Accueil PowerCarp
2633 articles 625 blogs
17963 photos 1398 albums
20 enduros 11 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - Blog Carpe 91 La pêche ma passion - page 5

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

2 années de pêche en 2 articles 1°partie

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de chnv10 publié le 24 Octobre 2011 à 02:00 dans le blog Blog Carpe 91 La pêche ma passion
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Voici donc en quelques lignes mes deux dernières années de pêche

 

Eté 2009

 

Je reprends donc en 2009 c’est l’été ma famille et moi somme parti 1 semaine à la pêche, le lieu je ne peux le dévoiler c’est un des petits paradis que je connais. Donc c’est le top un Big plan d’eau tout en longueur avec des passages pas très large et des plus grandes étendues, ce plan d’eau est plusieurs fois centenaires et quasi inaccessible. Les carpes qui y habitent sont de souche, sauvage et jamais piqué. Les rares carpistes qui y pêche parlent de linéaire monstrueuses mais qu’on ne pique jamais. Toute sorte de nourriture abonde sur le plan d’eau et il est très difficile d’intéresser les carpes à mordre du moins les grosses. Les planques ne manquent pas non plus, partout des plaques de nénuphars, des recoins avec des branches qui trempent dans l’eau bref le paradis je vous dis ( 80 % du plan d’eau inaccessible = 60 hectares incroyable non ).

 

 

 

 

 

 

 

 

    

                                     

 Maintenant je vous laisse découvrir les photos de cette session

 

               

 

                                                                    Quelques Carpes

 

   

                                          Beaucoup de petites communes sauvages bien puissantes

  

 

   

 

 

                                                                                              Trop bien ce plan d'eau pour les vacances!!!

Ce fut une bonne session même si effectivement nous avons ma femme et moi avons fait pas mal de petites carpes et beaucoup de brèmes énormes, petites carpes mais de toute beauté et beaucoup de punch j’airais bien aimé combattre une plus grosse. Mais effectivement elles semblaient beaucoup plus difficiles à convaincre, certainement beaucoup plus méfiante aussi. Pourtant coté appâts j’avais mis de l’amorce avec des pellets et du maïs, j’ai un peu galéré car  de la berge c’est pas facile même si je pêchais pas très loin.  J’ai également mis mes billes habituelles. Mais c’est pas grave je reviendrai ( été 2011 )

Le seul hic de cette session est que j’ai cassé une canne lors d'une fausse manoeuvre avec une brème, mais bon y a pire comme galère.

 

Le plus c’est que maintenant ma femme pêche aussi, de temps en temps seulement mais c’est bien cool quand même.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            

 

                                               *****************************************

 

Novembre 2009

 

Pour la dernière pêche de l’année j’invite mon pote Stef pour une nuit prêt de chez moi sur ce plan d’eau ou je vais régulièrement. Nous sommes le 28 novembre 2009 il fait froid et il pleut assez fortement mais par intermittence quand même heureusement. Nous nous installons donc pour une nuit de pêche. Connaissant maintenant bien l’étang je propose à Stef de ce posé sur le poste que j’occupe habituellement, je lui indique ou poser les montages et tout et tout le bon pote quoi. Heu non pas et tout et tout vous trompez pas surtout. Bref la nuit avance et la pluie bat son plein nous sommes chacun dans notre voiture au bord de l’eau à attendre le premier départ. Vers 1h00 ça y ait c’est parti je serais le premier à dérouler, ce sera une petite miroir qui n’offrira pas trop de résistance mais bon ça fait toujours plaisir. Je la mais dans le filet et décide d’aller me recoucher et la : C’est la merde j’ai fermé la centralisation de la caisse et laissé les clés sur le contact. Et comme je dors à l’arrière de mon fourgon bat ça ne décentralise pas la voiture quand on sort par les portent arrières. C’est  très con mais c’est comme ça. Donc me voilà dehors sous la flotte, Stef lui rigole mais est bien obligé de me prêter sa voiture pour que j’aille chercher un double de clé. Voilà pour l’anecdote de cette sortie. Mais il sera récompensé de son geste et pour ce qu’il a vécu en pleine nuit sous la flotte de novembre et ce pendant 1 heure. Tout seul dans le noir.

 

 

 

 

 

Il bat son record avec cette magnifique carpe de 22kg, là j’avoue  suis un peu dèg…mais il là mérite bien sa mémère.

 

 

                                 

                                                                   il est au ange le STEF !!!

  

                                             

 

                                                 ***************************************

 

 

L’année 2010 sera exempte de sortie à la pêche donc on enchaîne sur  Les capots de début 2011

 

 quelques photos prises lors des mes 2 / 3sorties

 

                                                   En début d'année la pêche en étang ne donnera rien

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             

                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

                                                                    

 

 

                                                           

En canal non plus d'ailleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                 Seule

 

 

 

          

 

                                                                   la nature sera plus généreuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Le majesteux cygne ce promène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La grenouille prend un bain de soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     le moineau ??  y surveille !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                Le cormoran sèche ses ailes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et le canneton découvre son futur domaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                      

 

 

 

 

  

 

 

 

                                                                 A défault de carpes

 

                                               *********************************************

 

Juin 2011     

Avec stef nous sommes sortis faire un Week-end  dans un étang privé, un plan d’eau bien agréable avec un proprio bien cool aussi avec des prix fort corrects. Le hic est que quand on connaît pas bas c’est chiant. On a donc réservé 2 postes sur 4 restants et donc comme je disais quant on connaît pas…

Les postes n’étaient pas top pour pêcher, des postes  en pleine eau  il y avait bien 2 petites îles mais c’était la zone du poste à mon coté.

 

 

 

  Nous avons quand même fait une commune chacun et Stef en a loupé une seconde. Ils y a trop de poste par rapport à la taille de l’étang et seulement 4 ou 5 de valable à mon sens. Mais le privé c’est vraiment pas mon truc. 

 

 

 

 

 

       Ma première carpe depuis bien longtemps.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                           

 

        

   Stef aussi a tiré son épingle du jeu

 

il y avait du potentiel sur ce plan d'eau  sur d'autres postes,  mais ça ne vaut pas un bon plan d'eau bien sauvage                   

 

 

          ( fin de la première partie )

 

&nbs

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags:

2 ans plus tard

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de chnv10 publié le 23 Octobre 2011 à 12:55 dans le blog Blog Carpe 91 La pêche ma passion
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Me revoilà après une longue interruption

 

Amis bloggeurs, bonjour

 

Cela fait maintenant plus de 2 ans que je n’ai plus écrit sur Powercarp, partagé entre un raz le bol d’écrire et une situation professionnelle instable qui a duré plus d’une année avec en finalité un déménagement à la clé. Maintenant que la situation est de nouveau « normale » je peux me consacrer à mon plaisir : La pêche

 

Cependant j’ai toujours plus ou moins  suivi  les articles des plus assidu d’entre vous :

 

LaMagie, Dadou, seb28, couzchain ( félicitation pour vos résultats en championnat ) carpo91, MacoCapa ( félicitation pour ce que tu as mis en place Club T.O.P 77 ) et d’autre bien sur.

 

Après avoir passé 3 années dans le 28, ou j’y ai découvert de chouettes plans d’eau, me voici maintenant dans le 80. Ce département « la somme » riche en eau offre je pense de belle perspective de pêche.  Principalement habité par des pêcheurs de carnassier dus aux nombreux marais abritant je pense d’énormes brochets, sandres et bien sur des carpes. Je découvrirai tout cela au fur et à mesure de mes sorties.

 

Malgré tout j’ai eu l’occasion de sortir 4 ou 5 fois cette saison, mais là reprise est difficile avec plusieurs capots à la clé : Perte des automatismes et surtout toute une prospection a mettre en place afin de mieux connaître ce département  et les  « bons coins ».

 

Mais bon dieu que ça fait du bien de ce retrouver au bord de l’eau derrière ses cannes à attendre le BIPPPPP.

 

Le week-end dernier je suis sorti faire une petite session de 48h sur un petit plan d’eau proche d’où j’habite. Environ 1.5 hectares avec 1 à 2 mètres de fond. Le hic c’est que le plan d’eau se situe en ville avec tous les désagréments que cela comporte : Du bruit, pas mal de pêcheurs à la  ligne et carnassier ( j’étais le seul carpiste sur le plan d’eau ) et des jeunes qui squatte le soir cannette à la main pétard au bec et casquette sur le crane LOL.

                                      

Nous sommes donc le vendredi soir 18h00 me voici sur le plan d’eau que j’ai prospecté la veille, le poste retenu est libre, il s’agit d’un poste qui donne sur la seule parcelle sauvage de l’étang. Environ 50m de berge en face qui à coup sur abrite des carpes. Assez rapidement tout est en place : biwi, couchage, etc…. Il ne reste plus qu’à positionner mes montages. 3 cannes  donc à environ 5 à 10m de la berge d’en face  eschée avec des billes SK30 et 1 avec des billes moules/écrevisses ( mes préférés )  en pleine eau, tous les montages seront accompagnés d’une quinzaines de billes. Il est 19h00  et enfin « ça pêcheeee ».

La chaleur n’est pas vraiment au rendez-vous donc je rentre vite à l’abris et j’en profite pour faire une petite revue de paquetage. La tête dans les montages, hameçons, tresse ect… quand arrive le Bipppp tant attendu. Un peu perturbé par ce départ aussi rapide que soudain ( il est 19h45 )

Je sors de mon biwi en chaussette et la :  vision d’horreur :  ma canne est sortie du rod tellement le départ fut violent, le Sion dans le vide la canne n’est plus tenu que par le pommeau heureusement que j’arriverai à temps.  J’ai vraiment perdu les automatismes le frein du moulin était quasiment bloqué. Enfin bref la carpe est au bout de la ligne et c’est bien là l’essentiel, le combat s’engage, la puissance de la carpe ce fait sentir direct, les rushs sont là pour me confirmer un beau poisson à venir j’espère. Le combat dur et dur encore maintenant il fait nuit et bien sur pas de frontal sur la tête heureusement que c’est la pleine lune et que celle-ci m’offre un peu de sa lumière. Après quelques trop bonne minute de combat la belle décide de capituler et vient gentiment rentrer dans l’épuisette. C’est une magnifique carpe commune qui apparaît devant mes yeux  bien massive et surtout pas abîmée. 

                                                                   QUE DU BONHEUR !

 

 

   

                                       Après la séance photos la belle repart pour un repos bien mérité.

 

                                                                         

                                                                                                                                                                                                                        

Pour ma part je  repositionne ma ligne au même endroit avec toujours 15/20 billes autour. La joie est bien présente cela faisait longtemps que j’attendais ça car même si j’ai eu l’occasion de sortir quelques petites carpes un beau spécimen ça fait toujours plaisir.La nuit avance et je profite de la house music du bar qui est à une centaines de mètres de mon biwi et également des bavardages de ceux qui sortent fumer leur clope, mais ça ne me dérange guère tant qu’ils viennent pas me faire chier et puis il en faut pour tous les goûts. Vers 1h00 du mat nouveau départ même canne et même violence, je sort rapidement de mon duvet pour prendre les choses en main. Le combat démarre à peine et déjà 1 premier problème , la carpe à pris mes 2 autres lignes dans sa fuite et maintenant j’ai 3 cannes qui déroule avec 1 seul poisson. Je coupe rapidement le son des bippeurs car je ne souhaite pas attirer les gars du bar qui son déjà bien bien chaud. Tant bien que mal je me débat avec ma carpe prise dans les lignes, les moulinets lâches du fil puis s’arrête puis redémarre, à ce moment là je sais que je vais ramener une pelote de fil et peut être perdre ma prise. Le combat dur et petit à petit la carpe ce rapproche, arrivé au bord je la vois remonter en surface. Il s’agit d’une seconde commune aussi massive que la première le hic est quelle est prise dans les fils de mes autres cannes et je n’arrive pas à la rentrer dans l’épuisette ;  la carpe s’impatiente et repart de plus belle, je m’efforce de la tenir et de la rentrer dans l’épuisette  mais le nœud géant qu’elle a créer m’en empêche je suis même à 2 doigt de couper le fil. Finalement je relâche un peu de fil de mes 2 autres cannes  et je parviens enfin à choper la carpe et le gros nœud qui l’accompagne. je pousse alors un gros OUFFF de soulagement car la carpe est enfin dans l’épuisette.

  

Je la libère du montage qui la piqué et la met dans un sac de conservation quelques minutes pour qu’elle ce repose tranquillement avant la séance photo. En attendant j’essaye de démêler  les nœuds mais je vais vite me rendre compte que c’est impossible et en 2 coup de ciseaux voilà c’est démêlé, j’ai perdu 2x60m de fil environ ( c’est super long à ramener sur la berge à la main ) après une bonne heure pour tout remettre en état mes lignes sont de nouveau à l’eau, j’en profite alors pour me coucher et dormir un peu.  Vers 9h30 sous le soleil me voici qui me réveille heureux de la nuit passé, tout est resté calme après le rafus occasionné par ma dernière prise. Le plan d’eau est saturé de pêcheur, 1 de chaque coté de mes montages, mais je suis tellement content de mes 2 carpes que rien ne peut plus me déranger. Je sent bien que la session va devenir compliqué et j’hésite même à plier, mais le soleil radieux et le bien être que j’éprouve à être au bord de l’eau finalement me feront resté jusqu’au dimanche. Et mon sentiment était bon puisque je n’ai plus déroulé du WE. En tout cas j’ai vraiment passé un super moment au bord de l’eau, discuté avec pleins de pêcheurs super sympathique surtout celui qui m’a apporté un petit café dimanche matin,          

                                     comme quoi tous les pêcheurs peuvent trouver un terrain d’entente.

                                             

                                                                 Vivement la prochaine sortie 

Thème: Pêche de nuit | Département: Somme (80) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags:

La relève...

Votez pour cet article:Je vote pour cet article19
Article de chnv10 publié le 2 Juin 2009 à 22:05 dans le blog Blog Carpe 91 La pêche ma passion
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Jeudi 21 Mai après midi nous décidons d’aller faire un petit tour à la pêche sur un plan d’eau près de la maison.

Pêche à la ligne pour ma chérie et Tom mon petit gars, et s’ils me chopent un vif, bah pêche au vif pour moi. Même le chien est de la partie, il est imposant et tout fou mais bon il a le droit aussi de profiter de cette belle journée.

Le plan d’eau est bondé de monde (jour férié et météo clémente oblige) mais nous réussissons quand même à nous trouvé un petit endroit bien tranquille. Rapidement les lignes sont à l’eau, amorçage du poste et canne à la main l’attente commence.

En attendant-je monte un petit lancer avec une cuillère ( Mepps N° 2 pour les connaisseurs) et me voilà parti à la chasse au carnassier (ça faisait super longtemps). D’ailleurs je vais m’y remettre un peu par-ci par-là car j’aime bien aussi ce type de pêche et ça me changera un peu de Dame carpe.

La pêche au coup ne donne malheureusement pas grand-chose et rapidement Tom me rejoint, et là bien sur vous connaissez les enfants : « papa je peux essayer ? ».

Bah si tu veux pourquoi pas (j’y pensais depuis un moment mais là il me prend de cour), bon tu tiens la canne surtout tu ne la lâche pas et ceux quoi qu’il arrive ! « D’accord papa ».

1° leçon : Tu prends la canne comme ça, tu tiens le fil, tu ouvre le pick up, et tu lances…

Tu fermes le pick up et tu ne moulines pas trop trop vite. Il m’a surpris car pour la première fois il c’est super bien débrouiller (attentif et très intéressé). Après une trentaine de lancer il me demande à partir un peu plus loin (ça lui plait bien la cuillère), je lui dis de faire attention et d’appeler s’il y a des soucis. « Ok papa » (il est bien plus bavard que ça je vous rassure mais là je vous épargne) Le voilà donc parti et j’avoue que ça fait bizarre de les voir grandir si vite, et nous de vieillir si vite.

Ma chérie quant à elle désespère, pas un gardon en vu, pas une touche : "En gros les joies de la pêche quoi Mdrrr !!!"

Le chien lui est tout fou il aboie tout ce qu’il peut et cour partout, il s’éclate quoi…

Après une vingtaine de minutes je pars rejoindre Tom car pas d’appel c’est étrange, pas un (enmélage), humm ça m’étonne. A mi-chemin j’entends une voix : « Papa vient vite » ha je me disais bien que s’étais bizarre. «  Mais Papa viteee, mais viens » et la je me dis, non c’est pas possible, il pas attrapé quelque chose quand même ? Je cours le rejoindre et je le vois en plein combat, la canne plie et le frein lâche du fil par à coup, je l’aide un peu car c’est bien un brochet qui a attaqué la cuillère, après quelques conseils il réussit à le ramener à la berge et je réussi à le saisir. Celui-ci n’est pas très gros 30/35cm mais vous imaginez la joie de mon fils et ma fierté. Il c’est franchement bien débrouillé et c’est naturellement tout fier qu’il nous présente son premier Brochet. Habitué à me voir faire avec les carpes il descend dans l’eau et relâche sa prise qui repart comme une balle.  

  

              Mon premier Brochet lors de mon initiation à la cuillère le jeudi 21 mai

 

              

          « No Kill bien sur !!! »

                                                                                               BRAVO  au futur carpiste

Thème: Passion de la carpe | Département: Eure et Loir (28) Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags:

Trévoix une jolie session

Votez pour cet article:Je vote pour cet article16
Article de chnv10 publié le 22 Mai 2009 à 11:35 dans le blog Blog Carpe 91 La pêche ma passion
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Le 15 mai sur Trévoix

 

Cette fois c’est seul que je pars à la pêche 4 nuits qui je l’espère seront plus productives que celle de Ploërmel.

J’arrive le vendredi soir et cette fois pas un pêcheur, le parking est désert. Direction mon poste habituelle, celui-ci est libre mais des cafards sont passés par-là. Bref je vous passe les détails vous les connaissez (la poubelle des enculés).

Je monte en priorité mon abri car le météo n’est pas très bonne voir même hostile, pluie et vent viennent masquer le beau soleil qui ne souhaite que percer. Personnellement je préfèrerai des bonnes averses puis du soleil, mais bon la météo fait ce quelle veut.

 

 

 

 

 

Des couleurs d'automne pour ce magnifique plan d’eau, une météo qui s’annonce difficile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La soirée est arrivée et tout mon petit matériel est posé, sur les mêmes spots que d’habitude :

 

-         1 canne à droite toutes avec des billes Moule/Ecrevisse

-         2 cannes en face Moule/Ecrevisse et Saumon

-         1 canne sur la gauche Fruit suprême

 

Il est l’heure de la gamelle et c’est au bord de l’eau que tout se passe (trop top) mais tout en mangeant-je remarque que c’est le calme plat, rien ne bouge sur l’étang mis à part les foulques, les cygnes et les oies à cette époque. La nuit se passe dans le calme et je dors comme un bébé. Vers 7h00 après avoir pris un café et mettre remis au chaud dans mon duvet le premier départ ce fait entendre, rapidement je descends sur le poste pour prendre contact avec un poisson fort joli et bien combatif.

 

 

    Une jolie commune de bon matin

 

La journée du samedi se passe sous la pluie parfois douce parfois battante autant dire que j’ai battu des records de sieste. Seul le dimanche matin vers 9h00 ma centrale m’indique un nouveau départ, même canne celle de droite. Je me rends sur mon poste et 2° poissons,

 

 

 

 

 

également de petite taille mais bien agréable à combattre même sous la pluie.

 

 

 

Les départs se font le matin et une fois encore ce lundi vers 5h00 départs canne de droite, et toujours une carpe de petite taille. Cette nuit de gros plouf du coté de la réserve me font penser qu’il est probable que la fraie commence ou recommence.

                    

En journée toujours rien, je décide donc pour la dernière nuit de concentrer ma pêche cotée droit puisque c’est là que tout semble ce passer. Je place mes lignes dans les proches alentour de mon spot et plus qu’à attendre…

La nuit est calme jusque 4h00 ou premier départ sur une des 2 cannes proches de mon spot, je descends et en arrivant  c’est une touche de retour. Je retends doucement mon fil et attend mais plus rien ne se passe. Un peu Dég… je remonte et me renfile dans mon duvet. Le sommeil me reprend quand ma centrale se met à chanter, je fonce mais en arrivant plus rien le swinger est en l’air mais ça ne tire plus. Arff je laisse en l’état et remonte me coucher. Peu de temps après nouveau départ et cette fois c’est dans la poche, encore une modeste belle mais toutefois bien agréable à combattre comme toujours.

 J'aurais du opté plutôt pour cette stratégie qui c’est avéré payante pour cette nuit, un nouveau départ vient conclure cette super sortie.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré mon dégoût au vu du poste en arrivant je repars content de cette sortie en attendant la prochaine.

 

 

                                                                                  Ennemie jurée

Thème: Sessions de pêche | Département: Eure et Loir (28) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags:

24 pages  «1 2 3 4 5 6 7 8 9»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2018 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
chnv10
Google
Domaine des Carpes Sauvages