Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17970 photos 1403 albums
7 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag seb28

Articles de pêche de la carpe associés au tag seb28

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag seb28

surpriiiiise !!!!

Votez pour cet article:Je vote pour cet article18
Article de seb28 publié le 2 Août 2011 à 17:39 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email


Lundi 1er Aout, au bord de l'eau au petit matin, je suis seul, les yeux encore embrumés par le manque de sommeil, le soleil commence à pointer le bout de son nez, et c'est avec un sentiment de bien-être et de zenitude totale que j'installe le matériel.

 


 

Il y a des jours, où,  je ne sais pas pourquoi, j'ai envie de bien faire, alors avant de placer les montages, j'installe mon repère grâce auquel j'ajusterai les lancers et amorcerai au plus juste.

Les montages sont au fond de l'eau, tous équipés de billes épices, que je trouve étonnamment moelleuses et "humides" ... mais bon, ça devrait faire l'affaire. Des particules sont également envoyées à l'aide du spod.

Je m'installe confortablement dans le level et profite de cette belle matinée.

10h, une camionnette se gare sur le poste d'en face, et ce sont 2 carpistes qui s'installent ... je grogne un peu en me disant, qu'avec toute la place de disponible, c'est en face de moi qu'ils décident de s'installer ... en esperant qu'ils ne viennent pas polluer mon coup en plaçant leurs lignes à proximité, l'étang n'étant vraiment pas large ....

En face, ça fouette ...et bim à 10 m de mon montage de gauche ... entre le manque de sommeil, le stress du taf et surtout cette haine des casse-bu**es, je ne peux m'empêcher de monter dans les tours et leur signifier un poil violemment  que moi aussi je pêche et qu'étonnement je pêche DEVANT moi ! Ça peut paraitre étrange mais moi, je pêche droit devant ...bref après 5 mn à s'échanger des noms d'oiseaux je laisse tomber devant la bêtise de mes nouveaux voisins d'en face.

L'attente peut reprendre ... puis vers 11h première touche à revenir ! Houuu l'amorçage fait son effet, c'est du bon ! Bon ce ne sera qu'un carassin (première fois que j'en fais un ici ... étrange).

Les heures passent et pas un seul signe d'activité sur ma batterie, contrairement aux relous d'en face qui eux font du poisson ! Une autre touche à retour me fera espérer vers midi, mais une fois de plus je décrocherai une grosse brème directement dans l'eau.

15h, je décide de vérifier les appâts, car  ça commence à devenir inquiétant ! Bien m'en a pris, puisque sur 4 cannes, 3 pêchaient à la goute d'eau ! les bouillettes disparues ! Lors de la prise du carassin et de la brême, j'avais remarqué que les chats étaient en grande forme, mais me rincer 3 montages comme ça, c'est un peu de l'abus de leur part !!!!

D'un autre coté, les bouillettes utilisées étaient tellement tendres qu'il n'a pas fallu longtemps aux indésirables pour nettoyer les cheveux .... très bien, on change d'appâts, plus durs cette fois, et l'intégralité des billes épices achetées récemment se retrouve dans un filet à sécher afin de les rendre plus fermes et moins vulnérables aux attaques de la blanchaille.

Ainsi,  j'équipe mes montages de sacs solubles, et m'applique à spoder sur le poste ... stratégie gagnante puisqu'à 17h gros départ sur la canne de droite qui s'arrêtera avant que je ne puisse me saisir de la canne ...dommage ... mais au moins les poissons sont là ....

 

18h30 ; les poissons sont bel et bien là puisque la canne de gauche enregistre une timide tirée, suivie d'un écroulement du swinger, je ferre et le combat peut s'engager ... les débuts sont timides, par contre quel final !!!! impossible de la faire monter sans qu'elle ne me reprenne 2 mètres de fil cash ! Quelle bagarre !!!! Vu le combat, je suis persuadé que c'est une de ces belles communes qui hantent le plan d'eau et qui sont calibrées entre 11 et 12 kg, ce n'est pourtant qu'à la mise à l'épuisette que je me rendrai compte que ce n'est finalement qu'une miroir, mais une très belle miroir, massive, avec de belles couleurs ! Elles sont rares ici ! Je suis super content !!!

 


 

Je fais les photos et profite de la remise à l'eau pour admirer une dernière fois ce poisson rejoignant le fond.

Wahou, bon, ça avait bien mal commencé, mais là ce poisson efface d'un coup tous les désagréments de cette journée ! Même les "voisins d'en face" faisant sonner leurs détecteurs toutes les 3 mn je ne les vois plus,  je ne les entends plus !!!!

Le montage est replacé à l'identique, quelques billes et quelques spods viennent compléter le piège à nouveau opérationnel.

19h45, un second départ me rappelle à l'ordre, au ferrage je sens que ça risque d'être lourd, en effet le poisson s'éloigne lentement mais surement  sans que je ne puisse le stopper ... et c'est reparti pour une bagarre bien virile !

Au bout de 15 minutes, je n'ai toujours pas aperçu le leadcore, la carpe colle le fond et me fait comprendre que ça ne sert à rien de la brider puisqu'à chaque fois que je gagne 1metre en force, elle m'en reprend 2 ! Je laisserais donc travailler la canne afin que le poisson s'épuise seul .... et c'est cm par cm que je gagnerai ainsi du fil.

Le poisson se trouve maintenant à 3 mètres de la berge et commence à remonter vers la surface, c'est alors que je découvre une masse comme cet étang ne m'a jamais offert .... une deuxième belle miroir !!! Je crois rêver, vraiment il ne faut pas la louper, le combat à été long j'espère qu'elle ne va pas se décrocher devant l'épuisette ...et non, j' arrive, après deux misérables tentatives où le poisson me gratifiera de deux redémarrages en puissance, à emmailloter le poisson !

C'est au moment de porter le filet pour installer ma captive sur le tapis que je prends conscience du poids et de la masse de ce poisson ... haut, large, un bon gros bidon et surtout une bouche vierge de piqure ! Magnifique cadeau que me fait ce petit étang que je pensais connaitre par cœur !


La séance photo est un pur bonheur, fier de poser aux côtés d'un si beau poisson, je suis limite hilare. Je n'ai pas envie de le remettre à l'eau et de pouvoir continuer à l'admirer.

Je continuerai a pêcher jusqu'à la tombée de la nuit, avec tout de même un 4ème départ qui se soldera par une décroche ...  dûe à un combat mené comme un branque ...je n'ai plus la tête à ma pêche, je n'ai qu'une envie, rentrer et voir ce que donnent les photos de ces deux poissons.

 

 

A la nuit tombée,  je me décide enfin à partir, heureux, zen et quand même un peu ....... fier ....Embarrassé

 

A+

seb

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags:

14 Juillet 2011 : Bal + feu d'artifice !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article16
Article de seb28 publié le 15 Juillet 2011 à 13:29 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Depuis 6 mois que je suis rentré dans le secteur de l'immobilier je suis amené a visiter des maisons un peu partout sur la région, et c'est à l'occasion d'une de ces visites que je découvre un tout petit plan d'eau à 15 mn de chez moi. Je me renseigne comment y pêcher, quel est le règlement etc ...

C'est cet étang (mare ...?) que je choisirai en ce 14 juillet pour emmener les filles passer une partie de la journée avec moi ; ainsi je partirai "tôt" le matin et ma copine les emmènera à 12h pour que nous puissions déjeuner tous ensemble et enchainer sur un après-midi pêche.

 


 

8h30, me voila au bord de l'eau, seul un pêcheur au coup est déjà présent ce qui me laisse le choix du poste ; après quelques aller-retours à la voiture, le matériel est installé. 3 lignes maximum stipule le règlement, j'opterai donc pour cette fois à pique + buzz bar, de plus étant donné la petite taille du plan d'eau, je laisserai au placard mes swingers qui seront alors remplacés par des petits hangers légers.

Le matériel prêt, je décide de ne pas me lancer d'entrée de jeu,  j'ai envie de m'appliquer, je sonde donc le poste, mais ne trouvant rien de bien excitant, je décide de préparer un coup en face de moi sur lequel pêcheront les 3 cannes.

Je prépare donc le coup en y propulsant bouillettes (entières et demies), pellets, mini frolics et babycorn. chaque montage est équipé d'un mini stick afin d'optimiser, l'attraction bien sûr, mais surtout la présentation et éviter tout mic-mac au fond de l'eau.

Peu après 9h tout est opérationnel, 3 autres pêcheurs au coup sont arrivés ainsi qu'une légère bruine ...

A 10h, grosse claque sur la canne n°3 ! Grosse tirée bien franche puis touche retour ! Ça commence sur les chapeaux de roue !!!!!! Je me rue sur la canne, prend contact avec le poisson et grosse déception, puisque j'aurai le plaisir de ramener un énorme gardon .... mouais .....

Je replace la canne et ouvre un magazine pour occuper le temps ...... et c'est à partir de ce moment que tout bascule .... enfin, aux alentours de 11h30 en fait !

11h30 : premier vrai tout droit de la journée, le détecteur hurle et je ne cache pas mon plaisir d'aller combattre la première carpe de ce plan d'eau inconnu pour moi. Le combat est vif et rageur mais je sens bien que je ne pas affaire à un monstre, en effet c'est une carpette qui fini au fond de l'épuisette. Bon soyons très clair, je me doutais bien que, vu la taille de l'étang, il fallait s'attendre à ce type de gabarit, je ne suis donc nullement déçu !

 

 

Alors vous allez me dire, mais en quoi "tout à basculé "?? Et bien tout simplement qu'à partir de ce moment là j'ai totalisé 8 départs jusqu'à 17h ! De la folie furieuse !

Alors au début tout n'a pas été simple, car sur ces 8 départs j'ai touché deux petits carpeaux (décrochés directement dans l'eau, sans passer par la case photo) ; voyant les gros blancs s'intéresser de trop près à mes appâts, je décidais d'arrêter les stick trop attractifs tout en continuant d'entretenir le coup en spodant après chaque capture et en arrosant de quelques billes le poste.

 


 

Stratégie gagnante, puisque je ne serait absolument plus embêté par les blancs ou les carpeaux, avec à la clé des départs quasiment toutes les heures !

 

Vers 13h les filles arrivent, on en profite donc pour avaler les sandwiches, boire un peu et préparer la ligne à gardons d'Émilie. Quand d'un coup un nouveau biiiiiip, se fait entendre ! Génial un départ avec les filles ! Cette fois c'est un poil plus nerveux que les autres carpes faites le matin ; en effet c'est une jolie commune de 7 kg qui nous rendra visite.

 


 

Comme je l'indiquais les départs continueront jusqu'à 17h. Les carpes sont en grande forme puisqu'Émilie verra sa ligne explosée par deux fois sur des carpes s'étant aventurées au bord, sûrement attirée par l'amorce à gardons.

 


 

A 17h, c'est le stop complet. Bon, 8 départs, vraiment je suis content, pas des gros poissons, mais bon sang, que ça fait du bien de dérouler jusqu'à l'overdose, que ça fait du bien d'entendre le cliquetis de la bobine, ça fait du bien de voir les hanger virevolter dans tous les sens en un mot : le pied !!!!

19h, les filles s'en vont me laissant seul. Je décide alors de relever les 3 cannes, de changer les appâts, mais également de changer de stratégie et d'explorer la bordure avec une des cannes. Ainsi la canne n°1 sera équipée d'un bon gros sac soluble avec : farines + bouillettes broyées + pellets + bouillettes entières ; tout cela sera propulsé à 3 mètres de la bordure à ma gauche sous un saule pleureur.

Les deux premières lignes (une en bordure donc et une sur le coup de départ) sont au fond de l'eau, je positionne la troisième, la pose sur le détecteur, fixe le hanger ........ qui s'écroule instantanément !!!!! Je ferre et oui, le poisson est au bout !!! Malheureusement après  quelques minutes j'enregistre la première décroche de la journée.

Pas grave, puisque 40 minutes plus tard j'aurai le plaisir de me rattraper avec un autre poisson qui finira sur le tapis !


 

Je suis à nouveau les fesses sur le level, à regarder les chasses de carna dans les bancs de gardons, lorsqu'une hirondelle rate son plané et tombe dans l'eau ... tant bien que mal elle arrive à rejoindre la bordure, mais elle est incapable de se hisser sur la berge. Me voila donc parti, abandonnant pour l'occasion les cannes (ce qui est vraiment très très très rare !!), pour porter secours au volatile. Arrivé à proximité, l'hirondelle est effectivement à la surface de l'eau contre la berge, toujours vivante mais complètement exténuée ; je glisse alors une main sous elle pour la sortir. Totalement trempée, ses plumes sont trop lourdes pour lui permettre de reprendre son envol, je décide donc de la ramener auprès du poste et la laisser sécher au soleil ...du moins ce qu'il en reste en cette fin de journée.

21h15 : gros run sur la canne de gauche, celle en bordure, ferrage, puis à nouveau gros run interminable ! Le combat s'engage et est bien plaisant. Et c'est la plus grosse carpe de la journée qui pose dans mes bras : 8.5 kg

 

 

Voilà, la journée touche à sa fin, un vrai feu d'artifice : 11 départs, 8 carpes, 2 carpeaux et 1 décroche.... et un gardon !!!! Les filles sont aux anges après cette journée, une hirondelle qui, après avoir repris des forces et laissé sécher ses plumes, aura rejoint ses congénères, et surtout un seb qui a pris du bon temps, qui s'est amusé et qui a oublié l'espace d'une journée les tracas du quotidien ..... et c'est bien pour cela que je vais à la pêche !!!

 

 


 

 A+

seb.

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags:

Hahahahaha !!! Les escrocs !!!!

Votez pour cet article:Je vote pour cet article9
Article de seb28 publié le 24 Juin 2011 à 14:30 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Hello,

A défaut d'aller pêcher, je me ballade sur les forums et je suis tombé sur ça : http://www.heyufishingtackle.com/

Je trouve ça très drôle ! Il n'y a plus qu'à marquer le logo de la marque et emballé c'est pesé ! Vous aussi faites le jeu : trouvez votre biwy Starbaits, bedchair Leon, table Fox, carryall Mack2 ou level "votre marque préférée".

 


 

Bon, ok, ce n'est pas un scoop que les marques font fabriquer en Chine, mais là, ce site est tellement énorme que ça en devient risible.

J'ai donc les réponse à cet ancien article : http://www.powercarp.com/pcblogartview.php?aid=2625

Voila, ça m'a bien fait rire, et souhaitais partager avec vous !!!

A+

seb.

Thème: Matériels de pêche Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: - -

06.06.2011 - A l'arrachée !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article23
Article de seb28 publié le 9 Juin 2011 à 13:00 dans le blog Nouveau départ !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Quelques infos glanées à droite à gauche, du repérage sur Goggle maps, et me voila parti en ce lundi pluvieux vers un petit étang communal à 20 minutes de chez moi dans les Yvelines.


Les deux orages des derniers jours me mettent en confiance, et c'est plein d'espoir quje j'arrive au bord de l'eau. Espoir qui se dissiperont assez vite en voyant 2 batteries et 2 biwies déja installés ... moi qui pensait être seul au bord de ce petit étang c'est rapé ...

Je vais donc discuter avec les carpistes déjà présents, et il s'avère qu'ils sont là depuis 2 nuits + 2 jours et comptent partir a midi ... avec un faible résultat d'1 poisson au compteur... oula ça s'annonce mal pour la pêche ! Très sympathiques, nous discutons de l'étang et de sa population et il s'avère que c'est devenu un endroit assez technique, les poissons subissant une pression de pêche quasi non-stop !!!!

Bon, je vais donc m'installer dans mon coin un peu refroidi ...

Les montages sont au fond, accompagnés de quelques billes pour l'amorçage. A peine une heure d'attente et le swinger de la canne n°3 se lève, puis s'abaisse, pour se relever à nouveau, je décide alors de ferrer ......... dans le vide ! Ça commence bien .... je replace tout à l'identique et l'attente peut reprendre.

Habitué aux fortes chaleurs de ces derniers jours, j'en viens a me demander pourquoi je n'ai pas pris de veste, en effet, 10° de moins et mon pull ne suffit plus ! 

14h, alors en train de bouquiner, le détecteur canne n°4 se fait timidement entendre, le swinger semble attiré par le blank de la canne et la bobine commence à tourner très lentement, FERRAGE ! Dès les premières secondes, je sais que c'est petit, je perçois à peine les quelques coups de têtes, mais le poisson est bien au bout .... ramené en  2 minutes chrono, ce carrassin sera décroché directement dans l'eau.

A ce moment, alors qu'effectivement je me rends compte que c'est loin d'être simple, je décide d'employer les grands moyens : on sort l'artillerie soluble ! Filets, sacs et stringers prennent du service, les 4 cannes en seront équipées puis replacées. Aucun autre amorçage ne sera alors utilisé, estimant que les billes placées en début de journée suffiront amplement en complément des friandises dispensées via les matériaux solubles.

 

L'attente ne sera que de courte durée puisque la canne n°3 refait parler d'elle, avec cette fois un vrai départ, pas une balle, mais ça prend du fil de façon franche, je saute de mon level et fonce prendre contact avec mon invitée .... ferrage, la canne se comprime, le poisson est au bout et ce n'est pas un carrassin ! 1/2 seconde plus tard j'enregistre la décroche fatale, celle qui nous rend fou et nous laisse pantois, encore en pleine montée d'adrénaline .... aaaargh, vraiment pas de chance aujourd'hui ! J'ai beau inspecter le montage je ne vois pas d'éléments ou de défauts sur le montage à incriminer.

L'après-midi passera lentement, alors oui, j'aurai admiré de belles fouilles, de nombreux sauts de poissons a proximité des montages, mais pas un signe d'activité émanant du rod-pod ! Un seul mot : désespérant !!

Je songe même à me retirer plus tôt que prévu ... ils avaient raison les bougres, pas simple ce petit étang communal !

C'est pourtant à 20h qu'un véritable run se fera entendre sur la canne n°2, équipé d'un sac soluble gavé de farines et bouillettes concassées le montage aura piégé une carpe ! La bagarre peut alors commencer et je suis heureux de voir que l'hameçon à l'air d'être bien ancré dans la lèvre du poisson, les rushes sont furieux et je prends mon pied à combattre un poisson plein d'énergie, aussi bien au large qu'à 2 mètres du bord ; c'est d'ailleurs à la vue de l'épuisette que la carpe me gratifiera d'accélérations tout en puissance, l'issue de ce combat est heureuse puisque c'est une jolie miroir qui se retrouve au fond du filet !


YES ! Houuuu ça fait du bien de tirer son épingle du jeu dans de telles conditions, à l'arraché certes, mais le poisson est finalement dans mes bras !! les photos sont alors faites et la carpe remise à l'eau.

Je continuerai à pêcher encore une petite heure "au cas où", mais rien de nouveau ne viendra perturber les canards présents en nombre sur le plan d'eau.

21h, je plie les cannes, range le matériel, direction la maison, en réfléchissant comment aborder de façon optimale ce plan d'eau qui, je pense, n'a pas fini de provoquer des nœuds à mon petit cerveau !!!

 

 

Thème: Sessions de pêche Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags:

16 pages  «5 6 7 8 9 10 11 12 13»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2019 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages