Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17983 photos 1412 albums
8 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - Nouveau départ ! - page 7

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

le 100 ème !!!

Votez pour cet article:Je vote pour cet article22
Article de seb28 publié le 19 Juin 2012 à 13:16 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Et voilà, nous y sommes ! Article n°100 !!!!Très clairement, en commençant ce blog en Aout 2007 j'étais à 1000 lieues d’imaginer que j'en arriverai à écrire ces mots pour un centième article ... au bout de tant d'articles on peut être amener à se demander pourquoi ... pourquoi écrire, mettre des photos etc ... pour me la raconter ? pour montrer aux autres à quel point je suis un cador de la pêche ? non, ce blog est en fait un peu mon journal de bord que j'aime relire de temps à autre, j'aime relire des anciens récits me permettant de me remémorer certaines journées, et ça j'adore ! J'aime écrire également, tout simplement, j'aime raconter des histoires ... et ça me fait plaisir de voir que mes écrits plaisent, ça s’arrête là.

Et comme je ne me voyais pas faire un article avec un poisson pris à l'arrache, voici le récit de ma journée d'hier ... un véritable festival ... mais avant petit flashback 8 jours en arrière, pour une journée bien difficile ...

 

 

11 juin 2012

A nouveau une météo capricieuse qui m'obligera, une fois de plus à sortir couvert ! Parapluie, veste, combinaison de motard de chez Carrefour, l'équipement complet, très tendance pour cet été 2012 ... Arrivé en milieu de matinée, mon cœur s'emballera une première fois vers 16h, avec une grosse tirée suivie de l’écroulement du hanger ... je fonce sur la canne, recule et ferre ! C'est au bout ! Au bout, mais pas bien gros ... je sens arriver la carpette ou la brême ... je n'étais loin, puisque c'est un carrassin qui se retrouve sur le tapis et me voila à poser, un poil dépité, je dois le reconnaitre, avec le poisson dans les bras ... heu, non, dans les mains !!

 

 
 
 
 

 

La canne est ensuite replacée, quelques billes lancées sur le coup, et l'attente peut reprendre ... et il ne se passe rien, entre temps le soleil est revenu découvrant un magnifique arc en ciel, seul élément vraiment sympa de cette journée qui se le purin ... mais je n'abandonne pas, surtout qu'en ce moment il fait jour assez tard, je mise donc un max sur le coup du soir ; à 19h, les appâts sont changés, les montages vérifiés et replacés, je croise très fort les doigts, depuis le début de l'année je ne me suis pris qu'une seule tôle, je n'aimerai pas réitérer !

 


 

 

21h20, ça sonne !!!!! Oui, le détecteur hurle enfin sous le départ tout en force d'une carpe un peu trop téméraire ! Cette fois c'est certain, j'ai au bout de la ligne un adversaire  de taille qui va m'offrir un très joli combat qui se finira par une mise à l'épuisette ! Ouf, j'évite le capot de justesse, comme la semaine précédente ... pas de quoi être super fier, mais rassuré !

 


 

21h45, la journée touche sensiblement à sa fin, et décide de ranger, la canne ayant servi quelques minutes plus tôt qui se retrouve ainsi directement dans le fourreau et je m'attelle a mettre de l'ordre dans les buckets, lorsqu'un tout petit bip me stoppe net dans ma tâche ... je regarde les hangers, rien ne bouge ..... aurai-je rêvé ? Non ! Le hanger jaune s'écroule, m'indiquant une touche à revenir bien franche!!!!

Le combat est a nouveau engagé, mais là c'est une toute autre histoire, je me fais balader comme un débutant pendant les 5 premières minutes, impossible d’arrêter le poisson qui me prend du fil à une vitesse étonnante ! S'ensuivra un combat épique d'une vingtaine de minutes me permettant d'amener mon adversaire à moins de 5 m du bord .... avant que, d'une traite, il me mette 30 mètres dans la vue .... c'est lourd et puissant, je commence à craindre de perdre le poisson, les combats trop longs et où je sens que je n'ai pas la maitrise me font toujours peur ... je n'ai pas vu le poisson mais une chose est certaine, là on joue dans catégorie poids lourds ! La lutte est toujours aussi intense, aucune des deux parties n'est prête à abdiquer, pourtant c'est de mon coté que la déception arrivera en premier, puisqu'après un dernier un rush la décroche arrive ... je suis fou furieux, perdre un poisson sur une décroche, je trouve ça tellement injuste ...

C'est en bougonnant que je range les affaires, en rentrant j'essaye de relativiser en me disant que je reviens tout de même avec un joli poisson sur la carte de l'APN, et que ça devrait suffire ... j'ai évité le capot, c'est bien .... mais quand même, cette décroche me laisse un gout de fer rouillé dans la bouche ... je me rattraperai lundi prochain, du moins je l'espère !


 

18 juin - L'appel (du) général !!!

 

C'est vraiment pas motivé à aller au bord de l'eau que la journée commence, malgré des prévisions météo rassurantes, le ciel est tout de même bien gris et je commence sincèrement à en avoir plein la casquette de la pluie et de ce temps moisi .... pourtant, cette passion est vraiment plus forte que tout, et je me surprend à charger le matériel dans la voiture 45 mn plus tard !

A peine arrivé sur place, que j'en suis presque à regretter mon choix ; en effet, une fine bruine s'est installée et c'est sous ce crachin désagréable que j'installe les cannes.

A 10h-10h15 tout pêche, chaque montage est accompagné de son stick soluble, je n'ai fait qu'un seul coup sur une trentaine de mètres carrés, les pièges sont, de fait, assez rapprochés ; j'amorcerai d'une vingtaine de billes de 15 mm sur l'ensemble du spot et assez dispersé afin de forcer les poissons à se déplacer et à fouiner.

Sans mon parapluie, qui m'a accompagné pendant quasi un moi et demi, je me sens comme nu, l'impression qu'il manque quelque chose, heureusement le crachin du matin s'est arrêté et le vent soutenu chasse les nuages, laissant apparaitre quelques poches de ciel bleu, qui seront de plus en plus nombreuses au cours de la journée.

 


 

Alors que je suis en train de lire, un premier run me fait sursauter, il n'est que 11h30, je n'y crois pas ! Après des journées où les seuls départs ont eu lieu à 21h30, c'est inespéré !!!

Je ne boude pas mon plaisir à combattre ce premier adversaire, et c'est une jolie commune pleine de hargne qui me fait le plaisir de rejoindre le fond de l'épuisette.

 


 

La journée commence bien !! Et j'étais loin de me douter quelles surprises me réserveraient les carpes en ce 18 juin ! D'ailleurs, je n'ai pas le temps de repositionner le montage qu'une autre canne s'active ! second départ ! Un départ furieux qui fait hurler le détecteur à la limite de la crise d'asthme !!!! Bon généralement les départs de ce calibre sont l’œuvre de petites communes bien déchainées ... et le poisson qui finira lui aussi dans mes bras ne me fera pas mentir, puisqu'il s'agit d'une petite commune.

 


 

 

Wahou, je suis déjà heureux de ma journée, et il à peine 12h passé ! J'avale mon sandwich avec le sourire, et croise les doigts pour que ce ne soient pas les seuls poissons de la journée !

15h30, les dieux de la pêche sont avec moi en m'offrant non pas un mais 2 départ, en effet je venais de ferrer un troisième poisson, qu'un quatrième run intervenait ! 2 départs quasi simultanés, là c'est certain, c'est mon jour de chance ! Me voila donc à combattre la carpe n°3 en gardant un œil sur sur la bobine de la canne restée sur le rod-pod, qui continue à se dévider, lentement mais surement ... j’espère que le poisson tenu ainsi en laisse n'ira pas se tanker dans un obstacle ... mais je vous disais que les dieux de la pêche étaient avec moi.... et lorsqu'après avoir mis en sac le premier poisson, qui, soit dit en passant, m'a fait un combat de toute beauté, je vais au contact de mon second adversaire, ce dernier est toujours au bout ! Bon, il a eu le temps de déguerpir loin de la zone d'amorçage mais cela aura eu pour conséquence de l'avoir un peu fatigué d'entrée de jeu !

Le combat est lui aussi très sympa, cette miroir donne tout ce qu'elle a dans le ventre, faisant monter en pic l'adrénaline plusieurs fois ! Mais une fois de plus tout se fini bien et je me retrouve avec 2 poissons sur le tapis ! Un super doublé !!

 

 


 

 

 

 

 Pfiouuuuuu, alors là c'est la fête au bord de l'eau ! Une véritable avalanche de départs, je regarde ma montre, 16h30, je suis certain que ce n'est pas fini, je mise gros sur le coup du soir ... ainsi j'en profite pour remonter les 4 montages, tout refaire nickel, tout repositionner au millimètre près, réamorcer en conséquence et être ainsi opérationnel et en pleine confiance pour les dernières heures de la journée.

20 minutes après avoir envoyer les plombs au fond de l'eau qu'un drop back m'invite à un nouveau ferrage ... sur une brême ... bon, tant pis, il ne faut pas être trop gourmand !!!

19h30, à nouveau un départ, lent et continu, au ferrage je sens que le poisson est lourd et d'entrée de jeu m'assène de gros démarrages qui font trembler le blank de la canne ... j'ai droit à un combat de brute à la fois lourd et nerveux, à chaque fois que je gagne quelques mètres de fil, le poisson me punit avec de gros rushes difficilement contrôlables ! Au bout de 15 mn, je n'ai pas vu le poisson, et commence à repenser à la décroche de la semaine dernière ... ha non, pas cette fois, là, hors de question de décrocher, ainsi je travaillerai le poisson en douceur, à aucun moment je ne forcerai, et je le laisserai se fatiguer quasi tout seul, le frein est réglé doux, bref, on travaille dans du velours !!!! Et ça paye, puisqu'au bout de 10 minutes supplémentaires (soit 25 mn au total pour les brêles en math !!!), c'est une très jolie miroir qui arrive sur le flanc, complètement exténuée et qui se laisse emprisonner dans les mailles du filet noir ! YES !

 


 

Alors là, c'est la cerise sur le gâteau ! 5 poissons dans la journée, c'est du délire, y'a pas à dire, j'adore cette pêche, surtout quand tout se déroule sans accroc (comme disait le philosophe "Hannibal" Smith : j'aime quand un plan se déroule sans accroc) !

En retendant la ligne, je vous avoue espérer secrètement encore un autre départ ... ne pas être trop gourmand, mais ça ne coute rien d’espérer encore une petite part du gâteau  !!! ;-)

 

Il est maintenant 21h30, le soleil amorce dangereusement sa descente, et comme pour me dire que la journée n'est pas encore terminée, voilà que le hanger de la canne n°2 décide de se coller au blank ! YOUHOUUUUU 6 ème départ !!!! C'est fou !! c'est en faisant des bonds que je dirige vers les cannes pour entamer ce combat, qui sera, très décevant, avec un poisson qui se laissera pomper jusqu'à la mise à l'épuisette ... et là surprise, c'est la même commune faite 15 jours avant, qui aura eu le même type de combat .... décidément ce poisson est un partisan du moindre effort !!!

 


 

Là, c'est la fin, la nuit arrive, j'en profite pour ranger et rentrer des souvenirs plein la tête.

Quelle journée, parfaite pour illustrer ce centième article qui, je l'espère, vous aura apporté autant de plaisir lors de la lecture qu'à moi lors de l’écriture.

seb.

 

Thème: Passion de la carpe Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags:

Sur le fil !!

Votez pour cet article:Je vote pour cet article24
Article de seb28 publié le 8 Juin 2012 à 11:23 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

 

 

 

Ayant travaillé ce WE, du moins le lundi, libre à moi de choisir un jour dans la semaine pour me retrouver au bord de l'eau ... ainsi, le jeudi était choisi  et rien ne pourrait m’empêcher d’être les fesses sur mon level à attendre les départs furieux !

Bon, très clairement, lorsque j'ai vu la météo, j'ai su que j'avais signé pour en ch*er ! De la pluie, de l'orage et du vent en prévision ... compte tenu des deux dernières journées de pêche ça ne change pas beaucoup, et je commence à m'être habitué ! Mais cette fois, en plus du parapluie et des chaussures imperméables (excellentes chaussures soit dit en passant, achetées chez Décathlon, rayon randonnée), je décidais de suivre un conseil qui m'a été donné par un lecteur Powercarp dans des commentaires précédents : acheter une combinaison de pluie. Alors comme je suis un poil radin, j'ai commencé à fouiner à droite à gauche et mon dévolu s'est porté sur une combinaison de pluie destinée aux motards, achetée chez Carrefour .... à 15 € ....alors ok, c'est pas de la super came, mais vue l'utilisation que j'en ai, ça suffira !!!

 

Me voila donc paré pour affronter les éléments qui devraient se déchainer en cette belle journée de Novembre ....heu, non, de Juin ! Dès mon arrivée, j'installais le parapluie ovale, solidement arrimé avec les sardines, pouvant par la suite protéger le matos pendant l'installation ... quelques gouttes feront leur apparition, mais rien de bien méchant ; les 4 montages sont au fond, 3 au large et 1 sur la bordure ... cette stratégie m'a plutôt bien réussi dernièrement, c'est donc plein de confiance que je rejoint le level à l'abri du parapluie.

 


 

Pourtant je regarderai les heures filer, la pluie s'abattre sur la toile de mon abri, le beau temps revenir, et tout cela sans aucune touche ... ça fait mal quand même !!!

A 17h je repositionnerait les montages, en profitant de l'occasion pour changer les billes ... mais honnêtement je n'y crois plus ....

Pourtant .... toujours sous le parapluie, même si la pluie a cessé depuis belle lurette, à lire le livre du jour, un départ pleine balle me fait sursauter !!! Hou pinaise, enfin !!!! Il est 19h et enfin un poisson vient me rendre visite .... je cavale en direction du rod -pod, empoigne la canne et pose la main gauche sur la bobine qui ne s’arrête pas de tourner dans un cliquetis infernal !!!! Piouffff mais quel départ !!!! Je ferre, et là, grosse déception ...dès la prise de contact j'ai conscience que ce n'est pas lourd ... voire même très léger ... je remonterai d'ailleurs le poisson manu militari, sans aucun rush capable de me reprendre du fil .... et un carpeau !!!!! Grrrrrrrr, quel dommage, j'avais tant espéré un bon poisson sur ce départ tant attendu et quasi inespéré !

 


 

D'un autre coté, la prise de ce carpeau, veut peut être dire que les cyprins sont enfin arrivés sur mon coup ??!! Je décide donc de replacer cette canne et de continuer l'attente.

Et j'attendrai ...... jusqu'à 21h, où je décide d'abandonner le combat, les carpes ont été plus fortes que moi .... ou peut être ai-je été mauvais ; en effet lorsque j'ai amorcé les coups les poissons sont assez vite arrivés et j'ai pu observé des fouilles a proximité des montages, mais, mis à part une toute petite touche à revenir, rien ne s'est passé ... je suis complètement passé au travers ...dommage... alors peut être une autre explication, lorsque j'ai remonté les lignes pour changer les billes, un ver de vase était fixé sur le plomb ... peut-être que les poissons étaient plus occupés à traquer les vers rouges que mes billes ???

Je décide donc de commencer par remonter la canne à gauche, celle qui explore la berge ... alors que je suis en train de ranger le bas de ligne, quelques bip émanent du rod-pod ... puis ça tire !!!! Second départ, espérons que ce soit plus imposant que le carpeau  ! Effectivement au ferrage ça semble être un poisson d'un calibre supérieur ... pourtant .... pourtant j'aurais aimé vous dire que ce fut un combat de dingue, technique, avec des rushes typique d'une commune taillée pour le combat, mais il n'en fut rien .... le poisson se laissera amener tranquillement sans opposer de résistance, à un moment je me suis demandé si ce n'était pas amour blanc ... ou encore un carpeau, ou une brème .... mais non, une jolie commune tout en longueur qui finira dans l'épuisette très rapidement !! Franchement décevant ... mais la maligne n'avait pas dit son dernier mot !!!

En effet, à partir du moment où elle s'est retrouvée sur le tapis, impossible de la faire tenir en place !!! La session photos fut d'une galère pas possible !!! J'ai du m'y reprendre à plusieurs fois avant d'avoir une photo potable !

 

 

La journée touche à sa fin, bientôt 22h, le matériel est rangé prêt pour la prochaine sortie !!!

 

 

La journée fut difficile, le temps bien sûr, mais ce calme au niveau des touches aura bien entamé mon capital confiance ... c'est donc un peu déprimé que je décide de rendre visite au Docteur Bes .... oui, quand j'ai besoin de me rassurer, de parler, je vais voir mon charlatan préféré.

 


 

De retour de voyage payé avec l'argent des carpistes, le docteur Bes allait pouvoir répondre à une question, qui, tout comme vous chers amis lecteurs, m'empêche de dormir : 

- Bonjour Docteur Bes, voila j'ai une question qui ....

- Bon avant toute chose, ici c'est comme dans les privés : tu payes tout de suite, et on voit après !

- Ha .... bon, bah voila vos 175 € ...heu vous acceptez les tickets resto ?

- pfffff, non, juste le cash ...aller maintenant pose ta question car la liste de mes patients s'allonge de jour en jour ...

- OK, voila, comment vous dire, j'aimerai impressionner ...

- ... une fille ?

- Mais non, Docteur arrêtez de m'interrompre ! Voilà je veux impressionner les autres pêcheurs sur Internet, intégrer une team pour avoir moi aussi un t-shirt avec un dessin moche fait sous paint dans le dos, je veux être sponsorisé, je veux être testeur pour n'importe quelle marque de bouillettes je m'en fout, bref, je veux être un cador de la pêche à la carpe, le caïd des berges, celui qui sera respecté et qui pourra dire ce qu'il veut sur tous les forums sans que l'on remette en cause ses capacités .... aidez moi docteur car vraiment c'est mon rêve !!!!

- Bon, effectivement mon petit Sébastien, c'est une question que l'on me pose souvent, et pour cela il n'y a qu'une solution : montrer des "big fish", "des steaks", des "thons" sur les forums de pêche ; tu noteras bien que je n'ai pas dit "pêcher des grosses carpes", non, j'ai bien dit "montrer" ...là est toute la subtilité .... et oui, en plus d'être beau comme un dieu, Dr Bes est subtil. 

Étant donné, que, comme la plupart des carpistes qui me posent cette question, tu n'est pas subtil, j'ai fait un montage te permettant de comprendre rapidement toutes les subtilités dont je te parle.

 

 

- Ainsi, au début je te conseille la méthode du truand de façon à piquer la curiosité des internautes, et enchainer ensuite par la méthode de la brute, attention cette méthode n'est pas simple, n'oublie pas de grimacer, montre que ce que tu as dans les bras, pèse plus lourd qu'un étron d'éléphant, n'hésite pas à faire dépasser la carpe du cadre de l’objectif, le poisson doit être tellement monstrueux que même avec un grand angle il ne rentre pas  !!!!!

 N'hésite pas, je dirais même que je te conseille de prendre le même poisson des 2 cotés, avec des fonds, des vêtements, et des angles de vue différents, ainsi dans ton album photos que tu montreras sur ton bel IPad que papa t'as offert , le même poisson t'offrira 7 photos que tu feras passer pour  7 carpes uniques, et si tu as un compagnon aussi gland que toi, vous pourrez vous échanger les poissons et ainsi faire 2 fois plus de photos !!!! 

Voila, si avec ça tu n'arrives pas à te faire sponsoriser par "shit boilies, les bouillettes au sable", je ne pourrais rien pour toi !

Mais le travail ne s’arrête pas là, car une fois sponsorisé, tu devras faire un travail de lobbying ... le terrain de jeu idéal c'est facebook, ajoute le plus de monde en amis, abreuve les de promos exceptionnelles sur des billes tout aussi exceptionnelles, dès qu'un gus demande des infos sur les billes du commerce, vite, vite tu dois répondre en disant que les billes du commerce c'est caca et que les bouillettes de la firme qui t'a sponso sont les meilleures ... enfin, quand tu auras compris que cette firme n'est pas forcement là pour te rincer gratos en appâts, bah tu te tireras en prenant soin de baver au maximum sur facebook et les forums ! ha, dernière chose ultra importante, n'oublie jamais, hô grand jamais de poser devant une belle banderole de ta marque !!!!! Voilà, tu as toutes les clés en main pour devenir le parfait beauf de la pêche à la carpe !

- Ho merci Dr Bes, vous êtes mon héros !!!!

 

 

;-)

seb

 

 

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags:

Le soleil, la pluie, les grenouilles et les carpes

Votez pour cet article:Je vote pour cet article20
Article de seb28 publié le 28 Mai 2012 à 12:13 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

 


 

Après un lundi placé sous le signe de la pluie, je me fait une joie de charger la voiture en ce dimanche sous un soleil radieux et un ciel d'un bleu pur et ce, même à 6h30 du mat' ... la journée s'annonce très belle ...enfin !!! après plus de deux mois de pluie et de temps maussade, ça fait vraiment du bien de gouter au soleil !

 


 

Je me dirige alors vers l'étang où je décide de m'installer au même poste que la dernière fois ; heureusement il n'y a encore personne, et c'est avec un plaisir non dissimulé que je commence l'installation. Compte tenu du carton réalisé en début de semaine à cet endroit (oui 5 départs dans la journée, c'est pour moi un carton !!) , je mise alors sur une stratégie quasi identique, en plaçant 3 cannes à 50 mètres, et une  à proximité de la digue.

Les montages sont tous équipés de sticks ou de sacs solubles et une trentaines de billes rejoignent le fond pour l'ensemble des 4 pièges !

Il est 7h00 passé, tout pêche, ça va dérouler c'est certain !!!

Pourtant la matinée sera d'un clame absolu, pas un bip ! La seul activité sera le passage de pèlerins à coté de l'étang grâce à qui je profiterai de chants religieux, à défaut du chant des détecteurs ...  bon, je dois avouer donner ma préférences au groupe suisse dont les chants étaient vraiment sympas ... bon les suissesses aussi auront eu ma préférence !!! Je m'égare ... la pêche, oui bon, bah rien de rien .... de plus, installé en plein soleil, je commencerai à cuire doucement mais surement dès 10h00 tout en devant supporter les grenouilles qui s'en donnent à cœur joie pour me casser les oreilles ...

 


 

Vers 13h, Sandra et les filles me feront la surprise de venir manger avec moi au bord de l'eau, pique nique improvisé, au soleil, sympa, une fois les sandwiches avalés les filles se mettent en chasse de grenouilles, qui, malheureusement pour Emilie et Marion, seront bien plus vivaces qu'attendu !!!

15h, je décide remplacer les appâts, et surtout de repositionner une canne, en effet, devant l'activité folle sur mon coup, je sacrifie une canne, pour la placer le long de la bordure de gauche, vous savez celle qui, lundi, me faisait de l’œil et dans laquelle je plaçais beaucoup d'espoirs ... et qui n'aura rien donné ??!!! Bon, et bien me revoilà parti à positionner mon montage à 2 mètres des roseaux ... je mettrai un peu de temps à envoyer le montage au bon endroit, en effet, j'ai repéré une tache bien dure au milieu des herbiers, il fallait donc que je ressente le fameux "toc" m'indiquant que j'étais positionné dessus ... et pour y arriver il m'aura fallu pas moins de 6 lancés ... devant ces essais répétés ma copine ne trouvera rien de mieux que de me charrier en me qualifiant de débutant ... alors là, j'avais deux solutions, soit faire semblant de trouver ça drôle, soit lui balancer le cobra au visage ..... bon, j'ai fait semblant de trouver ça drôle .... mais qu'elle ne recommence pas, sinon, c'est la rouste !!!!!! Niveau amorçage, du classique : pellets, frolic, billes et baby corn.

A 16h30 le soleil commence enfin à  se cacher derrière l'arbre au pied duquel je suis installé, ça fait du bien, surtout que c'est à ce moment que je me rends compte que mes bras, jambes, cou et nez sont devenus rouges écarlates, et que ça commence à faire mal ...bon a défaut d’attraper du poisson j'aurai attrapé des jolis coups de soleil .... mis à part cela, toujours rien de bien excitant du coté des carpes ... pffff ....ça commence à devenir désespérant, moi qui mettait de nombreux espoirs dans cette journée, je suis assez déçu ! Bon d'un autre coté, il fait tellement chaud ...de plus je pense que les carpes ont surement commencé à frayer ... et je suis bien loin des zones de frai !

Alors que je suis plongé en pleine lecture du bouquin du jour ("l’œil de la lune", suite du "livre sans nom", que je conseille à tous les fans de thriller déjanté et barré !) j’entends gronder le tonnerre au loin à ma droite, à l'est ... bon étant donné que le vent est orienté Nord-Ouest, il y a de bonnes chances que je passe au travers. A peine le tonnerre avait-il finit de signifier sa présence qu'un bip provenant de la canne située sur la bordure se faisait entendre ..... je  lève les yeux, ne m'excitant pas plus que ça, ne m'attendant à rien .... pourtant une demi-seconde plus tard, le hanger se retrouvait collé au blank de la canne, la bobine crachait du fil et le détecteur hurlait !!!!!!! HO OUIIIII !!!!! Départ sur le spot dur de la bordure !!! je le savais que c'était un spot à exploiter !!!!!!! C'est le cœur battant à tout rompre que je vais prendre contact avec le poisson qui file vers la pleine eau. Je suis heureux d'enfin combattre un poisson après avoir passé quasi une journée à transpirer sans rien faire .... je sens que ce n'est pas forcement lourd mais ça se bat bien, la gestion de la bagarre est parfaite, le poisson est bien contré lorsqu'il se rabat vers la berge pour rejoindre les roseaux, et finit dans mes bras.

 


 

Ah là je suis vraiment content, et me dis que j'ai bien fait de retirer une canne du rod-pod pour attaquer la bordure. Je repositionne le montage, nettoie l'épuisette et me pose à nouveau les fesses sur le level dans l'attente d'une nouvelle touche ...  bah oui, on est là pour rêver !

Et le rêve devient réalité lorsqu'à peine 20 mn plus tard, c'est encore vers la même canne que je me dirige pour à nouveau ferrer un poisson trop intrépide !!!! Second départ !!!!! Là c'est l'overdose ! 2 départs en un peu plus de 30 mn, alors que j'attends sans rien voir depuis 7h00 du mat' ! Ouf, ça fait du bien ; là aussi le combat n'est pas tout en force, mais plutôt nerveux, et contrairement au poisson précédent, cette carpe ne prend pas le large et préfère essayer de se réfugier dans les obstacles que lui offre la bordure ! Sympa ! Une fois sur le tapis je me rends compte que le poisson, du moins ses nageoires présentent une singularité ; en effet sa caudale et sa dorsale sont complétement rognées !!!

 


 

Le tonnerre commence à se rapprocher avec son cortège de nuages noirs .... rolalalalala, j’espère toujours passer à coté, mais c'est assez mal engagé ! Quoiqu'il en soit, la canne est replacé à l'identique, à nouveau après une bonne dizaine de tentatives, sous les rires moqueurs de pêcheurs installés pas loin .... je m'en fiche, pour le moment j'ai fait deux poissons et eux sont encore à attendre de voir les flotteurs s'enfoncer ... et ce ne sera pas aujourd'hui qu'ils pourront ramener une truite dans le congélateur .... ralalalalala, vraiment j'ai du mal à comprendre cet acharnement à vouloir toper des truites, même 15 jours après le dernier lâcher ...

Bref, me voila à nouveau à guetter le hanger de la canne fraichement replacée, et à également guetter le ciel qui s'assombrit de minute en minute ... ce serait quand même la poisse de se choper la flotte après une journée entière de quasi canicule, et surtout sans avoir pris le parapluie (franchement vous auriez pris le parapluie alors que le ciel est bleu et qu'il fait déjà 15° quand vous vous levez ?????), et puis je pense qu'après la pêche de lundi dernier, j'ai eu ma dose de pluie pour au moins  6 mois ....

Le ciel est désormais noir, le tonnerre se fait de plus en plus présent et moi de moins en moins le malin, mais il ne pleut toujours pas .... j'espère, j'espère ..... et c'est un tout autre espoir qui est récompensé par un troisième départ, plus lent que les précédents ; je ferre, laisse le poisson filer quelques secondes tout en resserrant progressivement le frein, suite à une pause dans les assauts de la carpe, je commence à pomper, du moins j'essaye, puisque au bout de quelques secondes, un rush des plus violent fait passer ma canne de la verticale à l'horizontale en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! Là c'est certain, c'est un gabarit supérieur qui se trouve pendu à l'hameçon !!! Le combat sera long et brutal, le poisson, malgré un frein serré assez fort, continuera à me reprendre le fil difficilement gagné régulièrement ! Je suis aux anges, un combat comme je les aime, avec un adversaire qui m'en fait voir de toutes couleurs, et avec mes petites cannes en 10' c'est vraiment l'éclate !

Et c'est une belle commune qui finit par rendre les armes ...

 


 

Le temps de faire les photos et de remettre ma captive à l'eau, les premières gouttes tombent, les éclairs font leur apparition .... super .... bon, j'essaye de mettre à l’abri sous l'arbre le matériel et replace une nouvelle fois le montage (en seulement 3 essais cette fois !!! oui, je suis une bête !!!), la pluie est devenu tellement forte, que je ne prends même pas le temps de mettre le hanger en place, le fil est à peine tendu, le tout posé sur le détecteur ... on verra bien ....

Et là pendant 30 minutes je subirai l'orage de plein fouet : pluie, vent, éclairs, tonnerre .... je suis trempé et je prie pour ne pas avoir de départ à ce moment ...c'est quand même un comble !!!! 

Alors que je suis sous mon arbre en train de pester et grommeler contre ce temps de crotte, une série de bip me fait comprendre que la journée n'est pas finie, et oui, 4 ème départ sur la même canne ! alors que celles sur le rod-pod n'ont donné aucun signe d'activité, c'est festival sur la canne mise en début d'après-midi, quasi en désespoir de cause, sur la bordure !!!

Là aussi, dès le début, au ferrage, je sens que le gabarit est intéressant, un gros combat sous la pluie s'annonce !!! Et ce fut le cas !!! Très grosse baston, au milieu des éclairs et des coups de tonnerre ... je ne fais pas le malin et garde au maximum le scion au ras de l'eau ... dans la lutte la carpe m'embarquera sans que je ne puisse rien faire au beau milieu des 3 lignes des cannes restées sur le rod pod ! après quelques acrobaties et avoir mis à contribution mes talents de couturière la bannière est libre, et je peux continuer le combat que j'essaye d’abréger en musclant ma technique, mais le poisson ne l'entend pas de cette oreille et me fait comprendre que ça ne sert a rien de pomper plus fort, en me reprenant régulièrement des mètres de fil !!!! A un moment, la carpe sera même à deux doigts de finir dans l'épuisette avant que dans un rush de folie elle ne s'éloigne à nouveau vers le large !

Je suis trempé, je ne vois pas la fin du combat et commence à redouter la terrible décroche qui serait vraiment malvenue ! A défaut d'y aller en force je décide alors de combattre en douceur, de laisser travailler au maximum la canne, donnant régulièrement du fil en espérant que cette miroir (puisqu'au moment du "quasi épuisage", j'ai vu que c'était une jolie miroir) se fatigue toute seule en multipliant les rushes ... Et plus de 20 mn après le premier bip du détecteur la voila qui arrive couchée sur la flanc à proximité de l'épuisette ....elle est dedans, je ne peux m’empêcher de laisser sortir un cri rageur de victoire !!!!! Surement mon coté primate qui prend enfin le dessus !!!

Par contre je suis assez embêté, car avec cette pluie, impossible de sortit l'APN sans risquer de le flinguer, je décide alors de mettre le poisson dans un sac, et attendrai la fin de l'orage pour faire les photos. En attendant, je replacerai les 4 montages en espérant secrètement que la série ne s’arrêtera pas là !!!

La pluie cesse enfin, le ciel bleu revient, le matériel est imbibé d'eau, mes vêtements pèsent 10 kg, gorgés d'eau, mais ce n'est pas grave, c'est avec le sourire que je vais chercher le sac afin de faire enfin la photo !

 


 

Je resterai jusqu'a 21h, mais le moment de folie est malheureusement terminé, et plus rien ne viendra déranger les grenouilles qui se sont remises à croasser de plus belle.

Encore une journée forte en émotions, à l'issue de laquelle je reviendrai avec de belles photos, des beaux coups de soleil et l'ensemble du matos complètement trempé !

Vivement la prochaine journée de pêche !!!!!!!

 

 

 
 
 
seb.

 

 

 

 

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 10 commentaires
Tags:

I'm singing in the rain !!!!

Votez pour cet article:Je vote pour cet article22
Article de seb28 publié le 22 Mai 2012 à 14:03 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

En emmenant Marion à l'école ce lundi matin, je me suis dit que j'avais bien fait de préparer le matos la vieille, en effet, le temps est certes maussade, mais pas de flotte ... d'autant plus qu'à la météo ils prévoient de faibles pluies accompagnée d'un vent de N/O pas trop important, ça devrait le faire ! En plus j'en ai profité pour réimperméabiliser les coutures du parapluie ovale.

Il est 8h30, je fonce me changer et m’apprête à sortir le matériel et charger la voiture lorsque la pluie fait son apparition, et de façon soutenue ... grrrr ça commence bien .... j'attendrai une petite vingtaine de minutes que le temps soit un poil plus clément, pour enfin mettre cannes, sceaux et autres sacs dans la voiture.

Le temps d'arriver à l'étang que la pluie s'est remise à tomber ... faiblement, mais ce n'est pas grave, je ne renonce pas, sous le parapluie je serai prêt à affronter les éléments.

 


 

L'installation se fait en douceur et de façon réfléchie, ainsi je préparerai un coup à 40-50m du bord, où j'ai repéré 2 discrets marsouinages, et ce à la bille épicée, ensuite un montage pêchera le long de la digue à coté de laquelle je suis installé (bille parfum huitre) et enfin, mon dernier montage explorera la bordure de gauche à ras des herbiers, roseaux, arbuste ... je mise beaucoup sur ce dernier positionnement !

Les trois premières cannes sont assez rapidement en  place, pour celle à ras de la bordure, je prends le temps de préparer un amorçage constitué de pellets de différentes tailles, billes, baby-corn et frolic, le tout envoyé directement à la pelle sur le coup à 2 mètres du bord.

Nous y sommes, il est 10h et tout pêche ; tout serai parfait si ce n'est la pluie qui s'est remise à tomber, mais surtout de façon bien plus soutenue ... et puis ce vent ! Nous sommes bien loin d'un léger vent et de pluies éparses !!!! je sens que la journée va être difficile.

Pourtant à peine une heure après m'être installé, le détecteur d'une des 2 cannes postées droit devant donne de la voix, mais le temps d'arriver au rod pod, la bobine a stoppé sa rotation et le hanger a repris sa position initiale ... dommage, mais ça laisse espérer un peu d'activité ! Je retourne me mettre à l’abri sous le parapluie, et me rends compte qu'un seul aller-retour aux cannes (30 sec max ...) a suffit à rendre mes vêtements complètement trempés !!! Et compte tenu du vent et de l’humidité ambiante, je ne vois pas comment ça pourrait sécher !

A nouveau sous mon parapluie, donc, j'en profite pour confectionner des sticks solubles et des bas lignes déjà eschés ... imaginez juste la galère pour manipuler des matériaux solubles avec les mains trempées ... bref, je me débrouille quand même pour préparer 4 montages prêts à pêcher

A peine une heure plus tard, un bip se fait entendre par dessus le bruit des gouttes qui martèlent la toile du parapluie .... je mets ce bip isolé sur le compte du vent, pourtant, à peine le temps  de retourner à ma lecture que le départ est annoncé !!!! Un bon gros et furieux départ, c'est parti, je bondis hors de mon abri et me rue vers la canne qui déroule, encore le spot aux épices en face de moi, le ferrage a pour conséquence une réponse de pure violence : second run de 5 grosses secondes ! Je peux commencer à travailler le poisson, le combat est rugueux, je suis régulièrement obligé de rendre du fil sous les assauts répétés d'une carpe qui au bout de 10 mn parait infatigable ! Même à la fin du combat elle puisera dans ses dernières forces pour ressortir deux fois de l'épuisette! Mais ça y est, elle est enfin au fond, je suis littéralement trempé jusqu'aux os, heureux de cette belle bataille qui arrive assez tôt dans la journée,je fonce faire les photos de cette belle commune.

 


 

Heureusement que j'ai des montages d'avance, ainsi le montage est repositionné quasi à l'identique, quasi, car avec le vent il est clairement impossible d'avoir des positionnements ultra précis, et puis avec le stick soluble, un seul essai  est autorisé !!!!

Me voilà à attendre à nouveau à l'abri du parapluie qui commence à souffrir sous les attaques incessantes du vent et de la pluie qui ne faiblit pas ... en ce qui me concerne, il est à peine 13h et je suis déjà congelé et trempé ... dire que nous sommes le 21 mai, c'est désespérant !

Pourtant le désespoir sera de courte durée, ou du moins sera allégé, puisque cette fois c'est le montage positionné au ras de la digue qui s'envole ! Me voila reparti sous la pluie combattre ma seconde invitée, c'est moins furieux que le poisson précédent mais ça tire, la bagarre est belle, je suis souvent obligé de m’essuyer le visage trempé par par les trombes d'eau, le combat est vraiment sympa, et le mot combat prend vraiment tout son sens dans cette situation ; d'autant plus qu'après 10 mn de joute c'est à nouveau les billes épicées qui font une victime ! Ainsi en plein travail avec le second poisson de la journée, un troisième run franc se fait entendre .... Argh !! 2 poissons en même temps, ça va être tendu à gérer .... c'est avec la canne courbée dans la main droite que je vais ferrer ma nouvelle visiteuse, de la main gauche, je repose la canne sur le rod-pod, resserre légèrement le frein, et retourne tenter de gagner la lutte déjà engagée .... pour enfin y parvenir il me faudra encore 10 bonnes minutes ! Ouf, la voila au fond de l'épuisette, une miroir qui se retrouve très vite sur le tapis, d'ailleurs je l'emprisonne du mieux possible et me rue pour prendre contact avec ce troisième poisson .... qui m'attend, sagement, pendu à mon montage ! J'ai de la chance ! A nouveau un beau combat et ce sont 2 poissons qui trônent sur le tapis !

 

Les photos sont faites, les poissons remis à l'eau, je suis très heureux de ce joli doublé, je me félicite (oui, oui, j'aime me féliciter, c'est comme ça, il y a des moments même où je m'impressionne !!! :-)) d'avoir préparé les montages d'avance ... tout est donc remis en action très rapidement.

Avec toutes ces histoires, je suis resté une bonne demi-heure sous la pluie, et je suis dans un état lamentable, je commence à greloter et la pluie ne faiblit pas, le vent continue de souffler, je dois reconnaitre que c'est dur, mais bon, je suis là, les poissons sont coopératifs, je reste, on insiste !!!!

Bien m'en a pris, puisqu'un 4ème départ arrivera en milieu d'après midi, à nouveau sur le spot aux billes épicées ... les marsouinages ne m'auront pas induit en erreur, les carpes étaient bien là.

C'est une lutte pleine de fureur, pas énormément technique mais qui me fait oublier le temps d'un instant les conditions exécrables de pêche.

A nouveau une miroir, bien énervée, qui m'en fera voir de toutes les couleurs au moment de la photo, multipliant cabrioles et autres glissades.

 


 

Puis c'est le calme plat, du moins en ce qui concerne les poissons, je devrai attendre 19h pour voir la bobine d'un des emblem se remettre à tourner, et le détecteur siffler. C'est pour la seconde fois à ras de la digue qu'un poisson se fait piquer ...du moins temporairement, puisque je ferrerai dans le vide ..... je profite de cet échec pour mettre fin à cette journée de calvaire.

C'est encore sous une pluie battante que je range, avec toutes les peines du monde, le matériel et retourne profiter de ma salle de bains et de son eau chaude !!!!!

 


 

Avec un peu de recul, c'est une belle journée de pêche, 5 runs, 4 poissons, une tirette ... j'aurais aimé rester un peu plus tard, mais c'était risquer de choper la crève ... je me ferai une bonne grosse journée la semaine prochaine, en espérant que les carpes seront aussi avenantes et prêtes à me faire partager leur hargne et puissance .... et surtout j’espère que le soleil sera enfin de la partie !

seb

 

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 10 commentaires
Tags:

31 pages  «3 4 5 6 7 8 9 10 11»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
seb28
Google
Domaine des Carpes Sauvages