Accueil PowerCarp
2633 articles 624 blogs
17947 photos 1396 albums
5 enduros 6 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Hiver, saison des mordus de la pêche de la carpe


Le mois de décembre annonce l'arrivée du froid sur l'ensemble de nos belles régions. Une majorité d'entre nous profitera de la saison hivernale pour effectuer une revue de matériel et dresser le bilan de leur année de pêche. Cette période d'inactivité s'explique de deux manières.

Tout d'abord des conditions météorologiques assez défavorables. Il faut bien admettre que le froid et la neige ne sont pas propices à la pratique d'une pêche d'attente. Même bien équipé et vêtu chaudement, cela nécessite un certain courage et une grande motivation.

D'autre part, on a longtemps cru que les carpes avaient une inactivité totale à cette saison et qui plus est qu'elles hibernaient. Petit à petit, grâce au développement du matériel et des techniques de pêche, certains pratiquants assidus ont réussi de belles prises pendant la saison froide et ont remis en cause de nombreuses affirmations. Aujourd'hui, nous savons que les carpes continuent à s'alimenter en hiver. Cependant, leur organisme s'adapte à la température de l'eau qui à cette époque de l'année se situe à environ 5°C. La vie aquatique est réduite voire inexistante et la carpe utilise la majorité de son énergie pour résister au froid. Dans une eau froide, la digestion est très lente. La carpe ne ressentira pas la nécessité de se nourrir et réduira ses déplacements pour économiser ses forces. Elle recherchera une nourriture très riche en protéine et en graisse pour lutter contre le froid.

Quel poste prospecter et quelle technique utilisée pendant l'hiver?

Vous l'aurez compris, il s'agit de la période la plus difficile et la plus délicate pour effectuer de nombreuses et belles prises. L'expérience et la connaissance du lieu de pêche seront indispensables pour réussir. En effet, les sauts, les marsouinages et l'activité aquatique qui vous permettent de localiser les poissons en d'autres saisons seront très rares pendant l'hiver.

Vous devrez sélectionner votre poste avec une grande précision en apportant des arguments solides à votre choix. Plusieurs situations sont possibles:

  • Pour une pêche rapide, prospecter les hauts-fonds lorsque la météo est clémente et que le soleil est radieux. Un soleil d'hiver va attirer les insectes aquatiques sur les parties les moins profondes du lac. Toute cette nourriture va se regrouper sur les hauts-fonds. Les carpes, conscientes de ce phénomène, vont visiter ces zones pour se ravitailler et retrouver de l'énergie. Attention, ne forcez pas l'amorçage. N'ayez pas la main trop lourde. A cette époque, les carpes n'ont pas un grand appétit, elles recherchent une nourriture riche. Un amorçage lourd aura pour effet de gaver le poisson trop rapidement si bien qu'elles ne s'intéresseront pas à vos appâts. Elles retourneront très vite dans leur zone de tenue hivernale pour digérer tranquillement. La digestion étant lente, elles ne repasseront pas de si tôt sur votre coup.
  • Si vous vous installez pour plusieurs jours, le poste retenu ne le sera pas par hasard. Différents critères peuvent influencer votre choix. Vous pratiquez ce lieu depuis plusieurs années et vous connaissez les zones de refuge des carpes. Il est fort probable que les carpes s’y reposent paisiblement. A vous de bien sélectionner votre appât pour leur ouvrir l’appétit. Vous avez déjà effectué quelques sessions sur ce lieu et différents repérages après échosondage (ou sondage à la canne). Vous savez qu'il existe des fosses où l’eau est sensiblement plus chaude qui favoriseront la concentration de nourriture naturelle. C’est effectivement cette légère différence de température qui fera que la faune aquatique encore existante se regroupera et que probablement les carpes viendront se nourrir à un moment de la journée ou de la nuit.

Pendant cette délicate saison, sélectionnez des appâts riches et nourrissants. Optez pour un mix composé de protéines et de graines d’oiseaux, de préférence bien granuleux pour mieux libérer les composants de votre bouillette. Évitez d’intégrer des additifs à base huileuse. L’eau froide fixe ces éléments et ne permets pas à votre appât d’avoir une diffusion optimale. Une vingtaine de bouillettes bien disposées autour de chaque appât suffit. Soyez organisé dans votre pêche, relancez 5 à 10 bouillettes après un départ et replacez votre ligne précisément. Vérifiez la qualité de votre montage et de votre bas de ligne ainsi que le piquant de votre hameçon. Les départs sont rares à cette période, mettez toutes les chances de votre côté. La prise d’une carpe en saison hivernale constitue une grande réussite et une grande satisfaction quel que soit le poids du poisson.Adrien


Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2017 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages