Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17983 photos 1412 albums
8 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

 

la Loire Fleuve sauvage

 

Article de carpio37 publié le 16 Novembre 2007 à 17:48 dans le blog carpio37
Signaler cet article au Webmaster Envoyer cet article de pêche de la carpe à un ami par email
Thème: Destinations et lieux de pêche | Département: Indre et Loire (37) Votez pour cet article:Je vote pour cet article1

 

 



Physionomie

La Loire (en occitan Léger / Leir, en francoprovençal Lêre, en breton Liger)

Fleuve sauvage, le plus long de France (1020 km). Prenant sa source au mont
Gerbier-de-jonc à 1 551 m d'altitude. Elle n'est à l'origine qu'un simple filet d'eau,
et il serait plus juste de parler des sources de la Loire car le fleuve n'est au départ
qu'une multitude de petits ruisseaux qui se rejoignent progressivement.
Très rapidement, elle rencontre son premier affluent, l'Aigue Nègre. Le fleuve coule
ensuite vers l'ouest, puis rapidement vers le nord en traversant le Massif central à
travers plusieurs gorges. Son confluent avec l'Allier à Nevers gonfle sa taille. Dans
le Bassin parisien traversant Orléans, elle reçoit, après Tours, des riv. venues du
Massif central (Cher, Indre, Vienne) et sur la droite, la Maine à Angers. Dans le
Massif armoricain, sa vallée s'encaisse puis s'élargit en un long estuaire en aval de
Nantes, qui se termine dans l'Atlantique.


Présentationt

La Loire, un fleuve très particuliè. Le fond à dominance sableuse est en mouvement
constant et évolue au fil des crues, son courant relativement soutenue creuse des veines
d'eau dans les bancs de sable. De juin à septembre, la profondeur moyenne du fleuve est
de 1 à 1.5 mètres et les quelques endroits plus profonds (jusqu'à 4 à 5 mètres

 

. Qelle est la part du mythe et celle de la réalité? Peu importe, car c'est aussi ça la part du reve


Il ne faudrait jamais regarder couler la Loire, c'est une chose fatale: après on ne sait
plus faire que ça, et le reste est sans importance.
Elle dépose son sable dans nos veines, et grippe volonté, ambition, orgueil, tous les
moteurs d'une virile agitation.
Dans le pays, la plupart de ceux qui commande sont des gars venus d'ailleurs; mais
déjà leurs enfants sont en danger: s'ils ne les éloignent pas rapidement des rives, il
n'y aura plus grand-chose à en tirer; ils auront le reve dans le sang, et rien ne pourra
les distraire du lent flux du grand fleuve.

extrait de "L'Ange et le réservoir du liquide à frein" de Alix de saint andré


Le cheptel

La Carpe commune: longiligne est le poisson d'origine, à l'allure massive et puissante.


                                                                                  


Son corps, hydrodynamique a l'écaillage originel de la souche sauvage, à savoir un corps
entièrement recouvert d'écailles cycloides impeccablement alignées (30 à 40 le long de
la ligne latérale). Suivant la "tonalité" d'ensemble de son habitat, sa robe peut aller du
gris clair au bronze, en passant par le jaune cuivré.
Sa tete et massive et triangulaire, les yeux, cerclés d'or, sont légèrement proéminents,
sa bouche, protractile (qui s'allonge vers l'avant), est flanquée de 4 barbillons: 2 longs
et 2 courts, ce qui permet au poisson de tester sa nourriture lorsqu'il s'alimente.
La taille des nageoires caudale, pectorales et pelviennes est très développée lorsque
l a Carpe vit en rivière au courant puissant, sa nageoire dorsale est relativement longue.
Celle-ci compte de 17 à 20 rayons mous,le premier est épais et dentelé, il forme la "scie
dorsale"; Le premier rayon de la nageoire anal est également en forme de scie. Les
nagoires sont en principe gris-brun mais peuvent, à l'exeption de la dorsale, se teinter
d'orangé.
La carpe commune 2eme Generation, est plus grosse que la sauvage et surtout
d'une croissance plus rapide. Sa croissance est favorisée dans des eaux tièdes :
1 an = 14,7cm - 2 ans = 26,2cm - 3 ans = 33cm - 4 ans = 40,8cm

-Constituée principalement à 90/cent de communes, pesant de 6 à 10 Kg et celles de
10 à 15 Kg sont très bien représentés; bien que quelques spéçimens, communes
ou miroires, atteignent la barre des 20 Kg. (Par contre, ceux de 15 à 20 Kg pouvant
atteindre plus de 1m, voir 120cm) et une caudale de 30cm* voir plus.




-----Cyprinus Carpio carpio, distinguent encore des Carpes bien spécifiques:

Il existe une très grande variété génétique entre carpes asiatiques, européennes et
d'élevage. Les 2 variétés de carpes Cyprinus Carpio carpio les plus connues sont la
Carpe miroir et la Carpe cuir.

-La Carpe cuir: plus trapue sa peau marron et épaisse est généralement dépourvue
d'écailles, exeptées parfois deux ou trois à la base de la dorsale ou de la caudale;
aussi parfois une rangée dorsale.
*si ce n'est que quelques unes prés de la queue ou des nageoires. Certains pecheurs
qualifient de carpe cuir, celle qui en est totalement dépourvue.

- La Carpe miroir: ressemble à la Carpe cuir, leurs corps est parsemé de façon assez
aléatoire de quelques dizaines d'écailles réparties le long de la ligne dorsale et à la base
des nageoires. Parfoits cette disposition est plus particulière comme les "tartes aux
pommes" (fully-scaled en anglais) au corps entièrement recouvert de grosses écailles.
*qu'une rangée d'écailles sur le haut du dos ou le long de la ligne latérale

 



___ Plusieurs variétés ont ensuite été obtenues en pisciculture: ____

- La Carpe linéaire: les écailles sont concentrées le long de la ligne latérale sur une, voire deux rangées.
Les scientifiques, pour des raisons génétiques, en font une variété à part entière alors que les pecheurs
les classent avec les miroirs.

 

-La Carpe italienne: est une miroire presque ronde.(pizza)

-La Carpe scated: une miroire portant de nombreuses grosses écailles

- La Carpe fully scated: une miroire au corps recouvert d'éailles (on la distingue de la commune par
l'agencement de ses écailles, bien moins régulier que celui de la Carpe commune.

 


Régime alimentaire

Carpe commune, miroir, cuir: (omnivore)
-Tout au long de sa vie, la Carpe consomme: larves d'insectes, gammares et autres
crustacés, vers, escargots, mollusques..., mais aussi des végéteaux divers tels que
jeunes pousses, graines, raçines... Elle fouille inlassablement les s'édiment jusqu'à une
profondeur pouvant dépasser les 20cm.
Les jeunes se nourissent de planctons tandis que les mémères recherchent activement
les écrevisses et les moules d'eau douce (anodonte, corbicule), dont elles brisent la
coquille à l'aide de leurs solides et puissantes dents pharyngiennes*. peuvent devenir
à l'occasion carnassières !
Quoi qu'il en soit, sa nourriture est très variée et principalement orientée vers celle
la plus facile à obtenir dans son cadre de vie.

-Les besoins de la Carpe varient selon les saisons, le milieu et son age. Cependant, ils
sont en général de 35% de protéines, 15% de glucides et 11% de lipides plus
vitamines, minéraux...
Meme si ces données varient, elle permettent de fixer un
paramètre pour réaliser facilement un bon appat.

* Dents pharyngiennes: La Carpe commune et miroire est dotée de 2 rangées de 5
puissantes dents pharyngiennes généralement de 1-1-3 et plus rarement 1-2-3, la cuir
et la linéaire peuvent ne posséder qu'une seule rangée de dents, dents disposées sur
l es os pharyngiens qui se trouvent dans la cavité bucco-pharyngienne gorge.
Ces dents pharyngiennes ressemblent à des molaires et permettent de broyer les aliments
les plus durs contre une lame cornée appelée "meule" ou "plaque masticatrice" placée
en face vers le haut. A titre de comparaison, et pour relativiser la dureté d'un appat,
une machoire humaine est sept fois moins puissante (une dizaine de kilo au cm²).



 


Leurs origine
Originaire d'Asie ou elle est encore un symbole de courage et de persévérance.

L'histoire de la Carpe remonte à la nuit des temps. Quelque part en Asie mineure, entre
les régions bordant la mer Noire et les provinces méridionales de Chine. Puis, très
certainement à la période post-glaciaire, soit il y a 8 000 à 10 000 ans! lorsque les
bassins des grandes rivières (Rhin, Danube, Dniepr, Volga...) se réunissent, elle se
propage à l'Europe centrale. La carpe partage depuis son histoire avec celle des hommes.
Elle le suit du nord de la méditerranée jusqu'au pays du soleil levant, empruntant ou
l aissant au passage un peu à la mythologie avant de se lancer à la conquete de l'ouest.
Il y a près de 2 000 ans,en Occident, les Romains l'ont introduite en Grèce, puis en Italie
et en Gaule. Sa pisciculture intensive par les moines au moyen age dans les plans d'eau
des monastères, sa rusticité à favorisé son déplacement et son acclimatation, on
comtribué à son extention et à la sélection de variétés destinées à l'alimentation.
Elle a progressé en Europe, des le Moyen Age, elle était déjà largement répandue.
Très bien implantée en France, on peut la considérer comme autochtone. On la trouve
dans toute l'Europe occidentale sauf dans les régions froides (Suède, Norvège, Russie...).
Très résistante, la Carpe a été introduite dans de nombreuses régions du globe.
Elle apprécie particulièrement des eaux dont la température se situe entre 27 et 32°C.

 

Tags: - - Lien permanent | Ajouter un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Aucun commentaire pour l'instant

Ajouter votre commentaire à la suite des commentaires existants

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
carpio37
Google
Domaine des Carpes Sauvages