Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17963 photos 1401 albums
18 enduros 4 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - Carpfishing 2013

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

Session estivale, acte I

Votez pour cet article:Je vote pour cet article12
Article de alexcarpfishing publié le 31 Juillet 2013 à 19:47 dans le blog Carpfishing 2013
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

C'est l'été, à l'écriture de ces mots j'ai presque envie de dire ENFIN!! Le printemps bien frais cette année laisse sa place à cette saison que je n'aprécie que pour son confort de pêche. Cela fait 3 semaines que je suis réelement en vacances, je peux donc m'adonner à ma pêche, enfin des sessions préparées, murements réfléchies, organisées, eh oui, en période d'aprentissage ces moments de calme sont si durs à trouver et à planter qu'ils ont une saveur tellement particulière en période estivale de vacances.

Ce week end, ne pouvant pas me rendre sur les berges du plan d'eau convoité avec pour objectif de retirer des renseignements, je demande à un ami de m'indiquer quelques informations concernant la pêche et notament la pression engrangée sur le plan d'eau, à l'anonce de sa réponse le bilan est négatif, la pression de pêche est énorme (encore un point négatif de l'été). Pêchant exclusivement en semaine lors de cette période pour éviter de gacher ces moments de calme à cause de "branlos", je décide de partir dès le lundi matin pour m'installer une nouvelle fois aux cotés de ce paradis provisoire que nous aporte le côtoiement avec la nature.

A mon arrivée, je suis presque seul, un pêcheur est installé, cela m'etonne car le reservoir est habituellement bien tranquil en semaine. Je m'installe au plus loin de lui, je n'est pas envie d'être déranger ni même copié dans ma stratégie. Je me pose sur un poste que je pêche depuis voilà trois semaines, j'aime beaucoup connaitre à fond un poste avant d'en choisir un autre. Je monte le biwy tranquilemnt et m'assoie une petite demie heure sur le bedchair avant de comencer un quelqconque bruit sur l'eau. L'activitée est minime, les carpes auront certainement été "gavées" lors du week end.

Je décide de partir sur une tactique destinée à stopper les fishs plutot que de les nourir, je pêche une tâche de gravier à 25m pas plus, eh oui, beaucoup de monde pêche en fond de canne sans même sonder alors que parfois on trouve très proche de notre berge un hot spot, autrement dit dans le cas présent une bonne tâche de gravier dans cette étendue de vieille vase. Je surmouille mon petit mix de farines a la granulométrie très fine cassée par la présence de quelques noix tigrées de 10/12 mm.

Je munie ma canne d'un mini spod pour eviter les gros "splash" dans l'eau et mieux disperser les particules. Je clip ma canne à 6.5 tours autour de mes piques et comence la phase certainement la plus importante de la pêche, l'amorcage. Je lance ma canne comme ci je lancai à 40m mais juste après le lancé je plonge mon scion dans l'eau, cela à pour but de ralentir grandement la vitesse du spod en l'air et d'amortir superbement bien l'arrivée du fil au clip, ainsi mon spod est presque posé sur la surface et le bruit s'en retrouve fortement diminué. J'en lance 5-6 et clip mes deux cannes au même nombre de tours autour de mes piques, ainsi je suis sur de pêcher au centimètres près sur mon spot. J'esche mes deux petits pièges d'une noix tigrée et  d'un appat artificiel pour equilibrer parfaitement mon esche sur un hamecon de 8. La pêche comence alors qu'il est déja tard dans la matinée, au moins ca pêche!

Posé ...

 

Le soleil frappe la surface, au touché, l'eau parait brulante, ca n'anonce rien de bon, j'attend avec impatience la soirée et la fraicheur, en attendant j'équipe l'une de mes deux cannes d'un zig pour voir si le poisson ne se tiendrai pas entre deux eaux. Mais bon rien à faire le poisson ne semble même pas être sur la zone. Pourtant vers 18h une première touche me réveille presque, je suis presque étonné de dérouler, à vrai dire j'étai plus dans la phase réflection/repos que dans l'attente d'une touche. C'est une petite comune bien musclée qui casse la surface plane de l'eau pour être enfermée dans l'épuisette.

 

Après un bref rappel je mange et me sert un bon café, je profite rapidement des derniers rayons de soleil pour scruter la surface, mais rien...je m'endore assez rapidement.

Bizarement, lorsque je me réveille, il fait jour, la nuit s'est passée sans un bip, tiens tiens, c'est bizare...pourtant après quelques minutes de réveil une touche provient sur une canne, j'empoigne la canne, c'est encore un jeune poisson bien combatif qui pose son joli petit ventre sur le large tapis encore mouillé par la rosé.

 

Après presque 24h de pêche je ne touche "que" deux poissons, cela m'inquiète, je pense vraiment que ces fishs étaient juste des poissons de passage, et la suite n'anonce rien de bon avec cette chaleur toujours plus forte, sachant qu'il me reste 5-6h de pêche c'est décidé je plie tout pour aller chercher un autre spot! Je garde juste le nécessaire de nokill et les cannes et go! J'ai en vu une petite bordure ou je pourrai déposer mes montages à la main, je m'en vais donc déposer ma première canne sur ce magnifique plateau de gros cailloux et m'en vais deposer la seconde canne, à l'arrivée à l'aplomb de cette bordure j'entend quelques bip, je ne m'affole pas, quand soudant j'entend mon détecteur s'embaler, départ!! Etant en tong je ne vous fais pas de dessein le srint doit être illarant à voir, je prend contact et le poisson semble tenir le fond, le combat s'éternise et les rushs du poissons lorsqu'il aproche à moins d'un mètre de l'épuisette sont fatiguant, j'en tremble! Les bras arrachés, je tire une dernière fois pour toute et enferme le poisson après plus d'une demie heure de combat, c'est assurément le plus gros poisson que j'ai fait jusqu'à maintenant sur le plan d'eau, quelle satisfaction, prise de décision payante !

 

Quelques heures plus tard un collègue avec qui je n'est pas eu l'occasion de pêcher depuis la nuit du nouvel an me contacte et me propose de faire la nuit en loire, ce que j'accepte volontié. Vous l'avez compris je passe d'une pêche fine et précise à l'amorcage light à une pêche de bourin dans les cassures à l'amorcage copieux, fini les hamecons de 8, place aux bon vieux sb300 en 4, aux têtes de ligne en 60 centièmes et aux plombs grippa en 220g.

Arrivé sur le poste convoité, nous faisons vite, je place mes deux cannes à la tombé de cassures en gravier l'une eschée de deux tiger et d'une dumbell ananas et l'autre d'une pop up neutre en 20 surmontée d'une 15 milky tofee toutes deux de couleurs blanches pour contraster le fond, le collègue pêchera une fosse passant de 1 à 4 mètres et une pente douce sur notre bordure, sans amorcage à l'avance ca va être dur mais voilà la magnifique récompense de cette nuit ...certainement le plus beau poisson que j'ai fais jusqu'alors en fleuve.

 

C'est sur cette note positive que ce fini ce petit 48h montrant les deux facettes principales de mes pêches, toutes deux magnifiques et aux surprises synonimes de souvenirs halieutiques magnifiques, un grand merci à dame nature!

A+,
Alex

Thème: Sessions de pêche | Département: Loire (42) Lien permanent | Voir les 4 commentaires
Tags:

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2019 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
alexcarpfishing
Google
Domaine des Carpes Sauvages