Accueil PowerCarp
2633 articles 624 blogs
17947 photos 1396 albums
6 enduros 3 annonces
5063 vidéos 74 lieux

La pêche de la carpe au printemps, la renaissance!


Le printemps marque le retour de températures agréables et redonne naissance à l'ensemble de la nature. Les eaux vont commencer à se réchauffer progressivement et la carpe, petit à petit, va retrouver son appétit. Encore engourdie par l'hiver et son inactivité, Dame Carpe cherchera à reprendre des forces tout en se déplaçant le moins possible pour conserver son énergie. C'est la période de fainéantise!

La nourriture naturelle (larves, vers de vase) réapparaît et se développe en premier lieu sur les secteurs ou la température de l'eau est la plus élevée. Les carpes connaissent parfaitement ces gardes-manger; la réussite dépendra donc du poste choisi. En effet, les carpes se déplaçant peu, il faudra aller chercher le poisson et non pas attendre qu'il vienne sur notre amorçage. Quels sont les postes les plus propices? Tout d'abord, l'eau se réchauffe plus vite dans les lacs ou étangs peu profonds. Ils seront donc à privilégier aux grands lacs ou rivières, sauf peut-être dans le sud de la France, ou le soleil ainsi que le printemps sont plus précoces.

Prospectez les zones de tenue telles que les hauts-fonds, les herbiers, les berges, les postes encombrés. C'est là que la nourriture naturelle commencera à se développer. Concernant l'amorçage, préférez la qualité à la quantité. La digestion est encore lente à cette période, rien ne sert de gaver le poisson. De plus, les carpes n'étant pas en mouvement, le but de l'amorçage n'est pas de tenir le poisson sur le coup. Quelques bouillettes sur fil soluble autour d'un appât riche et équilibré constitue un bon compromis.A cette période, un vent du Nord froid ne sera pas votre allié. Il refroidira trop rapidement la masse d'eau ce qui aura pour conséquence de stopper l'activité alimentaire des carpes. Recherchez alors un poste à l'abri du vent ou attendez des conditions météorologiques plus propices, comme par exemple un beau soleil accompagné d'un vent chaud.

Pour les poissons, la fin du printemps est synonyme de reproduction. L'eau atteint alors environ 18°C. Si aucun changement climatique ne vient perturber la température pendant une dizaine de jours, les parades nuptiales pourront commencer. C'est sans doute l'occasion d'observer de très beaux spécimens. Il est vrai que la période de fraie est la plus délicate pour ls carpistes. Il s'avère alors très difficile de détourner une carpe de sa destinée, même si l'on pêche avec un appât redoutable. Certes, il est toujours possible de séduire quelques poissons: il faudra alors les manipuler avec la plus grande attention, les remettre à l'eau très vite afin de ne pas les stresser. Si pendant la reproduction la carpe à d'autres préoccupations que nos chères bouillettes, l'avant et après fraie peuvent produire des sessions exceptionnelles. En effet, dans les deux cas, la carpe va se nourrir beaucoup en peu de temps. Avant, pour avoir assez d'énergie et pouvoir frayer pendant une bonne semaine, après pour retrouver la force qu 'elle aura dépensé.

Le printemps est une saison ou l'on doit rechercher le poisson. Prenez votre temps avant de choisir votre poste, mettez toutes les chances de votre côté en recherchant les zones de tenue riches en nourriture naturelle. Ne posez pas vos montages au hasard, il est fort probable que les carpes ne passent pas sur votre coup.Adrien


Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2017 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages