Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17967 photos 1402 albums
12 enduros 2 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe dans le 33

Articles sur la pêche de la carpe par département - Gironde (33)

Flux RSS des articles sur la pêche de la carpe dans le 33

Février 2013 « Superbe Gravière Girondine »

Votez pour cet article:Je vote pour cet article8
Article de Romu33 publié le 28 Février 2013 à 13:22 dans le blog Le Bippeur
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Bonjour à Toutes et à Tous,

Après une première sortie sur notre gravière préférée, le Lac Daniel Labrousse à Izon, les Bippeurs décident de changer de terrain de jeux pour leur prochaine session. En effet cette année Stéphane et Moi, nous avons décidé de parcourir davantage les nombreux étangs, lacs, rivières de notre région au lieu de nous consacrer sur nos quelques gravières fétiches...

Nous sommes donc mi-Février et Jordan,un Ami Carpiste souhaitant depuis quelques Mois se joindre à nous pour partager une session en sa compagnie, nous invite sur une gravière près de Castillon la Bataille en Gironde...

Un peu d'Histoire...La Bataille de Castillon est un événement majeur de notre pays qui a eu lieu le 17 juillet 1453 entre les Armées de Henri VI d'Angleterre et de Charles VII de France.La Victoire décisive pour les Français mettra fin à la Guerre de Cent Ans et à trois siècles d'appartenance de l'Aquitaine à la Couronne Anglaise et permettra au Royaume de France de se constituer enfin...


 Chaque Année, en Eté, sur 7 hectares d'aire scénique, à une portée de canon du lieu même de la bataille, 700 bénévoles dont 450 comédiens et plus de 50 cavaliers participent à une immense reconstitution historique. Au-delà des faits d'armes, ces deux heures intenses,
relevées de cascades, d'effets spéciaux et de prouesses pyrotechniques,cette reconstitution nous replongent aussi dans la vie quotidienne au Moyen-Âge, entre fermes et auberges,femmes au puits, scènes de vendanges, parties de chasse, arracheurs de dents et marchands ambulants...Si cet Eté,vous passez vos vacances en Gironde,je vous recommande de venir voir ce Spectacle...Vous ne saurez pas déçu...Ambiance Garantie !!!


Après cette petite page historique, Revenons, si vous le voulez bien, à notre session sur cette Superbe Gravière Girondine ...

Samedi 16 Février 8h00, Stéphane arrive à mon domicile. Je suis légèrement en retard car en ayant voulu innover dans le rangement de tout mon matériel dans ma voiture, je me suis littéralement « planter » ce qui m'a obligé à tout ressortir pour ensuite tout re-ranger comme je faisais d'habitude...Stéphane, je sais qu'en lisant ces quelques lignes, tu dois bien rigoler et bien te moquer de Moi...Rigoles !!! Après cette péripétie, nous partons pour la Gravière où Jordan, en place depuis le jeudi, nous attend.

Arrivés sur les lieux, nous découvrons sous un ciel bleu magnifique une superbe étendue d'eau de 40ha.


Après une rapide visite du poste, nous nous installons pour vivre pleinement cette courte session puisque nous resterons qu'une seule nuit...Jordan nous fait également un petit topo des fonds en présence et du lieu de pêche en général.


Il est 14h30, lorsqu'un « Delkim » au son tellement caractéristique de Jordan s'emballe...Une superbe Tanche rejoindra la Berge...Magnifique Poisson !!! Ah si seulement ces belles Tanches pouvaient atteindre les mêmes poids que nos très chères Carpes, Imaginez seulement la beauté que pourrait avoir ces poissons !!!


A part quelques bips isolés, nous n'enregistrerons aucun autre départ durant tout l'après-midi...Il est 20h30 et nous décidons de passer aux choses sérieuses, à savoir la préparation des spaghettis à la carbonara pour le dîner...Alors que nous venons juste d'allumer l'eau pour les pâtes, un détecteur suivi immédiatement d'un moulinet se mettent à dérouler à toute vitesse...Départ d'Anthologie !!! Ferrage, Contact... « C'est Lourd ! » nous dit Jordan...Aussitôt le poisson se remet à reprendre du fil et semble en pleine forme pour la saison...De longues minutes s'écoulent pour qu'enfin Jordan aperçoive le marqueur sur son Fil mais il reste tout de même encore 70 mètres à récupérer...Le combat est rude mais après à nouveau de longues minutes,nous apercevons enfin une Carpe Miroir à la lueur de nos frontales et nos visages s'illuminent à la vue de la taille de ce poisson...C'est assurément une très belle capture pour la saison...17kg à la pesée,Respect!!! Une séance photo s'en suivra bien évidemment dont voici quelques clichés...



Remis de nos émotions, nous pouvons passer à la préparation et à la dégustation de nos spaghettis à la carbonara...Euh !!! Non !!! Nouveau départ pour Jordan !!!Mais quand allons-nous manger ses spaghettis ??? Une nouvelle superbe Tanche rejoint la berge...


Il est 21h30 et nous dînons enfin avec au menu « Spaghettis à la Carbonara » (Enfin !!!) et « Gâteau Basque » ensuite....Nous ne nous refusons rien comme vous pouvez le constater...Après ce repas,nous partons nous coucher confiant en espérant d'autres départs...La nuit et la journée de Dimanche seront plutôt calmes mais qu'importe la session est réussie avec la capture de cette belle Miroir sur un plan d'eau magnifique sous un ciel parfaitement bleu...Que du Bonheur !!!

Voilà cette session se termine pour nous en étant ravis d'avoir découvert ses lieux et surtout en programmant dores et déjà dans deux semaines une nouvelle session de 3 ou 4 jours... à suivre...

Halieutiquement vôtre

 

Romu

 

 

Thème: Sessions de pêche | Département: Gironde (33) Lien permanent | Voir les 4 commentaires
Tags: -

Février 2013 « Le Retour des Bippeurs à Izon »

Votez pour cet article:Je vote pour cet article7
Article de Romu33 publié le 23 Février 2013 à 18:59 dans le blog Le Bippeur
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous sommes début février et malgré une météo annoncée catastrophique mais surtout après de longs mois d'absence, les Bippeurs sont enfin de retour sur le Lac Daniel Labrousse situé à Izon en Gironde.

En effet lors de notre dernière session commune du Mois d'Octobre, Stéphane s'était blessé malheureusement grièvement lors de son arrivée sur la gravière (voir article « La Session Catastrophe »).Après une opération, des broches et de longs mois de rééducation pour consolider sa double fracture tibia péroné, Stéphane peut à nouveau se joindre à Moi en session en restant tout de même vigilant car malheureusement il n'a pas retrouvé encore des jambes dignes d'un Usain Bolt. Désolé, Stéphane le 100m et tes rêves de médaille d'or, c'est pas pour cette année !!! Rires !!!

Le Duo Stéphane,Romu composant « les Bippeurs » est donc à nouveau réuni et opérationnel en ce début de mois pour vivre leur première session de l'année 2013 et c'est bien évidemment à Izon sur notre gravière préférée que nous décidons de « tremper « nos lignes...

Arrivés sur les lieux en ce vendredi vers 9h00 du matin, nous choisissons de pêcher le poste de la pointe à l'entrée de la conche pour cette session. Vu la météo annoncée (pluie, vent tempétueux etc...) à partir de 16h00, nous décidons de monter nos bivies afin d'être à l'abri en cas de soudaines pluies diluviennes...

Mon Poste...


Après une rapide observation des lieux que nous connaissons parfaitement et surtout après une analyse de l'orientation du vent, nous décidons de positionner nos cannes sur l'entrée de la conche en pleine eau près d'une cassure pour Stéphane et sur la bordure en face de la pointe pour Moi...Les marqueurs installés sur nos spots, nous partons positionnés nos cannes une par une accompagnées de leur amorçage respectif. Le vent s'est renforcé et  nous avons beaucoup de mal  à rejoindre correctement nos marqueurs puis la berge à chaque dépose de lignes...Galère !!! Galère !!!

Le Poste à Stéphane...


Nous sommes en fin d'après midi lorsque entre les nombreuses averses accompagnées de bonnes rafales de vent, un détecteur retentit. Stéphane s'approche de sa batterie pour constater une petite touche retour. Probablement une Brème. Gagné !!! Nous sommes plutôt confiant car si le « Blanc » bouge et rentre sur nos amorçages, peut-être que nos très chères Carpes ne sont pas loin derrière...Il est 20h00 et alors que la tempête fait rage, nouvelle touche pour Stéphane et capture d'une nouvelle Brème. Alors que nous étions plutôt confiant avec ces captures de brèmes et ce vent qui battait notre berge, nous passerons malheureusement une nuit sans aucune nouvelle touche mais avec des rafales de vent dignes du « Salagou »...



Il est 10h00 du matin lorsque nous nous réveillons après avoir passer pratiquement une nuit blanche. En effet nous n'avons réussi à nous endormir que sur le matin tellement les rafales de vent étaient puissantes avec des branches qui tombaient de chaque côté de nos bivies...


Mes spots n'ayant rien donnés, je décide de repositionner deux de mes cannes dans des profondeurs plus importantes. La première sera placée sur la pointe opposée à notre berge située à l'entrée de la conche dans une profondeur de 6 mètres puis la deuxième au milieu de la conche sur une tâche de gravier dans 5 mètres d'eau. Après avoir déposer ma première ligne, le moteur électrique du bateau à Stéphane tombe en panne et refuse de redémarrer. Par conséquent nous terminerons la dépose de toutes nos lignes à la rame sous bien évidemment toujours de superbes rafales de vent...Vive le sport !!!


Alors que Stéphane est parti ramener son moteur au Magasin de pêche de la région, je reçois la visite d'un superbe cygne. Toutefois les départs se font attendre !!!


Alors que nous nous préparons pour notre deuxième nuit,je profite d'une belle amélioration climatique pour réaliser quelques clichés durant ce beau couché de soleil...


Il est minuit lorsque j'obtiens un joli départ sur la canne repositionnée dans 6 mètres d'eau sur un montage décollé composé d'une Pop Pup blanche Visio et d'un grain maïs artificiel. Après avoir été ferré, le poisson nous réalise une superbe chandelle...Esturgeons nous revoilà !!! Arrivé près du bord à quelques mètres de l'épuisette,je décrocherai ce poisson dans un herbier....La saison commence mal !!!


A peine une demi heure plus tard,Stéphane obtiens un nouveau départ et cette fois un bel Esturgeon rejoint le tapis de réception...


Le reste de la nuit sera très calme et c'est avec un ciel bleu que nous prenons notre petit déjeuner en ce dimanche matin.


A part la visite de cygnes,ce dimanche sera calme et terminera pour nous cette première session sur un bilan plutôt mitigé...à suivre...


Halieutiquement Vôtre

Romu

 

 

 

Thème: Sessions de pêche | Département: Gironde (33) Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: -

Session de fin d année et grosse surprise

Votez pour cet article:Je vote pour cet article1
Article de jez33 publié le 10 Février 2013 à 22:56 dans le blog Les bras cassés du 33
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Bonjour a tous une les bras casse du 33 sont de retour .

 

Une session en fin d année et calé pour finir la saison en beauté le lac choisis et une petite graviére au calme resselant de trésor. 

mais cela est une autre histoire (quoi que !!!)

Le rendez vous et pris et voici toute la fine équipe réuni  au bord du lac le vendredi meme notre jeune aprenti alexis (le fils a seb dit pied d'acier)

 

18h nous finisson de nous installe l humeur et bon enfant . mais la strategi et la deux zone commune une tiger nuts et tiger nuts robin red (un petit test).

tout et pres le president de l asso du lac nous signale qu un ancien menbre des bippeurs vient pecher avec son beau pere ils s intalle nous somme surpris un biwi mais aussi un campingcar . Nous les laisson s installé tranquillement et allon les voir nous aceuillon notre amis damien et son beau pere et toute la famille (ils sont venu en force).

nous prenon un peu la temperature du lac sa fait lomgtemps que nous n etions pas revenu sur celle ci.

nous aprenom que les differente session de nos colleugue se son fini que part des echec (sa promet ) une phrase nous raisonnera dans la tete  une partit de la soiree et durant le repas "il y a rien dans cette graviere" le repas fut agreable et long a la fois mais bon. Un depart sur une de mes canne nous sort de notre lethargie je part pour un 200 m sprinte fabrice me suit et seb reste la bas pour les commodite d usage . Contact sa semble lourd mais sa vient tout seul .

bizard seb nous rejoind l epuisette et prete et le combat et vraiment tres bizard.

d un coup dans les lueur des frontalle nous nous apercevon que je ramene une branche mais derriere nous voyont quelque chose de bizard derriere et apercevon un carrassin ?

une fois dans l epuisette nous nous apercevons que cela et une petite carpe elle passe au peson 3 kilo de bizarerie mais bon ces deja mieu qu un capo tant annonce.

 

 

Le reste de la nuit fut calme on aurai pu le croire mais se ne fut pas le cas 4h depart sur les canne a seb (ces nouvelles enfin baptise) prise de contacte les cannes a seb reagisse bien et seb les a bien en main .

Fabrice nous rejoins vue la courbure que prend la canne la couleur et annonce (seb et c monstre dans cet graviere eh bien rebelote) le quel va t il nous sortir se coup si?

 

Le combat et mouvemente seb ramene un metre le poisson en reprend deux enfin nous l apercevon en surface c est du tres tres lour nous annoncon a seb que c est un de c amour blanc un 15+ comme d hab pour seb dans cet graviere ; seb et fou de joie pour baptise ces canne rien de tel.Nous apercevons le poisson de plus en plus pres et d un coup nous voyons seb recule d un coup et nous apercevon plus notre masse blanche DECROCHE nous gueule seb pas de chance la prochaine fois .le reste de la nuit fut calme .

jusqu'a 7h depard sur mes cannes seb ayant decroche et faisant les depard alternée je laisse se dépard a mon binom il la bien merité en plus du detecteur  nous avons droit a un petit rapel parle fils de seb avec son papa sa sonne nous nous precipiton dehors tout se passe bien le contact et pris seb le ramene tranquille quasiment pas de combat (encore une petite?) NON arrive a queque metre du bord un depard fulgurant surprend seb heureusement que mais canne tres souple encaisse bien se rush et laisse le temps a seb de reprendre ces esprit .LE combats commence et se fini sur le tapis cool un superbe amour a 7 kg.

 

Une superbe nuit pourvue que la session continue comme sa le petit dej et assez relaxan nous en profiton pour comprendre la decroche de seb.

Midi melanie la femme a seb nous rejoin pour recupere alexis et nous lui raconton notre soiree et notre nuit .

dans l apres midi nous retendon nos canne san rien change a notre strategie .

Nous en profiton pour metre les chose au point avec nos colleugue surtout au niveau du niveau de decibelle enregistre durant la soiree et la matinee . Nous attaquon un petit repas avec eux et allon nous coucher .

3h depard sur les canne a seb je prend le contact et je nous ramene une joli cuire de 7kg seb et au ange la premiere carpe sortit avec c cannes je lui propose de prendre quelque photo pour immortalise se moment.

 

 

nous retournon nous couche remplis despoir et de beau reve; mais nous fume vite secoue par un deuxieme depard une heure plus tard seb sort du biwi et ferre c marrant seb ferre sur mon rod et moi au sien il nous ramene sur le tapis une jolie commune de 5 kg.

 

Vue la tournure des evenement nous decidon d attendre un peu avant d alle nous coucher mais la fatigue reprend le dessus et nous decidon de retourne au lit .

 Une heure plus tard nouveau depart sur mes canne se coup si je ferre et je vois fabrice arrive un peu la tete dans le brouillard tout en combatant  je lui pose la question suivante "tu et pas trop dans le pate " il me repond non tout en gardant le contact je lui donne ma canne et lui dit debrouille toi fabrice et contant le combat et acharnee la belle nous fait plusieur passage a l epuisette et repart aussi tot nous l estimont a 10kg ; elle commance a fatigue et s approche de l epuisette et la surprise elle nous fait un dernier ruch et elle se decroche dommage sa sera pour la prochaine.

Notre session s acheve nous somme au regret de partir et s acheve une si belle session 

Thème: Sessions de pêche | Département: Gironde (33) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: - -

De l'enfer au paradis ...

Votez pour cet article:Je vote pour cet article17
Article de JordanCarpHunter publié le 29 Janvier 2013 à 13:58 dans le blog Carp fishing is my drug !
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

  En cette fin Janvier, je me suis décidé  à rejoindre une gravière technique où la pêche s'effectue principalement à longue distance. Ce terrain de jeu sera idéale pour tester le blank de mes nouvelles "custom rods"...

 

 Les conditions climatiques du moment sont assez difficiles avec un vent soutenu, des températures basses et des pluies annoncées tout le week-end. Je m'attendais en toute logique à une pêche délicate avec des poissons très peu actifs. Je faisais erreur, j'ai vécu l'enfer... retour sur cette session où j'aurais raté bien plus de poissons que j'en aurais épuisé !

   J'ai mis en place trois types d'amorçages différents pour cette session :

-spod

-amorçage large à la bille 

-Sac soluble

 Ces stratégies d'amorçages ne sont pas dues au hasard, elles coïncident avec les spots pêchés.

   En effet, j'ai effectué une pêche au spod sur un spot très restreint: une tâche de gravier de 4 m² située à 80 m du bord. En amorçant au spod, je gagne énormément en précision ! Mon spod mix contient 2,5 kg de graines prêtes à l'emploie, 500 gr de pellet mini Ultramix (CC moore), de quelques billes broyées et d'un litre d'asticot bien frais, j'ajoute ensuite une bonne dose d'attractants liquides et quelques poignées de sweet nut cloud (amorce nuageante qui me permettre de coller un peu plus mon mix pour éviter les pertes lors de l'amorçage au spod). Ce spod mix avec des ingrédients simples mais de qualité me réussi très souvent, j'ai bon espoir... 

 

   Malgré les faibles températures, j'ai vu un poisson sauté dès mon arrivé près d'une grande île à 120 m de mon poste. Je n'ai rien trouvé d’intéressant au fond hormis une zone assez vaste où la couche de vase semble moins épaisse. J'ai donc exploité ce poste avec un amorçage éparse à la bouillette. J'ai encore utilisé les appâts de la gamme CC moore, les Live System en 15 mm élaborées sur un mix crémeux qui fait des ravages en eaux froides.

  Ma dernière canne pêchera en tête chercheuse avec des sacs solubles surboostés avec des micro pellets et du Hi-pro booster. Le montage utilisé est esché d'une pop up Northern special blanche de 12 mm...

  Arrivé sur le poste vers 16h, j'ai commencé par repérer soigneusement les distances de mes spots à l'aide d'élastiques fluos noués sur mon corps de ligne. ainsi, il m'est possible de relancer toujours au même endroit en m'alignant sur un repère placé sur la berge opposée et ce même de nuit.

quelques centimètres d'élastique fluo permettent de retrouver facilement les distance de pêche

  10 spods ont rejoint mon premier spot et ma canne eschée d'une noix tigrée boostée d'un arôme crémeux a rapidement rejoint l'amorçage.

Ma seconde canne est lancée à proximité de la position où a sauté la carpe à mon arrivée, une cinquantaine de billes l'accompagne. 

Le dernier montage est quant à lui déposé en bas de cassure à 15 m du bord. 

  La nuit tombe très vite à cette époque. Je m'abrite alors dans mon biwy appréciant une boisson chaude, l'attente commence, il est 19h30 ...

 

  

A 20h une pluie fine commence à tomber, la températures étant négative, la totalité de mon matériel est gelé dehors. Préparant mon repas, quelques bips m'interpellent. Je sors en urgence de bon abri et mon Delkim commence à s'emballer sérieusement, prise de contact et décrochage dans la foulée ...

 

  Dégoûté! Il est déjà difficile de faire des départs en hiver, si en plus je les loupe.

   C'est la canne placée sur l'amorçage aux particules qui a démarré. Pensant à un problème mécanique vis à vis de mon montage, je raccourci ce dernier et le rigidifie avec un combi-link en fluorocarbone de 15 cm dont 2 cm de tresse Suberfurge Gardner. j'équilibre une noix tigrée Hi-viz d'un morceau de liège pour tenter d'aller piquer les poissons plus profondément... La canne est replacée précisément sur mon spot et je rajoute 3 spods en suivant.

  Un second départ très énergique intervient sur la même canne 1 heure plus tard et je ferre dans le vide ! Je n'y comprends plus rien. Mon montage est au top, mon appât parfaitement équilibré et j'ai pris un soin particulier à affûter mon hameçon .. La canne est replacée dans la nuit avec 3 spods de plus au vu de l'activité marquée des poissons !

  2h40: troisième départ sur la canne amorcée à la billes pures -> Décrochée ! après quelques injures verbales, je décide de ne pas relancer la canne. J'adapterai mon montage demain, en attendant je réamorce  mon spot avec 1 kg de billes. Sans montage dans l'eau, les poissons se nourriront en tout confiance la nuit et seront plus vulnérables au petit matin.

  Je me lève à 5h30, réveillé par la mélodie agaçante d'un coq. a la lueur de ma frontale, je prépare un montage agressif, un withy pool rig, qui équilibré d'une pop live system de 15 mm, m'aidera peut être à piquer un poisson rapidement ! La canne est relancée. J'en profite pour confectionner un nouveau sac soluble et le lancer en face de mois à quelques mètres d'une île. La profondeur étant moindre, les poissons passeront surement par là au petit matin... J'ai remarqué que j'enregistré très souvent des départs quelques heures après les premières lueurs du matin, j'ai donc pris l'habitude de me lever très tôt pour replacer proprement mes montages puis de ne plus les toucher de la matinée ...

   Je retourne me coucher jusqu'à ce que le soleil face son apparition et réchauffe l'atmosphère ! 

 

A 6h50, la canne placée à 80 m du bord avec la noix tigrée démarre de nouveau et comme les fois précédentes, le poisson se décroche ! Ces nouvelles cannes ne me porteraient-elles pas malheur ??? C'est vraiment l'enfer ...

  Je décide alors d'utiliser un montage encore plus agressif, un plomb in-line lourd (110gr) et un bas de ligne court de 8 cm en tresse souple. L'hameçon est un numéro 8 à longue hampe et il est esché d'une demi noix tigrée pour être en accord avec l'amorçage.

  Je replace ma canne, réamorce et je n'aurais pas longtemps à patienter pour piquer et mettre au tapis mon premier poisson ! Une commune de 4 kg rejoint mon tapis, semblant paralysée par la température de l'eau qui frôle les 4 °C (température interessante cependant, notamment sur les grandes étendues où l'eau atteint ça densité maximum donc plus de thermocline et des poissons obligés de bouger, sur 1m50 de profondeur je ne suis pas sur que ça ait un grand impact par contre ...).

   La canne repart avec ces 3 spods habituels, je suis confiant malgré cette nuit difficile.

J'ai fais trois poissons sur cette même canne au cours de la journée et un grâce au sac soluble. La canne à la bille pure n'a pas démarré mais un gros poisson à sauté sur la zone. Au vue de l'activité marquée, je renvoie en fin d'après midi 1,5 kg de Live system sur la zone est renvoie mon withy pool rig accompagné d'un stick le tout trempé dans le boost assorti à mes appâts.

  

  Le soleil se couche et je vais vivre la nuit hivernale la plus rentable de toutes mes sessions à cette époque. En effet, après un poisson de 10 kg sur le sac soluble, je prendrais deux autres poissons sur mon amorçage large à la bille pure. Une premier de 11 kg et 30 minutes plus tard, un second,  dépassant les 15 kg ! Dans ces moments là, on ne ressent même plus les agressions du froid et des salves de pluies ...

 

 

 

  Les poissons semblent avoir désertés la zone jusqu'au petit matin, où une dernière miroire me rendra visite avant que je rentre chez moi, heureux du résultat. 

  En conclusion, j'ai pu me rendre compte de l'importance d'utiliser des montages adaptés à chaque situation. Il ne faut pas hésiter à en jouer jusqu'à trouver le truc du moment ! Par ailleurs, malgré des températures très fraîches, je n'ai pas hésité à amorcer assez lourdement, si les poissons semblent en activité ça peut être très bénéfique. Bien entendu, cet amorçage c'est fait avec des appâts de saison, pour le coup des live system de la gamme CC moore qui m'ont bien réussi en ce début d'année ...

 

 

 A très bientôt.

 

Jordan 

 

 

Thème: Sessions de pêche | Département: Gironde (33) Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags: - - -

34 pages  «1 2 3 4 5 6 7 8 9»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2019 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages