Les marques et mags ont t'elles alors l'intéret de ne voir que des plans d'eau privés pour y asseoir leurs pérennité? (Et/où) N'ont elles d'autres volontés que de gagner des tunes? N'ont elles donc aucune humanité alors ? Ou est l'avenir ? Y en a t'il un pour tous, un avenir ou il ne faut pas payer pour avoir quelque chose ?      

  Il y a quelques exemples positifs, ma position n'est que la mienne, je ne dis pas que j'ai uniquement moi raison. Par contre j'ai suffisamment de détachement entre MOI et ce qui est BIEN POUR TOUS POUR DEMAIN.  Si mes goûts sont différents des autres, après tout tant mieux.

Si on apprends pas a ceux qui sont en demande ou se situe la sagesse et l'avenir, la vérité, la nécessité d'agir, la conscience, l'insoumission... Bien là, la presse soumise aux marques et au reste  se fait le relais du diable, déploie le papier rouge à la foulée d'anges dés-aillés.  Mais attention, à trop prêcher près des feux de la géhenne la papier risque de brûler, échaudant  par la même celui qui le porte de sa main.  


Maco Capa. 

Thème: Avenir de la pêche de la carpe Lien permanent | Voir les 9 commentaires
Tags: - - - - - -

Pêche de l’extrême, le silure à la bouillette

Votez pour cet article:Je vote pour cet article20
Article de MacoCapa publié le 23 Juin 2011 à 05:37 dans le blog Maco Capa. Philosophie Carpiste. 77.
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Blog de Maco Capa, Philosophie Carpiste.

 Sourire

 


Pêche de l’extrême, le silure à la bouillette.

 


 

Alternative à la pêche au vif qui est interdite la nuit, ou recherche spécifique, la pêche du silure à la bouillette offre des sensations incroyables.

Ces dernières années, l'explosion démographique de cette espèce dans la majorité des grands fleuves et lacs permet d'entreprendre une nouvelle pêche très intéressante, proche de la pêche de la carpe. Les moeurs de Silurus Glanis sont passionnantes. Méconnues bien souvent, vous attarder sur le sujet vous apportera sans aucun doute des souvenirs exceptionnels.

 

Un peu d'histoire... 

Originaire du bassin du Danube, le silure est apparut en France au cours des années 70.  Les premières captures médiatisées  eurent lieu dans la Seille, puis le Rhône ainsi que la Saône.

Dans la Seine, à la fin des années 90 quelques poissons étaient déjà capturés, mais l'extension amont Paris date du début des années 2000. A présent tout le réseau hydrographique (Yonne, Marne, Oise...) est peuplé.

A la même période (1990/2000) des populations faisaient émergence dans la Garonne et affluents, dans le bassin de la Loire également.

 

Le matériel nécessaire :

Le montage en lui même est similaire à celui utilisé pour la pêche de la carpe.

Le corps de ligne doit être à la mesure du poisson recherché. Une tresse de 25 kilos, ou un nylon d'une résistance similaire. En bas de ligne, les tresses destinées à la pêche en milieux tranchants sont les plus conseillées, un fluocarbone ou nylon pour tête de ligne de 60/70 centième fait aussi l'affaire. La longueur de 40/50 centimètres en rivière est adéquate.

Pour les Hameçons, un 4/0 est idéal. >>

Des cannes de 3,5 lbs font l'affaire. Pour les spécimens, une canne à spoder est plus recommandée.

Le moulinet doit être puissant, d'un frein supérieur à 10/12 kg.

 

 

Les appâts.

Les silures ont un sens olfactif assez développé, c'est une opportunité. Des tests réalisés avec des forts sucrants ont montré l'intérêt du silure pour le sucre, avec une moyenne de capture relativement basse. L'usage d'appâts carnés  très riche donne les meilleurs résultats tout sujets confondus. La taille idéale des appâts se situe entre 30 et 40 mm, cela permet d'être sélectif et d'écarter la nuisance des poissons blancs.  Les pellets sont aussi efficaces mais la rapide dissolution oblige à vérifier souvent les montages, il vaut donc mieux les utiliser en amorçage.

 

L'amorçage.

L'amorçage idéal, selon les tests réalisés, nécessite un pré-amorçage la veille tel qu'il est décrit ci-dessous.

Il est constitué de graines fines afin d'attirer les poissons blancs nourriture naturelle du silure, de pellets de 25mm et de quelques bouillettes de gros diamètre.  L'idéal est de propulser les graines avec du method correspondant à la bouillette utilisée. Les effluves olfactives donnent connaissance de la source de nourriture aux silures et attirent aussi les poissons blancs. Voici un amorçage type : 3kg de blé, 5 kilos de pellets de 25, 1 kilo de bouillettes de 30mm. A chaque capture de silure, un rappel est essentiel afin de fixer les poissons sur le coup.

 

 Ou pêcher ? 

Les  gros silures affectionnent les zones profondes plus ou moins encombrées, mais la nuit ils vont souvent le long des berges à la recherche de nourriture. 

Une bonne stratégie, lorsqu'on pêche à 4 cannes est d'exploiter 2 spots différents. En rivière par exemple, 2 cannes en bordure ou bas de cassure, et 2 cannes dans le lit. Les barrages sont toujours d’excellents spots. 

En plan d'eau les zones les plus irrégulières sont souvent celles qui abritent les populations, il convient donc d'insister sur ces secteurs. Il faut savoir que si les silures ont une tenue de prédilection, il n'en demeurent pas moins mobiles afin de s'adapter, notamment en période d'alimentation.

Lors de la fraie des poissons blancs, les silures se rassemblent et fréquentent les frayères, têtent les supports de ponte. Une opportunité pour pêcher un grand nombre de poissons.

 

 

Comment rendre son appât attractif?

L'utilisation de gros appâts enrobés ont plusieurs avantages : forte attractivité grâce à la dissolution de l'enrobage, résistance supérieur à l'attaque des poissons blancs, présenter un intérêt pour le silure de par la taille de la bouchée. Il ne faut pas hésiter à poser 2 bouillettes de 30MM, elles paraîtront bien petites dans la gueule d'un poisson d'1,50 mètre. Les huiles de poissons entre autres sont intéressantes, les sucres également ont donnés des résultats.

 

Lors de combats il faut savoir être patient, les silures font des combats lents, puissants, sondent longuement avant de se laisser revenir doucement. Généralement, le silure, une fois arrivé sous le scion se cale tête en bas et pagaye pour rester scotché au fond, puis il dégaze, remonte en surface. Lors du premier contact avec le poisson à la main, il est courant qu'il remette un gros rush. N'oubliez pas les gants, de cuir ou synthétique lisse et épais de préférence. En effet les dents fines qui parent le bord de la gueule ont tôt fait de s'accrocher dans les mailles d'un gant en tissus et en cas de "raté" ils restent dans la bouche du géant. Une pince pour décrocher vous sera utile, une bâche au sol ou un grand tapis de réception. Si vous possédez un bateau, aller combattre sur l'eau est soit nécessaire soit confortable, en tout cas la sensation est au rendez vous!

 

 

 

 

 Maco Capa.

 

 



 Max, lors de test. TEST 3/ PEP'S RED.

Thème: Stratégie et tactique de pêche Lien permanent | Voir les 7 commentaires
Tags: - - - - - -

6 pages  «1 2 3 4 5 6»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
MacoCapa
Google
Domaine des Carpes Sauvages